Divers
LaVieImmo.com
Diverslundi 2 juillet 2012 à 11h07

10% des logés en HLM gagnent plus de 4000€ par mois


Un HLM, place Auguste Renoir, à Martigues (13)Un HLM, place Auguste Renoir, à Martigues (13) (©Airair / Wikipedia)

Le Parisien révèle ce matin les nombreux écueils de gestion des HLM : problèmes d’attribution, sous-occupation, liste d’attente qui n’en finit jamais. L’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI) a d’ailleurs déposé une plainte à Bruxelles.

(LaVieImmo.com) - « Dans le parc public sont logés aujourd’hui 378 000 ménages aisés qui appartiennent aux tranches de revenus les plus élevées », déclare France Bauvin, déléguée à l’Union nationale de la propriété immobilière, dans une interview publiée aujourd’hui par Le Parisien. Ces logements censés être réservés aux plus défavorisés, toujours selon le quotidien francilien, seraient pour beaucoup occupés par des familles touchant plus de 4000 € par mois, donc largement capables de se loger dans le parc privé. Ce phénomène concerne tout de même près de 10 % des personnes vivant en HLM, et pose le problème de l’attribution de ces logements qui n’ont « de social que le nom », pour Mme Bauvin.

Une liste d’attente de plus d’un million de personnes…

L’annonce ne ravira probablement pas les 1,2 million de personnes en attente pour l’attribution d’un logement HLM. Pour l’UNPI, la situation n’est pas tolérable, et les 25 milliards d’euros annuels accordés aux logements sociaux devraient retrouver leur mission première : soutenir les ménages les moins aisés. D’où la plainte déposée auprès de la Direction générale de la concurrence à Bruxelles, également étudiée par Le Parisien. Cette somme pourrait, d’après l’UNPI, représenter un non-respect du jeu de la concurrence entre HLM et logements privés. Elle était légitime tant qu’elle était investie en tant qu’aide d’état pour venir en soutien aux plus modestes, mais pour l’union, elle ne l’est désormais plus. Si la Commission déclare une surcompensation, une part des ces 25 milliards pourrait ainsi devenir illégale.

Face aux problèmes, quelles solutions ?

Plusieurs solutions pourraient être trouvées face à cette situation délicate, à commencer par pousser les ménages « trop » aisés à quitter ces logements, pour les laisser à des familles réellement en besoin. Pour ce faire, Le Parisien évoque notamment la question des surloyers, dont le montant est « relativement faible », comme l’affirme Laurent Ghekiere, chargé des affaires européennes au sein de l’Union sociale pour l’habitat (USH). En les augmentant, en particulier dans les endroits où la demande est la plus forte, cela pourrait être un levier de changement : « Il faut inciter les locataires au-dessus du seuil légal à partir de leur HLM… en pratiquant des loyers équivalents à ceux du marché », en particulier dans les zones où la mixité sociale est forte. Une autre solution pourrait être de revoir les conditions d’attribution des HLM, comme cela a été le cas aux Pays-Bas, où l’accès aux logements sociaux est limité à un certain revenu annuel. En plus de toute cette polémique, l’UNPI, toujours d’après Le Parisien, cite d’autres chiffres tout aussi impressionnants : 700 000 HLM seraient actuellement vides ou sous-occupés.

Retrouvez les loyers moyens au m² ville par ville en France : cliquez ici.

Laura Makary - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 19/07/2012 à 14:30 par Glum

    Ceci dit il y a revenus déclarés et revenus non déclarés...

  • 0 Reco 19/07/2012 à 14:17 par Glum

    A 4000 euros, même à Paris, on a quand même de quoi se payer un loyer non ?! comment font les smicar qui n'ont pas de logement social alors Oo

  • 0 Reco 03/07/2012 à 16:20 par JoBlack

    Certains s'inquiète du devenir des foyers gagnant 4000 euros/an et qui pourraient etre mis à la rue ou renvoyer au secteur privé... Alors, 4000 € riche ou pas riche... Et dans quelle zone de France ?...

  • 0 Reco 03/07/2012 à 10:59 par dentelliere

    Au moins ceux la paient leur loyer!

  • 0 Reco 03/07/2012 à 10:40 par alsggard

    super!!! des gens qui gagnent 4000€/mois, ils ne peuvent (légalement) payer que 1000€ de loyer, soit sur Paris-RP, même pas le prix d'un 2 pièces; pour une famille!! donc on les vire parce qu'ils gagnent 4000/mois??? super!! donc on met une famille à la rue?? ok, et ils font comment pour trouver un logement dans le marché "libre"... autant je suis d'accord pour expulser les gens qui ont les moyens de payer un loyer sur le marché libre, autant se dire qu'avec 4000€/mois, dans les zones tendues, c'est expulsable, pardon, mais on créée un nouveau probleme et tentant d'en solutionner un autre... car comment vont ils trouver un logement équivalent?? ils ne trouveront pas...

  • 1 Reco 03/07/2012 à 10:26 par Parra

    Ca me fait marrer.. tout d'un coup on se rend compte que des gens qui touchent 4000€ sont logés en HLM !!! mais le plus drôle c'est que beaucoup on un revenu de 4000€ avec les alloc, les aides, les APL, etc... que eux ne paient pas d'impôts la dessus... il y a des abus dans l'argent qui est distribués, les gens profitent du système Français... il ne faut pas se plaindre que certains qui ont un "Salaire confortable" (et pas riches comme dirait certains) usent et abusent des failles du système !!!! à ce que je saches il y a même certains politique (comme la comm de Hollande) qui bénéficient de forts "avantages" sur leur appartement !!!!!

  • 0 Reco 03/07/2012 à 10:04 par JoBlack

    C'est vrai que c'est bien la mixité dans les HLM... ET pis comme ca ceux qui gagnent 4000 euros font des economies et sont ensuite capable d'acheter un bien pour le relouer dans le privé... Au prix du marché...

  • 0 Reco 03/07/2012 à 09:55 par antoine

    ben moi je di que cets bien qu'il y ait au moins % ca s'appelle la mixité sociale!

  • 1 Reco 03/07/2012 à 09:28 par lecteur ébahi par cet article

    Je rêve, encore les riches propriétaires et spéculateurs immobiliers qui s'insurgent contre les pauvres (ceux qui n'ont pas de patrimoine, pas de logement à eux). Les propriétaires immobiliers ont le patrimoine donc la richesse !!!! Les revenus ne sont rien ! Les riches n'ont vraiment aucune décence et voudraient pouvoir encore plus étrangler les locataires... Juste un haut le coeur face à cet article et cette plainte. Je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi les propriétaires ne paient pas des impôts sur la valeur locative de leur logement (loué ou habité par eux car dans ce dernier leur non dépense de dépense de logement correspond à un revenu caché, à ce qui est une dépense obligée pour tous les autres). L'immobilier est la plus grosse niche fiscale des plus riches (50%) en France, c'est simplement un scandale.

  • 0 Reco 03/07/2012 à 09:24 par Clémence

    Après avoir lu votre article et celui du Parisien, on se dit qu’il y a pire encore…
    Que penser du bailleur social LOGIS-TRANSPORTS qui, en 2001, a acheté moins de 20 M€ une belle résidence privée occupée par des baux privés (la RESIDENCE DES DAMIERS) - et donc des loyers du secteur privé – alors que les bailleurs sociaux n’ont pas le droit de gérer du privé ? Et que dire de la surprise des habitants lorsqu’ils ont appris cette vente un an plus tard alors qu’ils pensaient que la société AXA était toujours leur propriétaire ?….
    Que penser du bailleur social LOGIS-TRANSPORTS qui n’a jamais entretenu cette résidence en bord de Seine à Courbevoie, et qui tente par tous les moyens de virer les gens de chez eux pour revendre cette résidence 50 M€ à un investisseur privé Russe ?
    Et tout ça avec signature officielle à St Petersbourg en présence de deux anciens chefs d’Etat ?
    Que penser du bailleur social LOGIS-TRANSPORTS qui après « libération d’appartements » fait détruire ceux-ci à coups de masse, occasionnant ainsi des inondations monstrueuses et pestilentielles ?
    Il est où le service « intérêt général » ?
    Un scandale qui ne manquera pas d’éclater avec force alors que l’on tente de museler, de faire taire par tous les moyens -y compris judiciaire- les habitants et surtout l’Association qui les représente et les défend !
    Clémence, membre de VIVRE A LA DEFENSE

  • 2 Reco 03/07/2012 à 09:21 par SIVdePARIS

    c'est simple faut recouper les fichiers Caf, (feuille d'imposition ou déclaration 2011)fisc, ifu (rentes à l'tranger ou valeurs mobilières),ficoba et que les agents du fisc prêtent main forte pr expulser les récalcitrants, c'est simple 3000 euros nets par mois , et au dessus de 4500 euros nets par mois, on a largement assez pr habiter ds le privé, de plus 400 000 logements, c'est 2 ans de chantiers de constructions neufs... (200 000 par an en moyenne)

  • 1 Reco 03/07/2012 à 09:07 par hawa

    Je pense que la majorité des travailleurs pauvres parvient à payer son loyer.
    La trêve hivernale et les expulsions qui s'en suivent pourrait-elles s'appliquer aux trop riche?

  • 0 Reco 03/07/2012 à 09:00 par Mari83

    je me demande comment les pauvres feront pour payer leur loyer, c'est le chien qui se mord la queue !!!!!

  • 1 Reco 03/07/2012 à 08:43 par tito

    mais si on met les plus pauvres dans les hlm, qui va payer les loyers

  • 4 Reco 03/07/2012 à 08:27 par rose

    il faudrait d'abord savoir si les bailleurs sociaux ont vraiment envie de remplir leur rôle. j'habitais un hlm trop grand pour moi dans la banlieue de Grenoble, et je payais 1117 € par mois (charges comprises). cet appartement est vieux de 30 ans et le bailleur n'a jamais effectué aucune rénovation.même à notre entrée aucun des vices marqués dans l'état des lieux n'a été réparé (pas de crédits). on m'a servi ces salades pendant 14 ans. quand j'ai enfin eu la possibilité d'aller dans le parc privé, je leur ai proposé de ramener le préavis à 2 mois au lieu de 3 pour leur permettre de donner plus vite ce logement à des personnes qui en ont besoin. mais on m'a répondu que l'organisme avait bien besoin de 3 mois pour trouver des personnes SOLVABLES pour nous remplacer.,et en plus maintenant ils veulent me faire payer 1800 € pour des rénovations qui les concernent puisqu'ils n'ont jamais rien fait en 30 ans (linos, peintures, tapisseries qu'ils n'ont pas le droit de nous imputer au bout de 14 ans d'occupation). ils disent toujours qu'ils n'ont pas de crédits. par contre pour changer tous les ans de système informatique, ils savent utiliser nos charges !!! ces organismes sont une honte. ils sont devenus de véritables agences commerciales, des pompes à fric qui ne pensent qu'à plumer les gens et abuser de leur pouvoir. c'est sur leur fonctionnement qu'une enquête devrait être faite. j'ai payé des charges monumentales pendant 14 ans et n'en ai jamais vu la couleur, ils n'avaient même pas honte de prendre 160 € par mois pour les charges extérieures alors que les espaces verts étaient entretenus par la mairie. ils sont toujours,en train de se plaindre mais ne font qu'engranger de l'argent sur le dos des gens honnêtes qui paient leur loyer. par contre ils savent faire les rénovations dans les immeubles où habitent des gens qui saccagent tout. c'est à vous dégouter d'être honnête. bailleurs sociaux, tu parles...

  • 0 Reco 03/07/2012 à 08:07 par Victor Urgo

    N'oublions pas que le vrai prix d'un loyer c'est le rix du marché privé.

    Le tarif HLM est financé par les impôts et taxes des français.

    Pour les bailleurs privés les HLM constituent une concurrence déloyale avec l'argent de leurs impôts.

  • 0 Reco 03/07/2012 à 08:00 par veroika

    4000€ et combien d'enfants?En région parisienne un studio de 20m2 coûte déjà 750€ ou plus!
    avec environ 4000€ de ressources, et 6 enfants à charges, nous sommes dans les tranches de revenus les plus basses et non imposables et logeons dans un Hlm 5 pièces, 100m2 au loyer d'environ 850€ alors que dans le privé pour la même surface, dans la même ville cela nous coûterait plus de 2000€. Favorisés non je ne pense pas, à 8 dans 100m2, ce n'est pas le grand large!

  • 0 Reco 03/07/2012 à 07:02 par tortue

    dans cette article on oublie de dire que l'atttributon des logements est soumis à une commission d'attribution de logement,que par ailleurs cette commission est représentée en autre par un elu, un représentant nommé par le prefet.... que pour etre relogé dans un hlm n il existe un bareme que vous ne pouvez pas dépaser.

    Par ailleurs, certes il existe des familles qui dépassent ce montant hlm, mais à l'origine ils ne l'étaient pas, dans cette article on oublie également de dire que ces personnes payent un surloyer.

    je voudrai également souligner qu'il faut arreter de dire qu'il manque des HLM , mais plutot se dire OU MANQUE T'IL DES HLM ? par exemple dans les grandes communes mais surtout pas dans les petites communes!!!!!! (commune de 200 000 habitant)

    faudrait - il se poser également la question pourquoi les gens restent ils en HLM peuvent t'ils encore être propriétaire ou se reloger dans le priver*

    et que le logement social n'est pas fait que pour les cas sociaux il y une mixité ce qui fait la richesse d'un office hlm

  • 0 Reco 03/07/2012 à 06:22 par nina

    hlm pour les pauvres?
    onn nous parle de pauvre sois disent les gents qui gagnent pas bcps d'argent dont les hlm dont la construction de ces hlm
    or ces gents sois disent pauvres sont plus riches que nous sui travaillons et gagnons peut être 2500 ou 3000 euros ds le couple.
    car nous nous payons un loyons privé, nous payons pas mal de taxex ( entre autre impôt, taxe d'habitation etc .....)
    et nous avons de fois un ou deux enfants en charge.
    pas d'aides pour nous car la socièté nous considère comme les gents riches et nous demandes de payer pour ces gents sois disent pauvres.
    la socièté oublie de fois que nous nous reveillons trés tôt le matin pour aller travailler, nous laissons nos enfant à 2mois et demi déjà à la creche.
    tout ça pour payer pour les autres qui eux habitent de 4, 5 voir même plus des pièces pour quelques heuros et avec leur 3 ou plus d'enfants ils touches jusqu'à plus de 600 euros d'aides/moi, sans compter la caf et d'autres aidents que les assisance socialé leur donnent.
    ces femmes sois disent pauvres qui habitent dans les hlm, la majorité ne travaillent pas quand leur enfants sont petit. avec les aides, le seul salaire du père, de fois de travail au noir ils gagnent plus que nous car nous malgré nos 2000 ou 3000 euros des salaires, n'oublions pas que pas d'aide pour les enfants et un loyer qui coûte de fois 1000 euros et la creche pour nos deux enfants et les impot ainsi de suite donc on se retrouve pauvre voir mm plus par rapport à ceux gents qui travaillent pas.
    dc arrêter les assistanant, donner l'argent des goss pareil à ttes les familles et pousser ces assister d'aller travailler au lieu de le gater coe vous faite socièté.

  • 0 Reco 03/07/2012 à 03:58 par EGALITEPOURTOUS

    Vos propos sont contradictoire si ont construit ce soit disons hlm pour les pauvres bosseur comme vous dites vous en faites des nouveaux ghettos il y a pas des efforts a faire mais justice cest vrai qu'il y a des hlm que sont devenu dangereux mais ce na rien a voir avec le sujet c'est une question de securité quil faut appliquer par des controles pour eviter la criminalite mais linjustice social cree la violance. cest un sujet sans fin

  • 0 Reco 03/07/2012 à 03:48 par Bazareth

    Le loyer dnotre appartement en HLMa doublé X2 àl'époque , fin des années 90, à cause du vote des locataires racistes" qui ne voulaient que des "français blancs" d'abord, bravo!on a quitté l'hexagone .

  • 0 Reco 03/07/2012 à 03:24 par jojogoldwing

    Si le demandeur bosse et gagne peu, je suis d'accord. On sur-taxe un peu les plus riches occupants du parc, et avec ce fric on construit d'autres HLM pour le pauvre bosseur. mais on vire pas ces "devenus plus riches", on assure la mixité, on fabrique pas des immeubles ou cités ghettos ou les flics osent même plus aller. Egalité pour tous...? Pourquoi faire des efforts?

  • 0 Reco 03/07/2012 à 03:08 par EGALITEPOURTOUS

    goldwing ce ne serait pas vous qui avez des ailes en or ,shame on you! .on parler des personnes qui travaille et qui gangne malheuresement le smic et qui sont priorites il y pas que des etrangers il a des français aussi !!!!mais dans le prive si vous connaissez bien c'est impossible de trouver sans avoir 3 fois le salaire du LOYER et dans les hlm cest occupe par des riches qui parle de rachid et mouloud mais qui prennent les hlm et dans ce cas la mixite ne le derange pas bizarre

  • 0 Reco 03/07/2012 à 02:59 par jojogoldwing

    Mais évidemmment ! Hollande le dit: à partir de 2000 Euros par mois, 4000 pour un couple on des riches, animaux à abattre. Faut donc déménager, pour payer plus cher ailleurs, laisser la place "aux plus démunis", Rachid et Mouloud. Refusez les augmentations de salaire les gars, restez petits. Un peuple de nains. Egalité pour tous, nivellement par le bas. URSS nous voilà!

  • 0 Reco 03/07/2012 à 02:32 par EGALITEPOURTOUS

    LIBERTE EGALITE FRATERINITE MAIS QUE POUR LES RICHES? JE SUIS VRAIMENT DESOLE QU'ON LES LAISSENT FAIRE! LES PAUVRES DEVAIENT PORTER PLAINTE CONTRE L'ETAT.C'EST UN ABUS?MOI JETAIS DANS UNE SITUATION PRIORITAIRE AU RMI ET L'ADJOINTE AU MAIRE DU 14EME M'A CLAIREMENT DIT QUE JE N'AURAIS JAMAIS MA CHANCE SANS SALAIRE SANS ENFANT MAIS LE RMI EST SUR LA LISTE DES PRIORITES AUJOURD'HUI JE TRAVAILLE JE VAIS VOIR LEUR EXCUSE LES APPARTEMENTS SONT POUR LES MINISTRES ET ILS OSE PARLER D'ASSISTANCE SI LA FRANCE VAS MAL ONT LE SAIT POURQUOI. IL FAUDRA CREER UNE COMMISSION DE CONTROL COMME UNE INSPECTION!

  • 0 Reco 03/07/2012 à 01:31 par tamazirt

    j'habite dans un logement à plafond de ressource.
    ce n'est pas un hlm.
    si je gagne un peu moins, je n'y ai pas droit. (salaire : au moins 3 fois le loyer)
    si je gagne plus, je n'y ai pas droit : dépassement du plafond de ressource.
    la marge est étroite. système absurde.

  • 0 Reco 03/07/2012 à 01:27 par tamazirt

    il faut supprimer les logements sociaux, les HLM.
    et donner l'argent du logement social aux personnes qui n'ont pas les moyens de se loger,
    augmenter largement l'APL.
    on aurait ainsi la mixité sociale.
    facile à comprendre ?

  • 1 Reco 03/07/2012 à 00:40 par Crok'

    Mon bailleur hlm a fait ça l'an dernier, il a réexaminé l'occupation des appartements de ma résidence et a procédé à des mutations . Par exemple, mon voisin du 17 eme qui avait femme et enfant dans un T2 a échangé avec une dame seule au 11 eme qui avait un T3 . Les mutations se sont bien passées, par contre ils ont laissé les personnes très agées dans leurs appartements, même trop grand. A cet age, c'est très perturbant . Pour notre part nous sommes en T3 depuis 10 ans, nous avons eu 2 enfants depuis 2009, nous allons déménager dans un pavillon T4, nous sommes super contents. Notre appart va etre attribué à une nouvelle cliente, une dame divorcée, sans emploi avec sa fille ado .
    Par contre faut être clair, les bailleurs hlm ne s'en cachent pas, ils ont volontairement des clients un peu plus "aisés", tout simplement pour s'assurer de percevoir des loyers car ils ont énormément d'impayés ( et pourtant ils sont vraiment pas cher et très bien entretenus les apparts qu'ils louent. La par exemple je suis dans un T3 à 430 euros charges comprises, et c'est pas dans un ghetto. Je vais passer dans un pavillon T4 avec garage et jardin à 520 euros hors charges, mais entretemps nos salaires ont augmenté . Enfin bref, je suis contente de mon bailleur, et je suis consciente de la chance que j'aie, quand je vois les prix des loyers dans mon quartier, il est surtout là le problème

  • 1 Reco 02/07/2012 à 23:02 par tribal

    il y a aussi des personnes seules qui vivent depuis des années dans de grands appartements avec plusieurs chambres, il serait peut être bon de les réattribuer à des familles en attente et replacer ces personnes seules dans des appartements plus petits

  • 0 Reco 02/07/2012 à 22:43 par hawa

    Il y a un climat pas très sain. On juge, comme trop souvent d’ailleurs, sur la forme et les cas particuliers plutôt que dans le fond sur le concret et le précis :
    Connaissez-vous les critères HLM ? Connaissez-vous les différentes grilles qu’utilisent les bailleurs sociaux? Elles sont publiques et diffusées en ligne Préfèreriez-vous ne vivre qu’entre personnes défavorisées ? Il est clair que certaines villes, certains arrondissements ne jouent pas le jeu de la mixité sociale. Et comme partout, il y a de vrais profiteurs même si un appartement ce n’est pas un vêtement. (D’ailleurs, aparté, j’ai de la peine quand je vois qu’on détruit ces barres d’immeubles HLM: des souvenirs de milliers de personnes, toute trace de vies passées réduites à néant)
    Connaissez-vous les prix à la location dans chaque ville, dans chaque quartier surtout à Paris ? Dans ce cas vous serez en mesure de calculer le salaire nécessaire pour faire face à de tels frais ? Notre cher system de redistribution des revenus permet aux personnes qui en ont le plus besoin de toucher des APL par ex.
    Certes il y a des choses encore bien des choses à améliorer mais ne vous laisser pas exciter par ces racontars servis à l’état bruts. Etre pauvre ce n’est pas nécessairement être con voyons! (l’inverse est aussi vrai). La jalousie est tout autant un vice que la cupidité.
    Donc si vous ne vous êtes pas encore endormi. Peace and love à tous.

  • 1 Reco 02/07/2012 à 22:41 par chris

    je suis désolé le HLM , ce qui me répugne dans cette article , lorsqu'on à un revenu un peu plus élevè que la moyenne et de proposer a la personne de racheter le logement a tarif préférenciel.toucher 2000 euros en région parisienne , on est trés loin d'etre riche.on peu toucher le RSA , bénéficié des aides diverses et revendre de la drogue au pied de son himmeuble sans etre inquiété.Le mérite va aussi à celui qui cotise et au bon citoyen de ce pays, ne nous trompons pas de cible.

  • 0 Reco 02/07/2012 à 22:22 par Voixcassee

    Une réévaluation devrait être faite tous les ans.
    Tous les revenus (y compris allocations) devraient être additionnés.
    Tous les habitants devraient être comptabilisés.
    En fonction de cela, le loyer devrait être réévalué.
    Ceux qui ont des revenus qui augmentent auraient un loyer qui augmentent.
    Les célibataires ne devraient pas être pénalisés.
    Les parents sans enfant à charge devraient changer de logement.

  • 4 Reco 02/07/2012 à 22:03 par normal

    vous me faite tous rire, c'est normal, c'est pas normal, c'est bien, c'est pas bien,...
    des personne vivent en hlm , n'ont jamais travaillé de leur vie touche des aides que vous ne connaissez meme pas, et touche plus en fin de mois que vous qui travaillez pour un smic, en plus vous c'est soumis a cotisation mais pas pour les aides de l'etat.
    Aujourd'hui on ne fait que reduire la mixitée sociale, c'est pour ca que les quartier sont si chaud, il faut sortir de paris en province aussi il se passe des choses et en grande partie a cause de ce desepoir generalisé, on ne fait que creuser un fossé au sein d'un meme peuple francais.
    ca me fait rire que l'ont se manifeste pour quelques logements qui meme liberés ne feront rien changer.
    les logement sociaux ca ne veut pas dire les logement pour pauvres mais les logement de la socité (du peuple).
    il nous manque aujourd'hui des contacts entre classes sociale, un jeune d'il y a 30 ans connaissait un voisin cadre dans une entreprise, qui pouvait le pistonner pour integrer la boutique, biensure en bas de l'echelle.
    Maintenant, le jeune n'a que le contacte de ses copains desoeuvrés pour la pluspart, et leur télé avec tout le bling-bling, qui ne les encourage pas a chercher du boulot au smic.
    tout est liés, il n'y apas qu'un probleme de logement, mais un gros probleme de mentalité deja.
    merci.

  • 1 Reco 02/07/2012 à 22:03 par normal

    vous me faite tous rire, c'est normal, c'est pas normal, c'est bien, c'est pas bien,...
    des personne vivent en hlm , n'ont jamais travaillé de leur vie touche des aides que vous ne connaissez meme pas, et touche plus en fin de mois que vous qui travaillez pour un smic, en plus vous c'est soumis a cotisation mais pas pour les aides de l'etat.
    Aujourd'hui on ne fait que reduire la mixitée sociale, c'est pour ca que les quartier sont si chaud, il faut sortir de paris en province aussi il se passe des choses et en grande partie a cause de ce desepoir generalisé, on ne fait que creuser un fossé au sein d'un meme peuple francais.
    ca me fait rire que l'ont se manifeste pour quelques logements qui meme liberés ne feront rien changer.
    les logement sociaux ca ne veut pas dire les logement pour pauvres mais les logement de la socité (du peuple).
    il nous manque aujourd'hui des contacts entre classes sociale, un jeune d'il y a 30 ans connaissait un voisin cadre dans une entreprise, qui pouvait le pistonner pour integrer la boutique, biensure en bas de l'echelle.
    Maintenant, le jeune n'a que le contacte de ses copains desoeuvrés pour la pluspart, et leur télé avec tout le bling-bling, qui ne les encourage pas a chercher du boulot au smic.
    tout est liés, il n'y apas qu'un probleme de logement, mais un gros probleme de mentalité deja.
    merci.

  • 0 Reco 02/07/2012 à 21:41 par kathhi

    voila , j habite un HLM et mon voisin du palier et un grand commercant a un appartement de 3 pièces et il lui vit avec sa famille dans un pavillon dans la commune voisine et il loue cet appart de HLM a des personnes sans papiers a 1000 euros par mois , ils sont 6 ou 7 personnes la dans , l appart est vide y a que des lits , il a ètè signalè par tous les voisins a l office d HLM ,he ben ils lui ont pas retirè l appartement , voila le business des gens aisès

  • 1 Reco 02/07/2012 à 21:36 par Pays de crétints

    Honteux de voir ces grands bourgeois à 2000 € pour une personne seule ou 4000€ pour une famille s'approprier des HLM en région parisienne alors qu'il y a temps de pauvres gens ,comme ces pauvres roms qui de demandent qu'un logement et toucher le rsa et vivre paisiblement comme bientot tout le monde.
    Loyer le plus bas pour un 30 m2 900€ , 70 m2 2300€ , 70 M2 bientot rien à moins d'un petit million

  • 0 Reco 02/07/2012 à 21:34 par thillet

    ca c est sur, les HLM, c'est de la concurrence déloyale. Que fait Bruxelles ?

  • 1 Reco 02/07/2012 à 21:07 par Simplet

    j'étais bien content lorsqu'avec un SMIC pour quatre, j'ai obtenu un HLM, mais dès que j'ai nous avons gagné un peu plus nous avons quitté le logement aidé ( ou social), pour permettre à des moins favorisé d'être logé. C'est ça la solidarité. Maintenant je suis propriétaire. Toutes ces histoires de passe-droits et de magouille me révulsent. Quand on gagne plus de 4000 euros, c'est vraiment dégueulasse de rester dans un HLM. Et c'est pas une histoire de gauche ou de droite, c'est du pareil au même.

  • 0 Reco 02/07/2012 à 20:53 par thierry430

    Pourquoi l'UNPI ne parle jamais des 50 milliards d'euros annuels d'aide fiscale dont bénéficie le marché des petits propriétaires privés sous forme d'exonération fiscale pour la mise en location de logements neuf?
    Pourquoi attaquer le logement social sinon pour alimenter son fond de commerce et faire augmenter les loyers sans fin, aller donc vous loger dans le privé, vous verrez bien...sortez de votre microcosme parisien, le logement scial, c'est 4,5 millions de foyers, dont 90% sont en dessous des plafonds de ressources,la loi BOUTIN (de droite non?) n'autorise qu'a résilier le bail de ceux qui dépassent 200% des plafonds, soit moins de 10000 personnes dans toute la france, et en majorité a Paris intra-muros, dans un parc privé non conventionné. Allez donc vous renseigner messieurs les journalistes avant de faire la propagande d'un groupe de pression, vous n'êtes que des pantins.

  • 1 Reco 02/07/2012 à 20:41 par Le Russe

    Le debat est hélas un peu plus complexe que le simple résumé "les HLM aux classes sociales les moins aisées". Certes, il faut que des logements sociaux soient employés à ce pour quoi ils ont été pensés, c'est l'évidence: il y a une notion de service public importante.

    Mais permettre la mixité des populations, donner des exemples différents aux enfants des uns et des autres (non, tout le monde n'a pas une voiture pour ses 18 ans, et oui on peut s'affranchir de sa condition sociale si on s'y applique et que certaines conditions sont réunies, dont avoir des exemples autour de soi), tout cela est aussi un facteur de stabilité sociale.

    Donc sortir les plus aisés des logements sociaux, pas forcément. Par contre leur demander une contrepartie plus juste, ne serait-ce que pour financer d'autres logements sociaux - ou mixtes - sera sans doute plus intéressant. Quitte à ce que cela soit un peu sous le marché pour conserver un attrait à cette mixité sociale, et ne permettre cette accession au HLM que par la progression des revenus (on y entre que lorsqu'on a peu de moyens, on y reste si ces moyens augmentent, mais on n'y rentre pas si l'on est déjà aisé).

  • 0 Reco 02/07/2012 à 20:33 par Sainte Geneviève

    Vous seriez très surpris de voire qui habite au 47, rue de la Montagne Sainte Geneviève, à savoir les restaurateurs de la rue, des personnes qui officiellement seules occupent au moins 100m2. Des nantis opportunistes qui se foutent bien de la crise et des personnes qui peuvent réellement prétendre à ces espaces. Un bon coup de balais semble nécessaire. A bon-entendeur, salut!!

  • 0 Reco 02/07/2012 à 19:35 par Atos O

    Il faudrait que les organismes de gestions des HLM demandent chaque année un relevé fiscal de l'administration pour savoir si le ménage a le droit de rester dans leur logement. Comment un couple sans enfant qui génère plus de 6000 euros par mois peut profiter d'un logement HLM? On parle toujours des profiteurs vivant de la misère des diverses allocations mais pas souvent ceux en costumes et tailleurs?!

    Mon ancien collègue ingénieur de son métier (et syndicaliste de surcroît) et sa femme aussi cadre d'une grande entreprise bénéficient d'un appartement HLM tout confort et sécurisé au centre de paris. L'aspect de l'immeuble n'a rien à voir avec les barres de HLM qui illustrent cet article et l'inconscient des beaucoup.
    En attendant, mon collègue a acheté un logement neuf sur plan sous Robien à Issy-Les-Moulineaux et va pouvoir défiscaliser tranquille et le louer derrière tout conservant son HLM... Légal, mais est ce moral?!

    Il y a dans beaucoup de grandes périphéries des coins huppés qui ont leurs HLM mais souvent dans ces "programmes", flambants neufs pour certains, nous retrouvons des personnes qui ont eu le bon réseau pour un coup de pouce et accéder à un logement et on évite souvent de mélanger les très pauvres et les riches pour éviter les problèmes de dégradation de ce parc envier de tous! J'aurais bien voulu vivre dans un appartement haussmannien avec le métro à deux rues... en attendant je paye plus actuellement dans le privé en proche banlieue et le super RER qui galère!

    En espérant que le ménage soit fait un jour... utopie?

  • 1 Reco 02/07/2012 à 19:29 par pseudo

    Il y avait déjà Delphine Batho qui ne voulait pas déménager de son HLM, mais maintenant qu'elle est au gouvernement... Il y a quelque temps , le patron du journal Marianne était lui ausi logé dans un HLM haussmanien du centre de Paris. Y aurait-il des passe-droits? sauf bien sûr pour ceux qui pourraient y prétendre normalement et qui attendent sans espoir depuis plus de dix ans... Heureusement, "moi président" va rétablir la justice très vite!

  • 0 Reco 02/07/2012 à 19:07 par laurentf24

    Reponse à vincent - 17h30

    Rassurez vous (oui je vouvoie quand je ne connais pas !), je "raque" déjà.

    Et dans les appartements d'en face : ecrans plats, grosses berlines, antennes satellites, mais ça vous le saviez déjà !

    Je voulais juste dire que la mixité sociale est de moins en moins une réalité sur Paris intra muros. Ne peuvent desromais y accéder que ceux qui ont accès au logement aidé (de façon nomale ou pas) et les grosses fortunes.
    Laurent

  • 0 Reco 02/07/2012 à 19:06 par marc19

    Pleurez pas , les socialistes sont là, ils ont toutes les manettes .
    Tout va être résolu trés vite , les déficits en tout genre, le logement , l'emploi etc ............

  • 0 Reco 02/07/2012 à 19:03 par Gérard Manvussa

    Je connais au moins 3 familles dans ce cas, qui paient quand même un petit surloyer de 117 €, mais qu'est-cela pour des revenus du foyer de 3800 pour les uns et de 4300 pour les autres.
    Comble de l'hypocrisie, ces 3 couples sont de Gauche...
    Normal me direz vous, car leur crédo est : A nous l'apétit aux autres l'envie...
    La botteaucul thérapie devrait être de rigueur!

  • 1 Reco 02/07/2012 à 18:58 par chamo 22

    les bailleurs cherchent à ce que leurs locataires payent en fin de mois, dont ils gardent ces personnes, mais vous devriez plutôt chercher sur les 90% restant quel pourcentage ne payent leurs loyers
    tant que l'état ne se penchera pas sur les locataires défaillant et pire sur l'état dans lesquels ils laissent les appartements ou maisons, il y aura de moins en moins de locaux disponible, car il faut savoir que les propriétaires n(ont quasis aucun recours si se n'est que de faire ciondamner le locataire mais celuiçi ne paiera pas les arriérés

  • 0 Reco 02/07/2012 à 18:53 par Voyonsclair

    @Claire Voyant
    "90% des Français qui sont propriétaires le sont uniquement pour se loger /../
    Prenons l'exemple d'un bien à 400K Euros qu'un propriétaire souhaite vendre pour en acheter un plus grand d'une pièce à 500K Euros .
    Il devra payer pour sa pièce de plus
    8% de frais de mutation sur 500K Euros . soit 40K Euros .
    6% de frais d'agence sur 500K Euros . soit 30K Euros .
    Les intérêts de son emprunt de 100K Euros .
    La taxe sur les plus values s’il vend son bien trop tôt.
    Au total sa pièce de plus lui coutera au moins 200K Euros .
    Si les prix étaient de moitiés sa pièce de plus ne lui aurai couté que 100K Euros .
    Seuls 10% des propriétaires qui spéculent, l'état, les notaires, les banques, les agents immobiliers ont intérêts à la hausse ! "

    Drôle de calcul, une taxe sur la plus value en vendant un bien à 400K "trop tôt" et qu'ils ont déjà entièrement payé! Visiblement, il s'agit de personnes très riches bien au delà des 4000€/mois de l'article... Mais si ils font vraiment partie des 90% de personnes qui possèdent pour se loger... Il n'y a pas de taxe sur la plus value sur la résidence principale...
    Après les chiffres, un exemple:
    logement dans l'ancien:
    notaire pour 370K€ environ 24k€
    frais d'agence environ 15k€
    et les taux d’intérêts sont très bas... Ce n'est pas forcément désavantageux par rapport aux crédits en cours... (J'oublie que dans votre exemple, les propriétaires ont payés leur bien déjà à 400K très vite...)
    Conclusion, on ne va pas pleurer pour ceux qui sont déjà propriétaires et qui changent de logement... Acheter un bien à 400K est beaucoup plus difficile pour un primo-accédant. Là il y a vraiment un problème de société...

  • 1 Reco 02/07/2012 à 18:48 par desnay

    et encore une bonne exemple de la mentalité Française pourtant, c'est une Républiqueeeeeeeee !!!!!!!!! 1789 et fini. toujours les plus riches qui peuvent tout avoir3grande questa Ris republiqua"

  • 3 Reco 02/07/2012 à 17:53 par JORGINOU

    Et si le nombre de demandeurs de logements sociaux est très élevé et en augmentation c'est parceque le marché de l'immobilier s'est emballé avec un doublement voire un triplement des prix en 10 ans... L'UNPI devrait s'occuper de son domaine de compétence au lieu de s'occuper d'un système palliatif. En tout cas je ne crois pas qu'elle se soit plaint quand le PTZ a été ouvert à tous les ménages quels que soit leurs revenus, permettant à l'Etat "d'aider" un millionaire sous la reserve qu'il achetait son premier logement...

  • 2 Reco 02/07/2012 à 17:53 par JORGINOU

    Déjà c'est clairement une attaque déguisée de la droite : L'UNPI c'est le syndicat des propriétaires, très politisé. Et tiens, dès que la gauche passe pouf pouf ils se rendent compte que ya des "riches" dans le parc social...

    Ensuite :
    - 4000€ par mois pour un ménages ca veut dire un loyer de pas plus de 1300€ de loyer (1/3 de 4000€=1333€). Soit un loyer insuffisant pour avoir plus de 3 pièces dans les zones les plus tendues. Là le détail n'est pas fait mais les ménages aux revenus les plus élevés sont certainement localisés dans ces zones tendus (Paris et petite couronne)
    - les règles pour virer les plus riches du HLM ca existe depuis bientot 10 ans (loi MOLLE) : si tu gagne 2x les plafonds d'attributions pendant 2 ans tu DOIS partir avant 3 ans. Sauf pour les plus de 65 ans et les habitants des ZUS.
    - Un logement est social quand il y a une aide de l'Etat (via un prêt de la CDC) et donc automatiquement une procédure pour son attribution dépendant des revenus du ménage. Donc quand un ménage qui a des revenus supérieurs aux plafonds habite un logement social c'est que ses revenus ont augmentés durant son occupation. Dans certains cas exceptionnel des logements "dits sociaux" sont attribués a de très hauts revenus (ex Chevenement) mais ce sont des logements non conventionné des bailleurs sociaux (qui n'ont pas bénéficié d'aides et donc dont l'attribution est libre. Ils sont souvent cher et servent a équilibrer les comptes des bailleurs)
    - Par contre l'opacité des systèmes d'attribution est un vrai problème, mais il faut se rappeler que la moitié des attributions de logements sociaux sont le fait d'Action logement (1% patronal).

    Enfin, la place des "riches" dans le logement social est un vaste débat : faut il reserver exclusivement le HLM aux plus pauvres et augmenter la stigmatisation et la paupérisation de ces zones ou bien privilégié la mixité sociale...?

  • 2 Reco 02/07/2012 à 17:47 par Caro

    il n'y a pas de système parfait, loin de là, mais il existe des aberrations. j'ai un voisin retraité (petite retraite) vivant dans un F4, seul, car veuf depuis 2 ans. Ses enfants ayant grandi, il avoue lui-même de plus avoir besoin d'un appartement de cette taille sauf quand il reçoit sa famille. l'office HLM lui a proposé un F2, ce qui lui suffirait, dans le même ensemble mais à un prix supérieur que ce qu'il paye aujourd'hui.
    Cherchez l'erreur!!!!!
    quand à moi, je vis dans ce qu'il considère un F3, car il y a 2 chambres, or la chambre de mon fils fait moins que les 9m2 prévus par la législation. Encore une fois, cherchez l'erreur!!!!
    je ne me plains pas de ma situation mais avant de critiquer ou de décréter que telle personne a tel droit ou pas, il faut penser à tout, ce qui est loin d'être le cas.

  • 0 Reco 02/07/2012 à 17:30 par Vincent

    Laurent arrete de te plaindre de ta situation et regarde juste un peu plus loin que le bout de ton nez en allant voir comme tu l'a dit chez ton voisin d'en face qui dans un 4 pieces et qui paye 150e/mois. Va voir comment il vit dans son 4 pièces, est ce qu'il a un écran plat , ordinateur avec internet enfin toutes ces choses qui constituent ton confort , ta vie et celles de tous les français ingrats comme toi qui se plaignes.. Toute façon rien ne sert de te plaindre , les gauchistes sont aux pouvoir et tu vas racler c'est tout.

  • 0 Reco 02/07/2012 à 17:30 par pat le retraite

    et qui sont les occupants "illegitimes" sinon les supporters d'une certaine formation politique
    qui soutient le pouvoir en place....

  • 0 Reco 02/07/2012 à 17:26 par georges

    bo au moins ,ils sont bien entretenu

  • 0 Reco 02/07/2012 à 17:26 par georges

    Bon au moins ils sont bien entretenu

  • 1 Reco 02/07/2012 à 17:24 par popote

    je suis en hlm ,retraitée nous payons souvent pour ceux qui ne paient pas de plus les dégradations sont nombreuses ,nous sommes dans petit site les familles install&ées d'office par les assoss n'nn rien à faire ils dégradent et ne paient ,pas ai_je le choix?

  • 3 Reco 02/07/2012 à 17:19 par laurentf24

    Encore un article biaisé, pour ne pas dire plus.
    Ma situation vécue : l'ensemble des occupants d'un habitat subventionné doit déclarer ses revenus au bailleur. Si la somme des revenus dépasse le plafond prévu pour le type de logement, le foyer se voit appliquer un supplément de loyer de solidarité qui est très rapidement dissuasif. Dans mon exemple, ma compagne bénéficiait normalement d'un logement aidé dans Paris 20ème. Après déclaration de nos revenus communs, le montant du loyer a été triplé. Ok, c'est normal. Nous avons donc cherché un logement dans le parc privé toujours dans Paris. Cela n'a pas été simple. Nous avons trouvé dans le 19eme un 3 pièces à 1450 €/mois. Ce qui est quasiment le premier prix dans Paris. Dans l'immeuble d'en face, certes beaucoup moins récent et joli, vivait une personne qui payait 150 euros pour un 4 pièces...
    Je souhaitais aussi porter à votre connaissance le fait suivant : On peut avoir un excellent salaire et ne pas pouvoir se loger dans Paris. Faites le calcul, un couple ayant un revenu net de 12000 € par mois (ce qui n'est pas mon cas !) ne peut pas acheter un 3 pièces récent de 70 m2 dans un quartier raisonnable de Paris (moyenne 10000€/m2). 700000 € plus les frais de mutation ça fait 750000 € à 3.5% sur 20 ans ça fait 4420 €/mois hors assurance... . Les riches ne sont plus ceux que vous croyez !

    Pour en revenir au surloyer, comme indiqué par Gene31, il faut bien des locataires qui payent (et bien) pour entretenir l'ensemble !

    Laurent

  • 6 Reco 02/07/2012 à 17:05 par la nissart

    Pendant ce temps, dans le parc privé, des célibataires sans enfant ne s'en sortent plus en ne gagnant que 1200 euros par mois (prix du loyer avec charges 526,76 )
    Il faut réduire notre nourriture, parce que je n'ai même pas de voiture, pas de portable, pas de vacances, donc à part faire un hold-up, je ne vois plus bien comment rester à la surface

  • 3 Reco 02/07/2012 à 16:57 par gene31

    Il faut préciser que ces richissimes comme vous les qualifiez, payent un surloyer qui permet d'entretenir les sociétés d'H L M

  • 2 Reco 02/07/2012 à 16:39 par meylanville

    Faut-il rappeler que pour notre ineffable président, quelqu'un qui gagne 4.000 euros par mois est un riche qu'il n'aime pas ?
    Alors si les "riches" se mettent à squatter les HLM, où va-t-on ?

  • 7 Reco 02/07/2012 à 16:31 par patou

    Une personne seule, pour qui la vie est beaucoup plus dûre à s"assumer, n'a jamais, droit a rien. Et pourtant, elle est taxé en tout beaucoup + et n'a droit à rien, pourquoi ? ne sont jamais priotitaires, en rien . Voilà ce qu'on vous répond, même, si vous vivez avec moins de 1000€ par mois.
    Toujours les mêmes qui sont prioritaires. Tout est a revoir...........

  • 0 Reco 02/07/2012 à 16:27 par lila lali

    bon, enfin, je ne gagne quand même pas 4000 € par mois, je vous rassure

  • 2 Reco 02/07/2012 à 16:24 par lila lali

    Je suis concernée par cette situation: mes revenus ont plus que doublé depuis 10 ans et je réside toujours dans un HLM. Je vais d'ailleurs bientôt déménager, notamment parce que j'ai conscience d'être dans une situation anormale. Mais en dehors de mes scrupules et de la volonté de devenir propriétaire, il faut bien avouer que rien n'a été fait pour m'inciter à partir.
    Pour autant, je ne pense pas que renvoyer les classes moyennes hors des HLM serait une si bonne idée (même si à court terme cela permettrait de libérer beaucoup d'appartements). En effet, certaines villes pourraient devenir de véritables ghettos (par exemple le quartier où j'habite à Nanterre), et les offices HLM risqueraient d'avoir plus de mal à faire rentrer les loyers.
    De plus, juridiquement, je vois mal comment on pourrait "virer" manu militari des gens qui payent leur loyer et respectent le bail qui leur a été fait à leur entrée dans les lieux.
    Les surloyers seraient à mon avis la meilleure solution car ils permettrait non seulement de générer de l'argent pour améliorer le parc, et en outre, elle inciterait les personnes aisées à rejoindre le secteur privé. Mais il faudrait que ces surloyers soient vraiment incitatifs (= au niveau du marché), ce qui n'est pas le cas actuellement.

  • 0 Reco 02/07/2012 à 16:21 par jnono

    Quand les gens dit nantis, arrêteront de croire qu'ils sont les plus pauvres et arrêteront de
    prendre se qui revient de par la LOI AU DÉMUNIS ,alors peu être que ça tournera MIEUX .

  • 0 Reco 02/07/2012 à 16:19 par JoBlack

    Mais ou vas t on reloges toutes ces personnes... En plus il n'y a plus de bailleurs...

  • 0 Reco 02/07/2012 à 16:18 par Nova

    mamynette, t'es plus dans le coup. Tu connais les différents types de logements sociaux ? Tu sais ce que c'est que des PLAI, des PLS et des PLUS ?

  • 1 Reco 02/07/2012 à 16:05 par Mamynette

    Quelle honte,! avec 4000 euros par mois ils peuvent se loger ailleurs, et laisser la place aux personnes qui en ont vraiment besoin. Surement encore des passe-droits, comme d'hab, pour toujours les memes.

  • 1 Reco 02/07/2012 à 15:58 par irene

    oui je connais un medecin chef de service qui occupe ce type d'appartement dans le 15eme. c'est scandaleux!

  • 2 Reco 02/07/2012 à 15:18 par abdel

    Ce quil faut savoir sur les HLM c que leur objectif est de proçouvoir la mixite sociale en statut socioeconomique et race. c pour ca qu on retrouve des gens et dans une proportion raisonnable qui ont des refvenus superieurs dans la moyenne du francais moyen. cela evite les guettos. ce qu il faut savoi aussi cest que les personnes qui beneficient dun logememt hlm et qui gagne plus que ce quil faut pour entrer dans un hlm voient leur loyer reevaluer et paient donc plus que les aurtes locataires qui gagnent moins...

  • 0 Reco 02/07/2012 à 15:14 par submariner

    Il faut la mixité :
    les pauvres chez les natnis, alors pourquoi pas l'inverse....??

    par contre effectivement, ceux qui gagnent 4000€ par mois doivent être réévalués tous comme ceux qui y vivent, polluent la vie des habitants et roulent dans des caisses à 80.000 € et en plus touchent les allocs!!!

  • 1 Reco 02/07/2012 à 15:14 par lecroco

    Le problème c'est le marché de l’immobilier, aujourd'hui pour beaucoup de personnes (même des revenus relativement élevés) les HLM sont un luxe donc quand on en a un on le garde même si sa situation s'améliore. De plus les HLM sont bien content d'avoir des locataires qui payent en temps et en heure et même + que les autres, pas étonnant qu'ils cherchent pas a les virer...
    Autre exemple une amie habite dans un HLM depuis très longtemps, avant elle avait des enfants a charge mais plus maintenant, elle a un F3 et elle a fait une demande pour un logement plus petit. La réponse des HLM : c'est possible mais il faudra payer plus cher!!!
    C'est bien le système qui est pourri, pas les personnes qui en "profitent", qui est ce qui changerait de logement pour des conditions plus défavorable? si vous seriez a leur place changeriez vous de logement pour moins bien et plus cher alors que rien ne vous y oblige?

  • 1 Reco 02/07/2012 à 15:09 par KISS93230

    Encore une belle mesure pour monter les uns contre les autres au lieux que s'attaquer aux vrais problémes

  • 0 Reco 02/07/2012 à 15:04 par issa

    mdr comme si c'etait tout nouveau entre le peuple qui dort et l'injustice et l'abus de certains politique et citoyens, j'ai 39 et j'ai toujours vecu et vu les derives des hlm pour moi rien de choquant a cet article, moi ce qui me choque c'est quand allons nous reveiller ???

  • 0 Reco 02/07/2012 à 15:03 par Denikine

    Vive le clientélisme !

  • 5 Reco 02/07/2012 à 15:02 par KISS93230

    Les français ne sont que des rageux, qui, honnetement sur ce site serai pret à quitter son beau F4 (qu'il avait obtenu à une époque ou il gagnait peu d'argent) pour aller vivre dans un F2 au double du prix, personne ...... et meme si ces familles gagnent plus que la "norme", au moins elles payent leurs loyers ce qui n'est pas le cas de tous ces cassos qui profitent de tout ...... et si on additionne toutes les aides dont bénéficient les habitants des HLM, je vous garantie que l'écart financier entre les menages est beaucoup moins important qu'on veut bien nous faire croire........ mais maintenant si le but, c'est de faire de la classe moyenne des nouveau pauvres, c'est clair virez les des HLM et laissez les aller dans le privé ou les proprios petent les plombs avec leurs loyers, mais pourquoi pas, comme ça, meme les couples gagnant 4000 euros pourront demander les APL

  • 3 Reco 02/07/2012 à 14:59 par Marion

    @Claire Voyant
    En attendant, certains locataires doivent déjà se prostituer pour avoir un logement. Qu'est-ce qu'un locataire solvable ? mon loyer représente bien plus que 50% de mes revenus, et pourtant je le paye tous les mois, je n'ai pas franchement le choix. Suis-je solvable ?
    @hans
    cela vous dérangera peut-être lorsque vous vous retrouverez dans le besoin, avec des revenus trop faibles pour trouver un logement dans le privé et que vous dserez contraints d'attendre 5 ans avant d'obtenir un HLM à cause, entre autre, de ces fameux "ménages aisés"

  • 2 Reco 02/07/2012 à 14:52 par LABELONYE

    QUE N'importe quel homme politique(de droite comme de gauche) ou syndicaliste qui n'a pas profité du système lève la main!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!

  • 1 Reco 02/07/2012 à 14:19 par Gabriel

    Mais c'est évident, et cela a toujours été comme cela. En début de carrière, votre salaire permet un HLM, et plus vous avancez dans la vie, plus vous gagnez.
    Et vous gardez à vie votre logement social.
    Regardez Chevènement. Il à droit à un logement social, lui ?????

  • 0 Reco 02/07/2012 à 14:07 par mesem

    J'ai l'impression que c'est le HLM qui régler le prix de le marché immobilier et ils provoquer plutôt un hausse. Tous les propriétaires privé des logements modeste suivre le prix de marché (allocations CAF current qui sont liée au prix de HLM). C'est un cercle fixe au bon façon communiste.

  • 0 Reco 02/07/2012 à 14:00 par Denikine

    Heureusement Cécile Duflot veille :D

  • 0 Reco 02/07/2012 à 13:59 par ROUTARD

    BEAUCOUP DISENT DES CONNERIES
    AVANT DE CONSTRUIRE J AI VECU EN HLM NE VOUS INQUIETE PAS IL NE DISENT PAS TOUT LES JOURNALISTES
    J ETAIS OBLIGE DE PAYER DES SUR LOYE POUR SOIT DISANT AIDER LES PLUS PAUVRES BALIVERNE §§§LES AUTRES PAUVRES VERSER LEURS LOYER SANS DIMINUTION
    DE TOUTE MANIERES CEUX QUI PAIENT LEURS LOYER NE PEUVENT PAS ETRE EXPULSER ET CA TOUT LE MONDE LE SAIT

  • 1 Reco 02/07/2012 à 13:57 par Kathie

    Mais oui, on le sais, meme de grand fonctionaire à Paris (des Ministère)
    habite dans des H.L.M 1er. Categ.
    C'est un scandale!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!

  • 4 Reco 02/07/2012 à 13:54 par Claire Voyant

    Bientôt les propriétaires privés vont se prostituer pour avoir des locataires solvables.
    Nous voyons bien dans cette démarche que le marché de l'immobilier se retourne au profit des locataires.

  • 6 Reco 02/07/2012 à 13:54 par tango

    franchement je ne suis pas étonner de votre article car ça va faire bientot 5 ans que je court pour une mutation on y 6 dans un TYPE 3 de 42m2 , il faut supprimer la commission d attribution de logement et la remplacer par d autre chose car a mon avis c est eux les grand corrupteur dans la distribution des logements car comment expliquer qu une personne seul peut bénificier d 1 F3 et des benifiçaire de F4 qui n occupe meme pas l appartement et les gens qui sont vraiment dans le besoin on les met a cote donc imaginer un couple qui occupe un appartement depuis plus de 40 ans et qui ont plus de 70 ans habite au dernier etage 6 eme et pas d ascenseur n arrivent pas a etre relogé au rdc vue leurs age pour vous dire que 13 habitat est le plus grand office D HLM ou la corruption et la déscrimination sont en premiere ligne

  • 1 Reco 02/07/2012 à 13:45 par pomie

    Pour éviter cela, un système simple, faire comme les allocations familiales, imposez la délivrance tous les ans de la feuille d'imposition, si le plafond est dépassé, résiliation d'office du bail !!

  • 2 Reco 02/07/2012 à 13:43 par willy

    Ils attendent quoi pour les foutre dehors en étant polis! stop! ces locataires savent très bien ce qu'ils font et même en payant un sur loyer, ces logements sont prévus pour ceux qui ont moins de fric qu'eux! ils peuvent s'en mettre de côté ces profiteurs!

  • 3 Reco 02/07/2012 à 13:33 par Nado

    378 000 ménages aisés qui appartiennent aux tranches de revenus les plus élevées +
    700 000 HLM seraient actuellement vides ou sous-occupés.
    1,2 million de personnes en attente pour l’attribution d’un logement

    Je comprends mieux pourquoi j'ai vécu 4 ans avec mon fils et son père dans un 12 m carré et 1700€ de revenu!
    et pourquoi ma sœur vit avec son mari et ses deux enfants dans un 2 pièces avec leurs 1600 € de revenus!!

    Grrrrrrrr!

  • 0 Reco 02/07/2012 à 13:29 par nadette31

    Je trouve cela très injuste, ici moi j'ai fait une demande depuis 2ans, je ne trouve plus de travail dans une petit village, je veux me reprocher d'une grosse ville. J'aimerai bien percevoir 4000€ par mois, mais chez nous les demandes sont suivies à la loupe. On privilège les haut salaire, les HLM ne sont plus pour les rmistes. C'est malheureux à dire mais ce texte est vrai sous toute la ligne.

  • 4 Reco 02/07/2012 à 13:29 par Claire Voyant

    Les prix vont s'effondrer très bientôt tous les experts sérieux le disent....Quand les prix seront divisés par deux et que tout le monde pourra acheter même les plus pauvres comme en Espagne, le problème des HLM qui logent des gens riches sera réglé et plus personne n'en parlera.

  • 4 Reco 02/07/2012 à 13:25 par rené de Villepinte

    personne au pouvoir n'aura le courage de s'attaquer à cette injustice, comme le dit zigy 'ils ne veulent rien faire', c'est un combat perdu, les politiciens ont les pistons nécessaires pour se faire loger dans les meilleurs HLM et y rester, et là où il y a de la place (eh oui, cela existe) c'est dans des secteurs miséreux. ségrégation par l'habitat, les transports, les lieux de villégiature, le monde est fait comme cela. on ne mélange pas les torchons et les serviettes, vous verrez, dans 5 ans les pauvres seront plus pauvres et les riches plus riches, et les privilégiés fonctionnaires qui cumulent une kirielle d'avantages toute leur vie jusqu'à la retraite vivront toujours aussi bien sur le système.

  • 3 Reco 02/07/2012 à 13:24 par Claire Voyant

    90% des Français ont intérêt à la baisse
    La plupart des propriétaires se réjouissent de la hausse des prix de l'immobilier!
    Cette croyance est le fait d'un énorme malentendu qui est dû à une propagande des lobbys à travers des publireportages orientés sur leurs seuls intérêts et propagé par les grands médiats!
    Il serait utile que l'on rétablisse la vérité sur le réel intérêt des particuliers qui achètent ou vendent un bien dans le "SEUL BUT DE SE LOGER"

    90% des Français ont intérêt à la baisse des prix de l'immobilier.
    La hausse des prix de l'immobilier est un très grand malheur pour une immense partie des Français!
    La publicité sarcastique qui en est faites est repoussante et indécente!
    En effet, 90%des Français ont intérêt à la baisse, contrairement à une légende bien implantée.
    J'en fais la démonstration ci-dessous.
    90% des Français qui sont propriétaires le sont uniquement pour se loger
    Ceux qui veulent acheter ont évidement intérêt à la baisse mais également ceux qui veulent vendre dans le seul but de racheter pour se loger!
    Prenons l'exemple d'un bien à 400K Euros qu'un propriétaire souhaite vendre pour en acheter un plus grand d'une pièce à 500K Euros .
    Il devra payer pour sa pièce de plus
    8% de frais de mutation sur 500K Euros . soit 40K Euros .
    6% de frais d'agence sur 500K Euros . soit 30K Euros .
    Les intérêts de son emprunt de 100K Euros .
    La taxe sur les plus values s’il vend son bien trop tôt.
    Au total sa pièce de plus lui coutera au moins 200K Euros .
    Si les prix étaient de moitiés sa pièce de plus ne lui aurai couté que 100K Euros .
    Seuls 10% des propriétaires qui spéculent, l'état, les notaires, les banques, les agents immobiliers ont intérêts à la hausse !
    Nous voyons bien par cet exemple à qui profite la hausse et ceux qui s'en réjouissent.

  • 4 Reco 02/07/2012 à 13:22 par Pearl

    Comme si le seul fait de gagner 4000€ faisait des personnes logés en HLM des riches! ça ne veut rien dire si on ne regarde pas le nombre de gens par famille...une famille de 4 (avec 2 enfants) peut vivre aisément, ce n'est pas le cas d'une famille de 6 enfants!

  • 7 Reco 02/07/2012 à 13:22 par Citoyen lamda

    Ramer pour récupérer les impayés ou s'assurer la régularité d'encaissement.
    Face à cette logique implacable, les Sté d'HLM vont au plus simple. ..

    Face aux impayés, aux insolvables qui sont toujours les mêmes, capable de produire tous la paperasse "bidon"
    Il faut des mois voire des année de procédure lourde couteuses et chronophage pour récupérer le logement, à cahque fois, celui ci est devenu inhabitable. !

    Au point de se demander si des humains y ont vraiment habiter, un si beau logement devenu une "telle porcherie"

    Des logements à refaire souvent totalement, voila pourquoi le système dérive de l'objectif initial...

    Il faut loger des gens qui mérite un logement, pas ceux qui montent des dossiers bidon qui empêche les honnêtes gens de condition modeste d'accéder au droit au logement.
    Quand le laxisme est responsable d'un état de fait connu depuis plus de 30 ans...!
    Et l'on s'en étonne encore !!?

  • 3 Reco 02/07/2012 à 13:20 par pomedeter

    Il faut supprimer toutes ces aides au logement. Au nom de la JUSTICE sociale. Pourquoi faudrait il favoriser untel ou untel ? Ce n'est pas juste.
    J'espère que notre nouveau gourvernement supprimera toutes ces aides iniques.

  • 4 Reco 02/07/2012 à 13:19 par mjcom

    Il faut asseoir l'attribution d'un HLM au revenu fiscal de référence toutes les années.
    Dans la déclaration d'impots, il y a les revenus et le nombre de personnes à charges.
    Une feuille, et tout peut être controlé. Une communication directe et renforcée entre les services fiscaux et les administrations des offices HLM permettrait de tout remettre à plat chaque année.
    Si le logement est sous occupé, on vous fait déménager dans un appartement plus conforme.
    Si vous gagnez "trop", vous devez quitter votre logement, ou si vous gagnez un certain % au dessus des seuils, vous pouvez garder le logement moyennant un loyer réévalué à la hausse (histoire de prendre en compte ceux qui gagne 100€ de plus de le seuil).
    On fait ces vérifications chaque année, et la gestion du parc sera plus optimale

  • 1 Reco 02/07/2012 à 13:19 par 1percent

    1/ la ville de Paris gere en exclusivite les logements HLM et ILM. Donc tous les logements 1% logement (ILM), dont le financement a ete possible grace aux entreprises, sont aussi geres par la mairie. La ville attribue a ces entreprises des places, qui ne sont plus disponibles (de fait) a des revenus plus faibles (de chomeurs par exemple). Mais si vous souhaitez retirer ces logements, alors les entreprises se retireront, et le financement deviendra impossible.
    2/ 4000 euros pour un couple+ 2 enfants, si on veut 4 pieces, il n'y a rien a moins de 1800 euros/mois dans un quartier moyen (14eme) par location privee. Soit presque 50% des revenus conscres au logement. Apres on peut argumenter qu'ils doivent passer le periph ou viser des quartier pourris .... mais alors pourquoi ne pas le faire pour les familles encore plus pauvres ?
    Nous avons 5000 euros de revenus mensuels. J'ai refuse un logement "HLM" que me proposait mon entreprise via la mairie. On a prefere acheter (bcp) plus loin... c'est un choix.

  • 3 Reco 02/07/2012 à 13:17 par Hello

    Sauf que dans certains de ces logements certains payent déjà le double de loyer par rapport aux autres habitants de l'immeuble à surface égale et payent, eux, chaque mois.

    Il ne faut pas se leurrer, j'imagine que devant la crise immobilière qui s'annonce (chute des transactions) ils veulent récupérer du cash et des acheteurs potentiels et les faisant dégager des HLM. Il n'y a pas d'altruisme ici. C'est le rêve absolu de certains pour leur piquer leur pognon au passage.

    A défaut d'avoir une politique de construction en France il faut trouver des acheteurs pour des logements anciens pourris et des logements neufs hors de prix (le double de la moyenne européenne).

    Si il n'y avait pas de problème de construction en France on vivrait tous plus heureux.

    Sauf qu'on vit avec un état incapable de gérer quoi que ce soit et qui que ce soit.

  • 1 Reco 02/07/2012 à 13:17 par elcanardo

    Le problème est qu'on ne peut pas être expulsé d'un HLM. A l'époque le foyer était éligible à avoir un appart HLM mais depuis, il a réussi dans la vie, donc gagne 4000 euros par mois. Et on ne peut pas les dégager, c'est comme ça (c'est notre belle France...). Donc leur loyer est mis au plafond, mais ce plafond est toujours au dessous du prix qu'ils paieraient s'ils devaient louer sur le marché normal. Donc pourquoi partir.....

  • 2 Reco 02/07/2012 à 13:13 par zigy

    Ils ne veulent rien faire contre ça (pas même mentionner sur l'avis d'imposition une case j'habite un HLM, comme pour j'ai une TV), et les résultats seront rapidement visibles avec les revenus net imposables immense et le lieu de résidence à loyer bas! Ils contrôle bien quand c'est pour vérifier si vous avez la TV!!! Mais sûrement que des politiciens résident dans ces HLM!!

  • 5 Reco 02/07/2012 à 13:13 par amaod

    Dans votre article sur les locataires des HLM, vous oubliez de parler des gens qui en bénéficient et qui les sous louent car ils occupent un autre logement moins cher qu'ils n'ont évidemment pas déclaré! Ils touchent toutes les aides, ne travaillent, vivent d

  • 4 Reco 02/07/2012 à 13:10 par elcanardo

    Je ne comprends pas ce qu'il y a de compliqué.
    Il faut répondre à des critères de revenus pour avoir un HLM. Une fois que le foyer ne réponds plus aux critères, on lui donne 6 mois pour partir point barre ! Le HLM est devenu un lieu de residence ad vitam eternam , si bien que même des gens qui ne sont plus éligibles à ce type de logement y habitent encore car leur situationfinancière a évolué. On en voit même qui habite un HLM et ont une résidence secondaire, c'est dingue ! Ces gens ont été aidés quand ils en avaient besoin. S'ils ne sont plus dans le besoin, ils laissent la place et vont se trouver un logement au prix du marché. Pas étonnant qu'avec ça, il faut construire. En dégageant ceux qui n'y ont plus droits, ça ferait de la place !

  • 4 Reco 02/07/2012 à 13:06 par Ben voyons

    Effectivement 4000e par mois, c'est une somme... mais parle-t-on d'un couple seul ou avec des enfants...? Combien d'enfant? Intégre-t-on des aides? J'aimerai adhérer à cet article mais malheureusement souvent ce type de papier n'est qu'épidermique, si le "journaliste" allait au fond des choses je penses que l'orientation de l'article et donc la perception des lecteurs serait tout autre mais il est plus frappant de lancer un chiffre sans rien derrière, les passions seront mieux exploitées... Je rejoins "toto" et je pense qu'il faudrait lancer une réforme du logement social... Mais aussi de l'administration de ces HLM. Ca a peut être changé mais pour accéder à un HLM, ne faut-il pas fournir un dossier avec entre autre des justificatifs de revenu ? Donc les personnes (Des organismes de gestion du parc HLM) qui décident d'accéder à des demandes de familles (tellement...) aisées ne font pas leurs travail... Il y a des choses que je ne saisis pas...

  • 0 Reco 02/07/2012 à 13:03 par Tonton christobal

    Réajuster le manque a gagner comme le trop perçu des organismes sociaux rappel sur les années de priviléges une multitudes sont pripriétaires et perçoivent des loyers au prix fort

  • 0 Reco 02/07/2012 à 13:00 par capucine

    nous sommes un couple avec un enfant ayant changé de region et bien nous avons changé notre mode de vie comme nous sommes dans le sud ouest nous sommes en camping moins cher et de la verdure , et fini les taxes diverses , apres tout c'est agréable de vivre en caravane et on se crée beaucoup moins de besoin et au besoin beaucoup plus vite partie si on change de travail que des avantages !

  • 1 Reco 02/07/2012 à 12:59 par Topmu

    Toute façon vu le prix des logement HLM on se demande vraiment s'ils sont toujours pour les pauvres car passer un loyer qui étais à la base 300€ le 3pièces a 500€ après installation de chauffage c'est plus très réglos :/ même un 5 pièces quasi 800 € alors qu'en privé on peux trouver moins cher.

  • 0 Reco 02/07/2012 à 12:56 par joseph

    non : le maine et loire ( departement 49 )

  • 3 Reco 02/07/2012 à 12:52 par jacky93

    ça fait des décennies que ça dur !!! Je m'étonne toujours de voir de belles Mercedès toutes neuves ou Porsche Cayenne sur des parkings de HLM .... C'est un SCANDALE comme disait G. Marchais. !

  • 1 Reco 02/07/2012 à 12:47 par mimi

    je suppose que joseph n'habite pas la région parisienne sinon je suis preneuse ça fait 4 ans que j'attends!!

  • 2 Reco 02/07/2012 à 12:45 par koussou

    honteux

  • 3 Reco 02/07/2012 à 12:41 par marie

    Une Honte, c'est intolérable, il faut les prévenir et leur donner le délai règlementaire pour se trouver un autre logement , mais y remedier rapidement ils ne vont pas avoir de mal à trouver , alors que des tas de personnes galèrent déjà pour se loger en HLM vue la paperasse qu'il faut présenter , c'est vrai que quand on gagne 4000 e on a moins de mal a payer son loyer que lorsque l'on a le smic !!! J'espère que cet article va obliger ces sociétés a faire leur ménage et vite .a quoi servent donc les tableaux quotients de revenus si ce n'est pour cela il faut absolument que cela s'arrête et vite ... j'ai vu plus bas une personne qui disait que des personnens gardent leur logement plus grand au lieu de le delaiser pour plus petit, mais cela se comprent quand on voit comment on est recu dans les secretariats quand vous voulez changer les délais demandés, et le prix des loyers qui en fait ne changent pas ( eh oui .... ) quant on ne vous les augmentent pas en changeant de résidence ... tout cela fait que bien souvent on prefere rester là oà l'on est pltot que de s'aventurer a vouloir plus petit si c'est pour payer jusqu'à 70 E de plus a 100 e pour une appart refait ou une résidence neuve un budget de + ou - de 1000 a 1200 e sur un an est important pour des budgets petits ou moyens ! voici un autre probleme ...

  • 5 Reco 02/07/2012 à 12:40 par joseph

    nous sommes proprietaire d un appartement de 135 m2 ; avec jardin prive et garage : ou le loyer demande est de environ 400 euros par mois . cet appartement est vacant depuis 1 an et nous n avons pas de demande de location : j ai du mal a croire qu il manque de logement !!!! ou les personnes qui gerent les demandes HLM ne font pas bien leur travail .et l UNPI qui trouve cela intolerable qui nous donne une adresse ou nous pouvons contacter pour offrir notre appartement a des personnes de revenus modestes

  • 16 Reco 02/07/2012 à 12:34 par toto

    Il faut en finir avec les HLM, qui d'une part stygmatisent une population ghettoisé, avec les conséquences que l'on connait dans nos chères "banlieues" et d'autre part font apparaitres des innégalités comme celles décritent ci-dessus, les gens s'accrochant à leur avantages acquis quelques soit leur condition de revenu futurs.

    La solution? Simple :

    Suppression des HLM, remplacé par un "chèque logement". Ca permetterait une plus grande mobilité des personnes, qui toucheraient cette aide indexée sur leur revenus réels (et la distance à leur lieu de travail, contribuant ainsi à désangorger les transports). Ca permetterait une vraie mixité sociale au sein d'un même immeuble, quartier, sans qu'on sache si son voisin d'en face est dans l'oppulance ou la dépendance.

    On peut même pousser l'idée plus loin en réunissant de toutes les aides sociales en une seule : chômage, CAF, aide au logement permettant une plus grande lisibilité de la situation des personnes.

    Les HLM sont la honte de la France, l'assistanat doit être l'exeption et non la régle, les aides doivent êtres justes et tout abus réprimandé.

  • 3 Reco 02/07/2012 à 12:33 par debo

    en même temps si c'est 4000€ avec 6 enfants c'est pas si enorme

  • 4 Reco 02/07/2012 à 12:33 par gigi

    les gens qui touchent 4000 euro les hlm sont sur qui vont etre payer chaque mois alors que les petits salaires au bout de trois mois les gens ne payent plus leurs loyers c est pour ça que les HLM NE DISENT PAS GRAND CHOSE

  • 4 Reco 02/07/2012 à 12:32 par MIRI

    DEGUEULASSE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!

  • 6 Reco 02/07/2012 à 12:24 par franced'enbas

    ce n'est pas nouveau !!! plutôt que "pousser" les hauts revenus à quitter les logements, il faut les expulser, tout comme on expulse ceux qui ne peuvent pas payer leur loyer PARCE QU'ILS N'ONT PAS DE LOGEMENT SOCIAL et pour cause !!!!! Ca fait des décennies que ça dure, il y a des passe-droits, du piston et quand les revenus augmentent ou bien quand les enfants partent, les gens gardent le même logement, peu cher et/ou trop grand pour eux.

  • 3 Reco 02/07/2012 à 11:34 par JoBlack

    Ben voila... On y arrive...