Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 26 novembre 2008 à 11h17

Bois de Vincennes : les associations montent au créneau


(©dr)

(LaVieImmo.com) - Pour la troisième fois en à peine un mois, un SDF a été retrouvé mort mardi au bois de Vincennes. Il s’agit du quatrième sans-abri décédé ce mois-ci dans la région parisienne.

Le corps a été découvert par l’association Emmaüs, qui effectuait alors sa première tournée d’ « exploration ». La Mairie de Paris, dans un communiqué, a rappelé sa mobilisation par l’intermédiaire de son unité municipale d’aide et d’assistance aux sans abri qui passe tous les jours dans le bois, et sa décision de financer avec l’Etat une mission associative confiée depuis quelques jours à Emmaüs pour traiter l’ensemble des cas de cet ordre (cliquez ici). « La Ville a également demandé au Préfet de Paris et au Préfet de Police la réunion d’une cellule de crise dès [mercredi] pour répondre aux situations sociales et humanitaires les plus urgentes ». Compte tenu des conditions climatiques, un gymnase a été ouvert vendredi dans le XIVeme arrondissement, et un second mardi dans le XIIeme. Trois nouveaux centres d’hébergements ouvriront également leurs portes cet hiver, à l’initiative de la Ville dans les Veme et XVeme arrondissement. « Cette situation dramatique et indigne nécessite une mobilisation immédiate des pouvoirs publics », interpelle la municipalité.

L’action des associations prend tout son sens A l’heure où la condamnation à 12 000 € d’amende de l’association Droit Au Logement (DAL) pour avoir « embarrassé la voie publique » avec des tentes abritant des sans-abri (cliquez ici) fait grand bruit, les associations de soutien aux mal logés s’indignent. Scandalisés, la Fondation Abbé Pierre, Emmaüs France et Emmaüs tiennent à rappeler combien le travail du monde associatif a été et demeure vital pour les personnes mal logées et sans abri. « Si, aujourd'hui, les pouvoirs publics se félicitent d'avoir institué le Droit au logement opposable, chacun sait qu'on le doit d'abord au travail initial des associations — qu'il s'agisse du travail de réflexion ou de propositions qu'elles effectuent au quotidien depuis des années, mais aussi d'actions de dénonciation, ou d'interpellation », ajoutent les trois associations dans un communiqué commun. Estimant que « c'est un bien mauvais signe que de condamner aveuglément des militants qui n'avait d'autre motivation que de sensibiliser l'opinion sur des situations de vie intolérables à notre époque, dans un pays aussi développé que le nôtre », ces collectifs tiennent enfin à rappeler que l’Abbé Pierre avait déjà, en son temps, utilisé « les moyens à sa disposition pour montrer au grand jour les douleurs de ses contemporains, et avait ainsi fait avancer sensiblement la cause des mal-logés »

Christine Boutin, Ministre du Logement et de la Ville s’est rendue au bois de Vincennes quelques heures après la découverte de cette nouvelle victime, exposant sa volonté d’aller au devant des SDF.

Aujourd’hui, mercredi, le collectif Les Morts de la Rue rendra par ailleurs un hommage laïque aux 131 personnes qui vivaient à la rue et en sont mortes cette année à Paris, à la fontaine des innocents (Ier arrondissement) à 18h.

A.R.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...