Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 14 mars 2008 à 17h32

Boutin veut sécuriser les relations bailleurs/locataires


(LaVieImmo.com) - Des mesures seront prochainement prises pour « renforcer la sécurité des relations entre les bailleurs et les locataires, notamment pour les populations les plus démunies », a annoncé vendredi Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville.

Cette annonce a été faite à quelques heures de la levée de la trêve hivernale, qui empêche les propriétaires d'expulser leurs locataires entre le 1er novembre et le 15 mars. L'approche de cette levée a d'ores et déjà suscité la réaction de plusieurs association d'aide au logement, parmi lesquelles Consommation, logement et cadre de vie (CLCV) a appelé le gouvernement à stopper « toute procédure d'expulsion pour les locataires de bonne foi, et la suppression des coupures d'eau, et d'énergie ». Une trentaine d’associations, dont le Dal (Droit au logement), Jeudi Noir et le ministère de la Crise du logement, ont par ailleurs appelé à manifester contre la reprise des expulsions et en faveur du relogement. Un rassemblement doit avoir lieu demain après-midi à Paris, place de la République.

« Les mesures de prévention des expulsions locatives mises en œuvre par le gouvernement permettent d’éviter l’exécution de neuf menaces d’expulsion sur dix », a rétorqué Christine Boutin. « Face aux situations parfois difficiles dans lesquelles se trouvent les personnes menacées d’expulsion », la ministre indique qu’un décret a été publié le 28 février dernier, prévoyant « la mise en place dans les départements d’une commission de prévention réunissant autour de l’Etat, les conseils généraux qui interviennent par l’intermédiaire des Fonds de Solidarité Logement (FSL) et de leur réseau de travailleurs sociaux, les Caisses d’Allocations Familiales (CAF) et les Caisses de la Mutualité Sociale Agricole (CMSA) ainsi que la Banque de France et les associations qui oeuvrent en matière d’insertion des populations défavorisées ».

François Fillon, Premier ministre, a par ailleurs rappelé dans sa circulaire du 22 février « la nécessité de recourir systématiquement à des enquêtes sociales approfondies afin de dégager des solutions adaptées à chaque cas individuel en matière de rééchelonnement des impayés et le cas échéant de mobiliser les FSL », a ajouté la ministre.

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...