Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 22 décembre 2008 à 10h59

Attaquée par la gauche, Boutin défend son action à l’égard du mal-logement


(LaVieImmo.com) - Le sujet des sans abris fait monter le ton entre majorité et opposition. « Le PS n’est décidément pas un parti de gouvernement, quand son porte-parole se contente de reprendre les invectives du moment sans même vérifier les données objectives du dossier qu’il défend ! », a répondu Christine Boutin aux attaques de Benoît Hamon, porte-parole du Parti Socialiste.

En visite vendredi sur le site de la rue de la Banque où l’association Droit au logement (DAL) a réinstallé un campement, tout comme l’an passé, Benoit Hamon s’était exprimé sur la politique du gouvernement à l’égard des mal logés. Il avait appelé l’Etat à honorer ses promesses, en relogeant les 374 familles ayant participé au mouvement l’an passé aux côtés du DAL, et dont la mobilisation avait abouti la signature d‘un protocole de relogement avec le Ministère du logement, à la demande de l’Élysée.

« Concernant le relogement des familles du DAL, L’Etat a bien tenu son engagement de reloger les familles dont les dossiers lui ont été transmis il y a un an et qui n’ont pas refusé les logements qui leurs ont été proposés », se défend Christine Boutin. Un an après, 141 familles sont effectivement relogées, indique le ministère. Les autres le seraient essentiellement pour des raisons indépendantes de l’effort du gouvernement : refus de propositions de la part des familles ou dossiers transmis trop tard par l’association. « Malgré tout l’empressement de ses services, l’Etat ne peut pas reloger des familles dont il ne dispose pas des dossiers… », explique la ministre.

Le DAL est par ailleurs l’objet de toute les polémiques, suite à sa récente condamnation à une amende de 12 000 euros pour avoir « embarrassé la voie publique en y laissant des objets » l’an passé avec son campement rue de la banque (cliquez ici), et alors même que les propos de Christine Boutin sur les sans-abris suscitent l’indignation de la part des associations d’aide aux mal-logés comme de l’opposition.

A.R.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...