Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 10 novembre 2009 à 15h35

Apparu veut "réduire le nombre de personnes dans la rue"


(LaVieImmo.com) - Benoist Apparu a dévoilé mardi son plan de prise en charge des personnes sans abri ou mal logées. Vingt mesures pour « réduire significativement le nombre de personnes dans la rue ».

« La stratégie nationale s'articule autour de deux principes directeurs », a expliqué le secrétaire d’Etat au Logement, lors d’une présentation au siège de l’Armée du Salut, dans le 11ème arrondissement de Paris. Tout d’abord « la mise en place d’un véritable service public de l’hébergement et de l’accès au logement » et « la priorité accordée à l’accès au logement, y compris pour les publics les plus vulnérables ».

Parmi les vingt mesures présentées, on retiendra la création d’un « service intégré de l’accueil et de l’orientation », que les préfets auront pour mission de mettre en place, de manière progressive, d’icit le 1er avril 2010. Retenue également, l’idée d’une rationalisation des maraudes, grâce à l’organisation d’un « maillage territorial par les équipes mobiles » et l’attribution d’un « référent personnel » et unique pour chaque sans abri. Un « opérateur de mission » sera en outre chargé de « recenser toutes les demandes d’hébergement [et] l’offre d’hébergement disponible », afin de désigner « la réponse la plus adaptée » pour chaque demandeur. « Il s’agit de mettre en place un dispositif coordonné d’orientation de la personne et d’organiser son parcours vers le logement, a résumé Benoist Apparu. Une enveloppe de 6 millions d’euros est allouée à cet objectif.

Hébergement « éclaté » plutôt qu’en foyer Considérant l’insuffisance des capacités d’hébergement, le secrétaire d’Etat a par ailleurs chargé les préfets de département de réaliser d’ici à la fin du mois de janvier « un premier schéma de l’offre d’accueil et d’hébergement », afin de « planifier l’offre en fonction des besoins » - là encore avant le 1er avril. Le gouvernement, qui a prévu de privilégier les places d’hébergement « éclatées » plutôt qu’en foyer collectif, compte systématiser les partenariats bailleurs-associations, notamment pour « accélérer la fluidité [des sans abri] vers le logement et mieux préparer les personnes hébergées au relogement ».

Le plan prévoit en outre « un accompagnement social personnalisé et adapté » à « toute personne en ayant besoin pour accéder ou se maintenir dans [son] logement ».

V.J.

Retrouvez les vingt mesures du plan Apparu sur le site du ministère de l’Ecologie.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...