Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 21 septembre 2007 à 16h03

Christine Boutin signe une convention avec la Fédération française du bâtiment


(LaVieImmo.com) - Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville, et la Fédération française du bâtiment (FFB) ont signé, dans le cadre des Réunions de Chantier qui se tiennent à Lyon du 17 au 28 septembre, une convention visant à mobiliser l'ensemble des entreprises de bâtiment pour atteindre l'objectif de 500 000 logements neufs par an, dont 120 000 logements sociaux.   Par cette convention, la FFB s'engage à amplifier son effort en faveur de l'emploi et prioritairement de l'emploi d'insertion en consacrant 5% des heures travaillées sur les chantiers de logements sociaux à ce sujet (formation, recrutement...). La FFB se dit également prête à accompagner les professionnels pour créer, au plus tard le 30 juin 2008, des groupements d'employeurs pour l'insertion et la qualification (GEIQ, une association loi 1901 d'employeurs pour l'insertion et la qualification) dans les départements qui en sont aujourd'hui dépourvus. La FFB financera et lancera au printemps de l’année prochaine une campagne de promotion grand public pour mettre en valeur le bâtiment, un secteur créateur d'emplois. Enfin, la FFB promet de mobiliser les entreprises pour identifier les blocages, réduire au minimum les appels d'offre infructueux et ainsi accélérer la réalisation des chantiers de logements.   De son côté, afin de permettre une meilleure organisation du marché, l'Etat examinera, en relation avec les organismes d'HLM, les DDE et les collectivités délégataires de la compétence logement, la possibilité de communiquer aux entreprises, avec un délai minimum de neuf mois d’avance, un calendrier prévisionnel des appels d’offres pour les programmes de construction HLM. L'instauration d'un état local et régulier des agréments signés est également à l’étude.   La ministre a par ailleurs pris acte des difficultés exposées par la FFB et s’est engagée à examiner, en relation avec les parties concernées, cinq problèmes: la compatibilité entre les dispositifs fiscaux sectoriels et l’éventuel mécanisme d’impôt minimum sur le revenu ; le plein bénéfice du crédit d’impôt sur intérêts d'emprunts immobiliers pour les acquéreurs sur plan ; le risque de requalification des contrats de sous-traitance en contrats de travail lorsque l’entrepreneur principal fournit les matériaux ; les moyens permettant aux entreprises de porter plainte de façon simplifiée et sécurisée en cas de vol, dégradation ou agression physique intervenus sur chantier ; la mise en place d’un financement adapté aux opérations d’insertion professionnelle des personnes en difficulté.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...