Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 7 mai 2012 à 14h55

"Apaiser la France du logement", message de François Gagnon à François Hollande


François Gagnon, président d'Era France
François Gagnon, président d'Era France
François Gagnon, président d'Era France (©dr)

Tribune à François Gagnon, le président d’Era France, qui adresse « quatre messages » à François Hollande « au nom des professionnels de la transaction » immobilière.

(LaVieImmo.com) - La nation a choisi, et dans quelques jours le Président Hollande succèdera au Président Sarkozy. C'est aussi une nouvelle politique du logement qui s'imposera. Sait-on vraiment si l'autre finaliste aurait mené une politique vraiment différente ? A y regarder de près, les diagnostics étaient bien proches, et les solutions ont fini par se ressembler étrangement, avec certes des discours idéologiques différents, mais des solutions pratiques étonnamment proches. Au nom des professionnels de la transaction, je voudrais envoyer quatre messages au Président de la République élu.

Le logement, priorité de l'action publique

Le premier message consiste à vouloir que le logement soit une priorité de l'action publique, et pas une préoccupation de circonstance. J'ai profondément regretté qu'il n'ait même pas été abordé lors du débat entre les deux finalistes, pour preuve qu'il n'a pas rang de sujet de fond.

Des choix simples et stables

Le deuxième message est relatif à la méthode politique elle-même. De grâce, que les choix qui vont être faits ces prochaines semaines soient simples et stables. Les dernières années ont agité l'univers de la construction et du logement comme il ne l'avait jamais été... au point qu'il est même difficile de dire si la politique a été bonne ou mauvaise : elle a changé si souvent qu'on ne peut discerner de ligne. Ménages candidats à l'accession, investisseurs, promoteurs, constructeurs aspirent à la visibilité durable et en premier lieu à la lisibilité du cadre règlementaire.

Le prêt à taux zéro et le dispositif Scellier, par exemple, ont fait l'objet de multiples modifications, et leurs contours ont fini par être torturés et rendus incompréhensibles par le public. La plupart des aides populaires ont été secouées : la garantie des risques locatifs existe-t-elle vraiment et comment fonctionne-t-elle ? A quoi sert le 1 % logement (Action Logement désormais) après les ponctions successives ? Que veut-on en matière de développement durable, entre l'intégrisme qui coûte et la modération réaliste ? Pour les professionnels euxmêmes, le cadre d'exercice a été retouché par trop de textes, certains opportuns, d'autres excessifs, alors que des réformes utiles et consensuelles, telles la mise en oeuvre d'un urbanisme de projets ou encore l'édification d'un Conseil supérieur des professions immobilières, étaient laissées en jachère.

La méthode de présidence de la France, c'est aussi le respect des corps intermédiaires : Monsieur le Président élu, écoutez les professionnels d'abord, puis, bien sûr, en votre âme et conscience, tranchez et prenez vos responsabilités. Mais ne donnez plus le spectacle de décisions soudaines, mal pesées, pas expliquées, alors qu'elles sont porteuses de lourds enjeux pour les Français et pour l'industrie immobilière.

Attention aux idées reçues

Mon troisième message est une mise en garde contre l'idéologie et les idées reçues. Non, les rapports entre propriétaires et locataires ne ressortissent pas à une guerre de religion. Non, tout dispositif fiscal pour favoriser l'investissement n'a pas vocation à être détourné de son usage originel. Non, le logement ne se résume pas à la construction neuve, aussi indispensable soit-elle pour renouveler le parc et soutenir la croissance. Non, le logement social ne peut seul répondre aux besoins. Non, l'accession ne doit pas récapituler tous les efforts, et le statut locatif est une alternative nécessaire.

Et puis qu'on ait à l'avenir la modestie d'aller regarder de près les pays comparables avant d'en parler, et avant de tracer les lignes de notre propre politique du logement. Lors du débat d'entre-deux tours, la situation économique des Etats-Unis, celle d'autres pays ont été caricaturées, et à l'inverse il y a des exemples à suivre dans plusieurs d'entre ces pays limitrophes, proches ou plus lointains. A cet égard, les professionnels peuvent éclairer les décideurs, et de l'Amérique du Nord et de la plupart des pays d'Europe, le réseau que je pilote, né outre-Atlantique, développé ensuite sur le vieux continent, a une connaissance intime, à la disposition du futur ministre en charge du logement.

Quelle ampleur et quelle cible pour l’intervention publique ?

Enfin, sur le fond - quatrième message -, il n'est que temps que le futur Président de la République réponde à cette question : dans une période de disette budgétaire, quelles doivent être l'ampleur et la cible de l'intervention financière publique ? Le pays et ses acteurs, élus, ménages, professionnels ont pris l'habitude de ne concevoir le marché qu'administré, financièrement, et juridiquement d'ailleurs. Il importe de faire confiance au marché.

Voilà. Le temps de l'action sereine est arrivé, parce que la France du logement est inquiète. S'il est un domaine dans lequel les Français ont le sentiment que leurs enfants seront moins heureux qu'eux, c'est bien celui du logement : il appartient au Président élu de restaurer la confiance dans l'avenir immobilier.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 10/05/2012 à 22:02 par Nico

    Antoine, arrete !, t'en fais trop !!! Je comprend que tu sois jaloux de ne jamais pouvoir devenir rentier, c'est dommage pour toi.
    Par contre tu as visiblement beaucoup trop de temps libre au vu du flot de posts que tu balances chaque jour !!... C'est grace aux allocs ou bien tu branles rien à l'école ?... :)

  • 0 Reco 08/05/2012 à 10:37 par antoine

    "Mais en gris t'es étudiant et tu ne veux surtout pas travailleront gagner ta vie
    Et en plus rés. Toujours orphelin puisqu'en tas n problème avec les fils à papa"

    et en pluis ils se prend pour dieu: il est capable de voir a travers les messages qui je suis..

    vraiment, ces rentiers ce sont des champions du monde... de ll'orgueil.. :))

  • 0 Reco 08/05/2012 à 10:35 par antoine

    "ceux qui logent leur concitoyens avec le fruit de leur travail."

    je sais, faire laa queue a la banque pour deposer les cheques de loyers, coller les timbres et postel les letttes de quitance, cest un dut, tres dur labeur.. mais tu sais tu peux faire des virement automatique des loyers, ca t'evite ce tres dut travail...

    Et bien sur j'avais oublié le tournage de pouce tout le mois dans l'attente du paiement.. que cest dur le "metier" de rentier... Il faut le comprendre: ces gens la meritent une medaile du merite.. :)))

  • 0 Reco 07/05/2012 à 21:56 par Gironimmo

    C'est avec sérénités que je réponds à tes vociférations quotidiennes contre ceux qui logent leur concitoyens avec le fruit de leur travail.

    Antoine tu n'est qu'un usurpateur. Une seul mais déterminé à poster des messages plus vite que ton ombre

  • 0 Reco 07/05/2012 à 21:54 par Gironimmo

    Ouah désolé pour les mots qui sont passés transformés par mon iPad.

  • 0 Reco 07/05/2012 à 21:53 par Gironimmo

    Antoine

    C'est ombrage que j'ai pas ton profil

    Mais en gris t'es étudiant et tu ne veux surtout pas travailleront gagner ta vie
    Et en plus rés. Toujours orphelin puisqu'en tas n problème avec les fils à papa

    Joue un mot pour te dire que si melenchon veut la collectivisation il faudra qu'il vienne la chercher au bout de ma baïonnette.

    Ou on fait la France ensemble ou on la fait les NS conte les autres mais baïonnette au poing.

    En plus y en a plein et pas chères sur les vides greniers.

  • 0 Reco 07/05/2012 à 18:18 par cusmar

    la proposition d'aide de cet agent immobilier est franchement risible... En quoi un AI qui doit défendre ses commissions et stimuler le volume de transactions ne peut pas être en conflit d'intérêt sur les questions de logement. Ne pas voir cette évidence, montre bien l'incompétence de ce crétin sur les questions de logement....
    Je pense que NS aurait été ravi d'entendre les propositions de ce guignols pour caresser son electorat de rentier mais, c'est FH qui a gagné, et j'espère bien qu'il n'a que faire de protéger une profession de nantis sous diplomés comme les AI, qui gagnent prés de 5k€ par mois à paris pour ouvrir des portes et s'exclamer "C'est la cuisine" devant une plaque de cuisson"!!!!

  • 0 Reco 07/05/2012 à 16:17 par Ginette

    Le problème c'est que les écolos sont contre l'extension des villes! Cependant je ne vois pas comment on pourra construire uniquement avec la densification, qui consiste à vendre au compte goutte les terrains!

  • 0 Reco 07/05/2012 à 16:14 par Ginette

    Merveilleusement dit Antoine!

    Oui il faut construire et il y en a marre de cette propagande des directeurs de grandes agences qui aimeraient tant un retour du ptz et du Scellier dans l'ancien pour à nouveau faire monter les prix, ce qui est, rappelons le, d'une stupidité phénoménale!

  • 0 Reco 07/05/2012 à 16:03 par antoine

    "la modestie d'aller regarder de près les pays comparables "

    pas de soucis monsieur:! regardez en allemagne! la bas les AI sont intelligents, et n'ont pas poussé a la hausse des prix! les prix sont restés faibles! Du coup le marché nest pas bloqué, et les AI la bas savent tres bien qu'il vaut mieux deux ventes a prix faibles que pas de vente du tout!

  • 1 Reco 07/05/2012 à 16:02 par antoine

    "A quoi sert le 1 % logement"

    il sert par exemple a payer 20% de moins en loyer!!! Pour vous cest peut eter rien, mais pas pour les particuliers!!!!

    Quelle honte de lire cela!

  • 0 Reco 07/05/2012 à 16:00 par antoine

    "A cet égard, les professionnels peuvent éclairer les décideurs"

    C'est comme si les bouchers de France essayaient d'inciter les dirigeants a faire interdire les vegetariens! :)))

    Non Monsieur, la hausse des prix, c'est fini!!! Il va falloir vous y faire!! Si vous n'arrivez pas a vendre et donc a chopper vos commissions adorées, et bien vous feriez mieux de passer votre temps a convaincre les vendeurs de baisser leur prix, plutot que de le passer a convaincre le futur gouvernement a subventionner l'ancien et les investisseeurs!!

  • 0 Reco 07/05/2012 à 15:57 par antoine

    Oui les directeurs de grandes agences (ERA et fnailm, la foret) sont pour une subvention de l'etat dans 'lancien. Oui l'argent public irait tout droit vers les proprios et la comission de ces memes agences ! Oui celma entrainerait a nouveau l'augmentation des prix! Oui C'est idiot, contre productif et oui nous particuliers On s'en fout de votre chiffre d'affaire. Oui la chute des prix peut entrainer la fermeture d'agences immobiliere. Oui une boulangerie est bien plus belle est sert bien plus en centre ville qu'une agence immobilier .. :)))

  • 0 Reco 07/05/2012 à 15:55 par antoine

    "Mon troisième message est une mise en garde contre l'idéologie et les idées reçues. Non, les rapports entre propriétaires et locataires ne ressortissent pas à une guerre de religion. Non, tout dispositif fiscal pour favoriser l'investissement n'a pas vocation à être détourné de son usage originel. Non, le logement ne se résume pas à la construction neuve, aussi indispensable soit-elle pour renouveler le parc et soutenir la croissance. Non, le logement social ne peut seul répondre aux besoins. Non, l'accession ne doit pas récapituler tous les efforts, et le statut locatif est une alternative nécessaire."

    quel matraquage et quele mauvaise foi

    OUI les rentiers veuleent du pognons et encore plus de pognons. Non etre locataire n'est pas un but en soi, et je ne vois pas au nom de quoi il faudrait subventionner les investisseurs (ils sont assez riches comme cela)! Oui il faut construire et encore plus construire: cela passe par une liberation des terrains, (incitation fiscale) et par des sanctions envers les maires qui nejouent pas le jeu.

    Oui il faut taxer les invetsisseurs et reduire leur nombre en les incitant a la revente !! Oui cela entrainera une chute des prix! Oui la chute des prix sera benefique pour tous! Oui les investisseurs seront mecontents ainsi que les AI mais ca , monsieur, on s'en fout!!!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...