Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 5Paru le jeudi 1 mars 2007 à 00h00

Débuts timides des immeubles bio


La première résidence intégrant récupération des eaux de pluies, capteurs solaires, ventilation naturelle de l'air ou encore tri des déchets vient de sortir de terre à Courbevoie, dans les Hauts-de-Seine. Un programme « expérimental » pour son promoteur Nexity, qui commercialise le bâtiment sous son label « bio habitat. » « Nous sommes encore en phase d'expérimentation, pas de production lourde », a expliqué Jean-Luc Poitevin, responsable de la filiale ville et projet du groupe, lors de l'inauguration du bâtiment, le 29 janvier 2006. Nexity indique ne pas avoir répercuté le surcoût de l'ordre de 10 % qu'induit ce type de construction. Commercialisé pour un prix compris entre 5 500 et 6 000 euros le mètre carré, ce programme a eu des délais de vente plus longs de trois à quatre mois par rapport à la moyenne, les clients ayant peur de surpayer ces prestations. « Les promoteurs tentent d'anticiper la demande future, mais la principale préoccupation des acheteurs reste le prix », estime Antoine Desbarrières, président de l'organisme de certification Cerqual, qui délivre le label « habitat et environnement ». Ce bâtiment nourri aux énergies renouvelables est l'un des premiers en France, bien que des expériences aient déjà été menées pour la construction de logements sociaux

J. C.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...