Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 25 septembre 2015 à 15h50

Comment réduire ses mensualités de crédit de 50%


Maintien de l'APL accession, une "excellente nouvelle" pour les primo-accédants
Maintien de l'APL accession, une "excellente nouvelle" pour les primo-accédants
Maintien de l'APL accession, une "excellente nouvelle" pour les primo-accédants (©dr)

Grâce à l'APL accession, les primo-accédants à revenus modestes peuvent réduire leurs mensualités de crédit jusqu'à 50%. Vousfinancer.com, un spécialiste du courtage en prêts immobiliers, salue le maintien de ce dispositif en 2016.

(LaVieImmo.com) - Les professionnels du crédit immobilier saluent vendredi la décision de François Hollande de maintenir l'APL accession, une aide aux ménages modestes accédant à la propriété, qui était sur la sellette.

Cette mesure dont bénéficient chaque année environ 30.000 primo-accédants continuera donc à être accordée aux emprunteurs qui deviennent propriétaires via un Prêt Conventionné (PC) ou un Prêt Accession Sociale (PAS), sous conditions de ressources.

"C'est une excellente nouvelle pour les primo-accédants", se réjouit Vousfinancer.com, un spécialiste du courtage en crédits immobiliers.

"L’APL est une aide très efficace car elle est directement versée à la banque prêteuse et vient donc réduire la mensualité de crédit payée par l’emprunteur, jusqu’à 50% dans certains cas. Prise en compte par les banques dans le plan de financement, elle permet donc à des ménages dont l’endettement aurait été trop élevé sans cette aide de devenir propriétaire", précise Sandrine Allonier, responsable des relations banques.

Un projet accessible aux plus modestes

Concrètement, un couple avec 3 enfants ayant des revenus nets de 20.000 euros par an, achetant un logement ancien en Ile-de-France avec un prêt à l’accession sociale pour une mensualité de 700 euros peut prétendre actuellement à 231 euros d’APL par mois. De cette manière, la mensualité tombe à 469 euros et le taux d’endettement passe de 42% à 28%, selon les estimations du courtier.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Autre exemple : un parent isolé habitant dans une zone dite "tendue" avec deux enfants, et dont le salaire est de 15.000 euros nets par an, peut diviser par 2 son taux d’endettement pour le ramener à 21%, soit une mensualité de 500 euros à laquelle il faut soustraire le montant des APL (237 €).

"Si nous constatons d’ores et déjà un léger retour des primo-accédants sur le marché en 2015, le maintien de l’APL accession ainsi que l’extension annoncée du prêt à taux zéro dans l’ancien en zones rurales devraient contribuer à faciliter l’accès à la propriété des jeunes et contribuer ainsi à la reprise du marché immobilier en 2016", conclut Jérôme Robin, président et fondateur de Vousfinancer.com.



Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

J. M. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...