Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 2 novembre 2011 à 16h55

1 habitant sur 2 des zones urbaines sensibles est issu de l'immigration


L'absence de chiffres sur les ZUS était déplorée par le HCI
L'absence de chiffres sur les ZUS était déplorée par le HCI
L'absence de chiffres sur les ZUS était déplorée par le HCI (©dr)

Selon l’Observatoire national des zones sensibles (Onzus), plus de la moitié des habitants des zones sensibles est issue de l’immigration, rapporte Le Monde. Un chiffre qui monte à 64 % pour les ZUS de la région parisienne.

(LaVieImmo.com) - Selon le rapport de l’institution pour l’année 2011, à paraître ce mercredi, « plus d'une personne sur deux (52,6 %) vivant dans les quartiers sensibles est issue de l'immigration », indique le quotidien. Et en périphérie de la capitale, la part des populations immigrées se hisse à 64 %. Ce sont les Maghrébins qui sont « les plus nombreux à vivre en ZUS. A l'inverse, ceux de l'ancienne Indochine (Vietnam, Laos, Cambodge) sont minoritaires », précise Le Monde.

A noter que ce décompte fait suite à une demande du Haut conseil à l’intégration (HCI), qui déplorait le vide de données sur l'immigration dans les banlieues, « depuis 2004 - date du premier rapport de l'Onzus ».

« Moins souvent propriétaires de leur logement »

Les personnes issues de l’immigration et vivant en ZUS « occupent les métiers les moins qualifiés : plus d'une sur deux (52,2 %) est ouvrier et seulement 4,4 % cadres ». Enfin, la part des immigrés ayant un salaire supérieur à 1 500 euros par mois « est inférieure à l'ensemble de la population », poursuit le rapport.

Néanmoins, la part des professions indépendantes dans les générations suivantes d’immigrés « est plus importante que dans le reste de la population ». Et en outre, ceux-ci sont « moins souvent propriétaire de leur logement que le reste de la population des banlieues sensibles », conclut le quotidien.

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...