Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 1 septembre 2008 à 09h46

C. Lagarde veut inclure la taxe RSA dans le bouclier fiscal


(LaVieImmo.com) - Christine Lagarde souhaite que la surtaxe sur les revenus du capital destinée à financer la généralisation du revenu de solidarité active (RSA) soit incluse dans le bouclier fiscal, apprend-on lundi dans un entretien à La Tribune.

« Je crois qu’il ne faut pas changer la logique du bouclier, parce qu’elle est bonne », estime la ministre de l’Economie. « Cela conduit naturellement à inclure la nouvelle contribution RSA dans le bouclier fiscal ». En fin de semaine dernière, Le Haut commissaire aux Solidarités actives Martin Hirsch, à l’origine du projet RSA, avait précisé à l’antenne de RTL que le dispositif était « hors bouclier fiscal ».

Présentée la semaine dernière par Nicolas Sarkozy, la surtaxe RSA touchera les revenus tirés des placement (dividende d’action, assurance-vie) mais également les loyers perçus par les propriétaires bailleurs.

Dans son entretien à la Tribune, Mme Lagarde annonce par ailleurs qu’elle fera prochainement des propositions au Président de la République « pour rééquilibrer notre fiscalité et la rapprocher de la moyenne européenne ». Ainsi, si « l’imposition du patrimoine [en France est] bien supérieure » à cette moyenne, « l’imposition des revenus du capital […] apparaît, à l’inverse la plus faible », explique la ministre. Ces propositions concerneront tous les impôts du patrimoine, y compris, éventuellement, l’impôt sur la fortune (ISF). « On en débattra sans doute pendant la discussion budgétaire », ajoute-t-elle. Un avis que ne partage pas François Fillon. Interrogé à ce sujet ce matin à l'antenne d'Europe 1, le Premier ministre a assuré qu'« il n'y avait pas de réforme de l'ISF à l'ordre du jour ».

V.J.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...