Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 3 octobre 2014 à 09h44

Cécile Duflot, "plus mauvaise ministre du Logement" selon Nicolas Sarkozy


Lors d'un meeting à Troyes, M. Sarkozy s'en est pris à Cécile Duflot
Lors d'un meeting à Troyes, M. Sarkozy s'en est pris à Cécile Duflot
Lors d'un meeting à Troyes, M. Sarkozy s'en est pris à Cécile Duflot (©BFMTV)

L’ex ministre du Logement, taclée par Nicolas Sarkozy lors de son meeting à Troyes, a réagi et attribue ses propos à de la « nervosité ».

(LaVieImmo.com) - Il faut « supprimer immédiatement la loi de madame Duflot, qui est une catastrophe », a déclaré jeudi l’ancien chef d'Etat à Troyes. Quant à l’ancienne ministre EELV, « elle aura gagné son titre de plus mauvais ministre du logement de l’histoire de la République française », a-t-il ponctué.

Des propos qui ont fait réagir l’intéressée : « Je trouve cela à la fois un peu surprenant et un peu grossier », a déclaré Cécile Duflot à l’antenne de BFMTV. « Il a une vision extrêmement ringarde de la politique, et aussi de la politique du logement », selon l’ancienne ministre, pour qui « sa politique n’a produit aucun succès, les prix se sont envolés, depuis 2008 c’est la crise dans le secteur du logement on le sait ».

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Cécile Duflot d'en conclure que « peut être qu'il y a de la nervosité, on ne tient pas des propos si inutilement agressifs voire même d'une ambiguïté assez particulière si on n'est pas dans un état de nervosité assez grand, cela doit être le cas ». La balle est renvoyée.

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 08/10/2014 à 12:44 par Eriksson

    Encore un éclat de démagogie clientéliste.
    Démagogue car si le marché est en berne c'est que les cadeaux fiscaux somptuaires octroyé par le gouvernement Sarkozy (un des plus grands champions de la dette publique) aux rentiers ont provoqué le résurgence de la bulle immobilière et l'exclusion des primo-accédants.
    Clientéliste car il ne voit comme d'habitude que l'intérêt de ceux qui ont suffisamment d'argent pour acheter plusieurs logements et vivre de la rente. Que ceux qui travaillent et peinent à s'acheter un toit se réjouissent de la baisse des prix ne le concerne pas : il sait dans quel camp il est !

  • 0 Reco 07/10/2014 à 20:07 par Pierre

    Les investisseurs ont quitté le marché parce que ce n'est plus rentable, Duflot ou pas. La régulation des loyers ne sert à rien dans mon secteur même les HLM n'arrivent pas à louer et passent des annonces sur le boncoin.

  • 0 Reco 07/10/2014 à 08:23 par tron

    Et cerise sur le gâteau nous n'avons pas construit davantage de logements que si on avait laissé le marché se réguler de lui même.

  • 3 Reco 07/10/2014 à 08:22 par tron

    Sarkozy n'a fait que sponsoriser la demande, donc a fait grimper les prix, le plus mauvais des économistes l'aurait prédis.

  • 0 Reco 07/10/2014 à 08:21 par tron

    n'importe quoi

  • 0 Reco 06/10/2014 à 14:47 par jeje

    @Alain

    un bon ministre doit donner envie de s'investir, d'aller de l'avant, pour participer à la vie en société malgré les difficultés et les préjugés, tout en y trouvant un avantage et sans être pris pour une girouette. Seuls les investisseurs tiennent la barre et décident individuellement. Simplement ce gouvernement n'a fait que rajouter des contraintes, C Duflot a tenu un discours digne d'une collégienne anarchiste, et si on ajoute la crise identitaire francaise (les 80% d'immigration extra européenne de culture musulmane, sous éduquées et qui aiment tant se faire remarquer) et économique ( les délocalisations), on arrete d'investir, tout simplement. Les gens n'achetent pas pour défiscaliser, un acheteur c'est quelqu'un de terrain avant tout, sinon il existe des placements financiers

  • 3 Reco 03/10/2014 à 19:02 par Alain

    ça se mesure avec quoi un bon ministre du logement? au montant de la défiscalisation qu'il fait ou à la dette qu'il laisse aux français?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...