Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 28 septembre 2015 à 12h35

1 Français sur 5 n'est toujours pas équipé de détecteur de fumée


Un détecteur de fumée
Un détecteur de fumée
Un détecteur de fumée (©dr)

La loi ne prévoit pas de sanction contre les propriétaires qui n'installent pas le dispositif. Et certains bénéficient même d'un délai supplémentaire.

Le marché du détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) a beau être florissant – 8,5 millions d'appareils vendus au premier semestre 2015, soit un bond de plus de 2.000% -, il échappe encore à un certain nombre de Français. Selon une étude BVA citée par Le JSL, malgré l'adoption de la loi Morange qui a imposé en mars derniers à tous les foyers d'être équipés, 20% d'entre eux n'en seraient pas pourvus. Ce chiffre, issu d'un sondage réalisé début septembre auprès de 978 personnes, est même probablement en-dessous de la réalité : d'autres études mentionnant plutôt 40% de réfractaires. Le prix de l'appareil n'a pourtant pas de quoi freiner les acheteurs. Toujours d'après l'enquête, ceux qui s'en sont procuré un ont dépensé en moyenne entre 10 et 15 euros, préférant généralement un produit d’entrée de gamme avec pile 9V renouvelable chaque année.

Un tiers des récalcitrants est composé de locataires, d'après BVA. Mais la loi Alur du 24 mars 2014 impose au propriétaire de procéder à l'installation au propriétaire du bien, le locataire étant redevable de son seul entretien. Or le cas échéant, les textes ne prévoient aucune sanction contre le propriétaire, et les sociétés d'assurance sont tenues de l'indemniser quand même en cas de sinistre. De quoi expliquer sans doute en partie ces résultats décevants.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Un assouplissement du texte, passé dans la foulée de son entrée en vigueur, peut lui aussi justifier en partie l'écart. L'amendement donne en effet aux gestionnaires d'un parc important de biens immobiliers, au rang desquels les bailleurs sociaux, un délai supplémentaire pour installer leur détecteur de fumée. Ces derniers ont jusqu'au 1er janvier 2016 pour le faire, à condition qu'ils justifient avoir déjà passé commande de l'appareil... le 8 mars 2015.

Léo Monégier
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...