Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 4 juin 2009 à 11h47

Akerys se défend des accusations de tromperie


(LaVieImmo.com) - Assigné en justice par l’UFC-Que Choisir, le promoteur Akerys se défend d’avoir voulu tromper ses clients investisseurs locatifs.

L’UFC, dans le cadre d’une mise en garde contre « les pratiques commerciales tendancieuses » de certains promoteurs immobiliers, a annoncé hier qu’elle avait déposé une plainte pour « tromperie » contre Akerys auprès du procureur de la République du tribunal de grande instance de Paris (cliquez ici). Au centre de l’accusation : l’argumentaire fourni par la société à ses commerciaux, qui « présente l’avantage fiscal comme une certitude » et aurait conduit « des milliers d’investisseurs » à méconnaître les risques qu’ils encouraient en investissant, souvent dans des zones sans réel besoin locatif.

« Particulièrement surpris » par ces accusations, François Jouven, président d’Akerys, assure ne pas comprendre les fondements de l’action en justice. « Le choix des opérations d’investissement répond toujours à des critères de sélection rigoureux sur la réalité du marché locatif », explique-t-il dans un communiqué. Avant de rappeler l’existence de cartes, « reprises dans la presse », dressant « la liste des localités où il faut investir et celles où il faut différer les opérations ». M. Jouven insiste également sur le fait que les conseillers Akerys fournissent « systématiquement » des études sur le marché locatif aux investisseurs, et ne s’adressent qu’« à des investisseurs qui peuvent bénéficier de déductions ou de réductions fiscales ».

5 000 lots peinent à trouver des locataires « D’une façon générale sur les 300 000 logements livrés par les promoteurs français depuis 2003 dans le cadre des incitations Robien/Borloo il est estimé par les instances professionnelles qu’environ 5 000 lots peinent à trouver des locataires, soit 1,5 % de la production de la période », ajoute M. Jouven.

L’UFC espère obtenir une sanction financière contre Akerys. « Dans l’attente de pouvoir prendre connaissance du fond du dossier », le promoteur « se réserve le droit de se protéger par toutes les voies qui lui apparaîtront utiles ».

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...