Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 28 septembre 2010 à 16h58

13 % des Français sous le seuil de pauvreté


Le revenu médian a progressé de 1,7 % entre 2007 et 2008
Le revenu médian a progressé de 1,7 % entre 2007 et 2008
Le revenu médian a progressé de 1,7 % entre 2007 et 2008 (©dr)

Un ménage français sur huit vit en deçà du seuil de pauvreté, avec un niveau de vie inférieur à 950 euros mois, selon l’Insee. Une situation dans laquelle se retrouvent un tiers des familles monoparentales.

(LaVieImmo.com) - Le niveau de vie médian en France métropolitaine était de 19 000 euros par an en 2008, soit d’environ 1 580 euros par mois, selon la dernière édition de l’enquête Revenus fiscaux et sociaux de l’Insee. En euros constants, cela représente une progression de 1,7 % par rapport à 2007. L’étude montre que les 10 % les plus riches de la population ont un niveau de vie supérieur à 35 550 euros annuels (2 960 euros par mois), en hausse de 2 %. A l’inverse, les 10 % les moins aisés ont un niveau de vie inférieur à 10 520 euros (un peu moins de 880 euros par mois), en hausse de 2,2 %.

Moins de 760 euros par mois

Le seuil de pauvreté, qui correspond à 60 % du niveau de vie médian, s’établit à 949 euros par mois. « 7,8 millions de personnes vivent en dessous de ce seuil, dont la moitié à un niveau de vie inférieur à 773 euros mensuels », indique l’Insee. Le taux de pauvreté, défini comme la proportion de personnes ayant un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté, ressort à 13 %, globalement stable depuis 2004. Sans surprise, les familles monoparentales sont plus confrontées à la pauvreté que les autres. L’Insee observe qu’en 2008, 30 % d’entre elles vivaient en dessous du seuil de pauvreté, « soit dans une proportion 2,3 fois plus forte que dans l’ensemble de la population ». Ceci représente 1,6 million de personnes, dont plus de la moitié ont un niveau de vie inférieur 760 euros par mois.

On est loin de l'objectif d'une France de tous propriétaires...

NB : Attention, l’étude ne parle pas de revenu, mais de niveau de vie. Celui-ci correspond au revenu disponible du ménage (ensemble des revenus, après prise en compte des principales prestations sociales et paiement des impôts direct), divisé par le nombre d’unités de consommation (UC) de celui-ci. Les UC tiennent compte des économies d’échelle liées à la vie en commun : l’Insee compte un UC pour le premier adulte du ménage puis 0,5 UC pour les autres personnes âgées de 14 ans ou plus, et enfin 0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 29/09/2010 à 17:21 par Fr.26240

    Le commentaire de "Fr.26240" ne remet en rien les conclusions de l'Insee en question.
    Certes… Toute fois, si l’on désire sensibiliser l’opinion de tous quand on écrit le niveau de vie des plus riches autant afficher le revenu mensuel des plus pauvres afin de se faire une réelle idée, au moins cela reste clair pour tout le monde.

  • 0 Reco 29/09/2010 à 14:47 par ProMac

    Décidément, les écarts se creusent ...

  • 0 Reco 29/09/2010 à 14:35 par Auteuil

    13% ca me semble énorme !

  • 1 Reco 29/09/2010 à 12:57 par matt

    "Désolé messieurs : nous avons pris tous les parchutes dorés, il n'en reste plus qu'en carton" - JMM

  • 1 Reco 29/09/2010 à 12:50 par pouypoy

    Le commentaire de "Fr.26240" ne remet en rien les conclusions de l'Insee en question. L'étude dit que 3,9 millions de Français a un niveau de vie inférieur à 773 euros par mois. le journaliste aurait certainement pu aller plus loin en parlant du RSA, mais en l'état rien d'écrit ici n'est faux !

  • 0 Reco 28/09/2010 à 19:36 par Fr.26240

    Pour info :
    Une personne vivant seule et qui perçoit le RSA, touche 404,88 € par mois.
    A savoir, que sur cette somme, comme tout Français nous payons mensuellement :
    Assurances Voiture, Maison, EDF, GDF, Taxe Foncière, Habitation, Téléphone, Eau.
    En clair, pour essayer de vivre comme n’importe lequel d’entre nous, il ne reste par mois et pour manger, à peine 100 €.
    Nous sommes bien loin des taux indiqués par l’Insee.
    Messieurs les journalistes, serait peut être bon d’avoir un peu plus d’exactitude quand vous informez les Français !!
    Quand on entend certains salaires mirobolants…. De qui se moque t’on.

  • 0 Reco 28/09/2010 à 17:51 par M.A.

    Ils ont faim, qu'on leur donne du pain!

  • 0 Reco 28/09/2010 à 17:48 par francois

    il serait urgent que l ump crée des lois de cette pauvreté car c est de plus en plus de misere en france est les promesses de l ump


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...