Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 23 février 2009 à 18h45

5 % de la population déjà privés de logement personnel


(LaVieImmo.com) - Un Français sur vingt s’est déjà retrouvé sans logement personnel au cours de sa vie. C’est le constat que dressent Maryse Marpsat et Gaël de Peretti, statisticiens à l’Insee, dans une étude rendue publique en fin de semaine dernière. Ce chiffre cache des situations très diverses - plus ou moins difficiles et dont il n’est pas toujours aisé de sortir.

« En France métropolitaine, 2,5 millions de personnes ayant actuellement un logement déclarent avoir vécu au moins une période sans logement personnel », constatent les deux auteurs. Soit près de 5 % de la population de 15 ans ou plus. Le pourcentage est un peu plus élevé dans les départements d’outre-mer (DOM), où 84 000 personnes ont déclaré avoir connu au moins une période sans logement personnel, soit un peu plus de 6 % de la population locale. Dans 78 % des cas, les personnes concernées ont été hébergées par un tiers, tandis que 14 % ont eu recours à un service d’hébergement et que 11 % ont dormi dans un lieu non prévu pour l’habitation. En métropole, 543 000 personnes entrent dans ces deux dernières catégories, et « nombreuses sont celles dont la situation demeure difficile », note l’étude. Ainsi, « que ce soit en HLM ou dans le parc privé, les anciens sans-domicile sont deux fois plus souvent locataires que ceux qui ont toujours eu un logement personnel. Ils habitent également plus fréquemment dans des hôtels, des garnis, des meublés ou des sous-locations […], plus souvent en Zus*, plutôt dans des immeubles collectifs et dans les quartiers où les taux de chômage sont particulièrement élevés », ajoutent Maryse Marpsat et Gaël de Peretti.

Si on exclut la population contrainte de rester chez ses parents, la durée totale de la période sans logement personnel varie de trois mois ou moins (24 %) à trois ans ou plus (18 %). 38 % de ceux qui ont connu seulement la rue y sont restés trois mois ou moins, et 16 %, soit environ 22 000 personnes, trois ans ou plus sans aucune autre forme d’habitation.

Une étude des caractéristiques sociodémographiques des anciens sans-domicile montre que les employés et les ouvriers sont surreprésentés : sur 100 personnes ayant connu une période sans logement personnel, 65 environ étaient issus de ces deux professions et catégories socioprofessionnelles.

E.S.

*Zones urbaines sensibles

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...