Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 21 avril 2016 à 15h09

Airbnb : Berlin compte sur la délation pour traquer les locations illégales


La guerre est déclarée entre Berlin et les loueurs Airbnb
La guerre est déclarée entre Berlin et les loueurs Airbnb
La guerre est déclarée entre Berlin et les loueurs Airbnb (©JUSTIN SULLIVAN GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP)

À Berlin, pour louer sur Airbnb, il faut faire une demande officielle. À défaut, on risque une amende pouvant atteindre 100.000 euros. Et pour être sûre que son interdit soit respecté, Berlin compte désormais aussi sur l'aide de ses habitants.

(LaVieImmo.com) - La ville de Berlin a décidé de faire la guerre aux propriétaires qui louent, sans le déclarer, leur(s) appartement(s) à des touristes. Ils sont nombreux. La capitale allemande est la troisième ville la plus visitée d'Europe après Londres et Paris. En 2015, elle a battu tous les records avec 12,4 millions de visiteurs qui en moyenne sont restés 2,4 nuits. Une manne pour les hôtels de la ville. Mais également pour ceux qui préfèrent mettre leur appartement en location saisonnière sur Airbnb, ou d'autres sites offrant aux touristes une alternative à la classique chambre d'hôtel.

La ville estime à environ 12.000 le nombre de logements qui ne sont, du coup, plus accessibles aux Berlinois désireux de déménager. Pour limiter ce qu'elle considère comme une dérive, elle a donc décidé d'exiger de ces propriétaires qu'ils se fassent connaître et qu'ils demandent une autorisation pour continuer à pratiquer ces très lucratives locations saisonnières.

Une amende de 100.000 euros

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Jusqu'à maintenant, près de la moitié d'entre eux ont choisi de faire la sourde oreille. Ils risquent désormais très gros. La ville entend leur infliger une amende pouvant atteindre 100.000 euros, soit la valeur d'un appartement de 30 à 40 m² dans cette ville où l'immobilier reste bien plus abordable que dans les autres grandes capitales européennes.

Mais pour que la peur du gendarme joue à plein, la ville, qui manque singulièrement de moyens, compte aussi sur ses citoyens dont beaucoup sont outrés de voir les touristes faire ainsi grimper les loyers ou déranger la quiétude des copropriétés avec leur goût immodéré pour la fête. Les autorités berlinoises les appellent donc à dénoncer, sur une document mis en ligne sur internet, les propriétaires qui mettent leur bien immobilier en location sur ces plateformes. Concrètement, n'importe qui pourra, anonymement, prévenir les autorités de l'existence d'un appartement loué à des touristes en mentionnant son adresse.

Un appel qui a toutes les chances de porter ses fruits. Ce que les Français perçoivent comme une délation pas très glorieuse est vécu en Allemagne comme un geste civique. Par exemple, un conducteur qui accroche une automobile garée dans la rue est à peu près certain de se faire dénoncer par des témoins s’il envisage de fuir sans laisser sa carte de visite. De même, dans les transports en commun, des affichettes invitent à dénoncer les passagers qui vandalisent les rames. Une récompense est même prévue en cas d'arrestation.

Par J.M. et P.K.

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...