Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 28 février 2017 à 11h48

4 jeunes Français sur 10 sont propriétaires de leur logement


En moyenne, 40% des jeunes ménages de la génération Y sont propriétaires de leur logement
En moyenne, 40% des jeunes ménages de la génération Y sont propriétaires de leur logement
En moyenne, 40% des jeunes ménages de la génération Y sont propriétaires de leur logement (©Frank Perry - AFP)

Selon une étude de la banque HSBC, 41% des ménages français âgés de 19 à 35 ans ont acheté leur résidence principale, soit légèrement au-dessus de la moyenne mondiale. En Chine, ils sont 7 sur 10 à être propriétaires de leur logement.

(LaVieImmo.com) - Alors que les taux de crédit immobilier ont baissé en 2016 et que les dispositifs d'aides à l'accession à la propriété se sont maintenus, 41% des Français nés entre 1981 et 1998 sont aujourd'hui propriétaires de leur logement. C'est ce que révèle une étude de la banque HSBC menée auprès de 9.000 personnes dans 9 pays.

La France se place ainsi légèrement au-dessus de la moyenne mondiale (40%) et arrive en 3e position du classement, juste derrière le Mexique (46%) et la Chine où 7 jeunes ménages sur 10 possèdent leur propre toit. Et ce en dépit de la flambée des prix de l'immobilier chinois: rien qu'en novembre 2016, ils affichaient, sur un an, une progression de 26,4% à Pékin, de 29% à Shanghaï et de 27,9% à Shenzhen, selon des données relayées par le journal Le Monde. À l'autre bout du spectre, on trouve les Émirats arabes unis avec seulement 26% de propriétaires dans cette tranche d'âge (19-35 ans).

Point commun entre les pays: parmi les "Millenials" qui ne sont pas encore propriétaires, la majorité (83%) déclare avoir l'intention d'acquérir un bien immobilier dans les 5 prochaines années, avec une volonté encore plus marquée en Malaisie (94%), et nettement moindre en Grande-Bretagne (74%) ou en France (69%).

Peu de Français retournent vivre chez leurs parents

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

En France, c'est surtout le manque de moyens financiers qui empêche les non-propriétaires de la génération Y de sauter le pas de l'acquisition. En effet, 59% d'entre eux évoquent un salaire trop faible pour financer un tel projet. Environ 1 personne sur 2 estime ne pas avoir suffisamment épargné pour constituer un apport, les autres ayant déclaré n'avoir clairement pas le budget pour s'offrir la maison ou l'appartement de leurs rêves.

Pour ceux-là, une aide financière des parents aurait sans doute permis de concrétiser leur achat. D'ailleurs, la moitié des "Millenials" devenus propriétaires ces deux dernières années en ont bénéficié aux Émirats, contre à peine un sur trois en France (26%).

Aux États-Unis, ils sont près d'un sur trois (28%) à être retournés habiter chez leurs parents, soit le taux le plus élevé parmi les pays étudiés. Un phénomène qui peut s'expliquer par la crise financière de 2008 qui a sévi outre-Atlantique, comme le rappelait récemment le journal Les Échos. Selon le quotidien économique, près de 40% des jeunes Américains vivaient chez leurs parents en 2015, un chiffre jamais atteint depuis la Grande Dépression des années 1930.

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

Julien Mouret - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...