Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 28 septembre 2010 à 11h41

Axel Springer dépose son offre de rachat sur SeLoger.com


(LaVieImmo.com) - Axel Springer persiste et signe. Le groupe allemand de médias vient de déposer auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) son projet d'offre publique d'achat (OPA) sur SeLoger.com, au prix de 34 euros par action.

Soit un montant identique à celui retenu dans le cadre de l'acquisition d'une participation de 12,4 % du capital du groupe de petites annonces, le 10 septembre dernier. « Nous sommes convaincus que cette offre représente une valorisation attractive pour SeLoger.com, indique Axel Springer dans un communiqué. Le prix de 34 euros par action que nous proposons a été accepté par deux membres du conseil de surveillance, dont son président actuel [Amal Amar, NDLR], et par trois membres du directoire de SeLoger.com, dont son ancien président » - avec lesquels la transaction du 10 septembre a été nouée. « Ces actionnaires et dirigeants, jouissant d'une connaissance approfondie de la situation tant financière que commerciale de SeLoger.com et de ses perspectives, étaient donc dans une excellente position pour prendre une décision fondée quant à l'attractivité de notre prix », poursuit le groupe.

Le conseil de surveillance de SeLoger.com n'est pas du même avis. Réuni le 14 septembre sans Amal Amar, il a estimé que le prix proposé par le géant allemand des médias « ne reflète pas la valeur intrinsèque du groupe Seloger.com ni ses perspectives de croissance ». L'opinion semble largement partagée par le marché : l'action, suspendue de cotation depuis ce matin, a terminé hier sur un cours de 37,53 euros, laissant augurer, en l'absence d'un relèvement de l'offre d'Axel Springer, le dépôt d'une offre concurrente. Selon Gilbert Dupont, trois types d'acheteurs sont possibles : un groupe de presse, et Gilbert Dupont évoque Lagardère ou le groupe Figaro « qui possède Adenclassifieds » ; un concurrent de Seloger, comme le britannique Rightmove ; un fonds, attiré par le niveau élevé et la récurrence des free cash-flows du groupe.

E. S. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...