Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 5Paru le jeudi 1 mars 2007 à 00h00

Deux-pièces à Poissy (78)


A vingt kilomètres de Paris, la ville attire les acheteurs échaudés par la hausse des tarifs dans les communes limitrophes de la capitale.

Encadrée par deux autoroutes, desservie par deux gares RER, cernée par la Seine et la forêt de Saint-Germain-en-Laye, Poissy compte 800 hectares d'espaces verts, pléthore d'équipements sportifs, scolaires et culturels et un séduisant centre-ville semi-piéton. Depuis quelques années, le marché immobilier et le volume des transactions explosent : plus de 220 biens ont changé de mains en six mois.

Les prix du marché à l'achat (3 095 euros dans l'ancien) sont encore en deçà de la moyenne du cossu département des Yvelines (3 431 euros le mètre carré) et c'est naturellement que la commune voit affluer depuis quelques années de nouveaux habitants chassés par les tarifs en vigueur dans les communes voisines de l'ouest parisien. « Les jeunes primo-accédants et les familles qui souhaitent investir dans des surfaces plus importantes se tournent rapidement vers Poissy lorsqu'ils désirent rester dans l'ouest de Paris. Malgré des hausses annuelles vertigineuses depuis 2000, Poissy demeure 20 % moins cher que Saint-Germain-en-Laye », confie Patrick Lecresnais, de l'agence Solvimo.

Poissy, frappée par la fermeture de nombreuses entreprises, a su opérer sa reconversion. Deux zones d'activités tournées vers le tertiaire ont vu le jour, et ces zones d'emplois plus qualifiés ont conduit à une métamorphose de la sociologie de la ville. Des programmes neufs sortis de terre depuis les années 1980 se retrouvent aujourd'hui à la revente. Si le centre-ville offre peu d'opportunités, les résidences cossues et récentes situées autour du boulevard Robespierre, à proximité du stade et à une encablure de la forêt de Saint-Germain, offrent de belles occasions, notamment dans les petites et moyennes surfaces. Un studio de 29 m2 dans une résidence de 1986 se négocie à 131 000 euros, soit 4 500 euros le mètre carré. De même, un deux-pièces de 35 m2 se vendra autour de 137 000 euros, soit 3 900 euros le mètre carré.

4 % de rentabilité pour les investisseurs

Ces prix largement supérieurs à la moyenne s'expliquent par les prestations de qualité fournies par ces résidences et la surévaluation de ce type de surface, très recherché. Bien située, à égale distance de la gare et du centre-ville, cette zone résidentielle séduit et les transactions sont rapides. De nombreux programmes neufs restent à livrer, mais seuls quelques quatre et cinq-pièces sont encore disponibles à la vente.

Pour les investisseurs, il existe de nombreux biens récents de petite surface. Ils seront facilement loués autour de 600 euros, soit un taux de rentabilité moyen de 4 %. De plus, Poissy tend à réduire le relatif déficit de prestige dont elle a pu souffrir. Par conséquent, une revente à terme pourra se révéler intéressante ; pour preuve, le prix de vente moyen à Poissy a augmenté de plus de 75 % en cinq ans seulement

Nora Hamadi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...