Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 8 novembre 2007 à 18h07

Conséquences de l'éclatement d'une bulle immobilière sur les ménages


(LaVieImmo.com) - L’éclatement d’une bulle immobilière affecte plus gravement les ménages que l’éclatement d’une bulle boursière.   C’est ce que démontre Jean-Luc Buchalet, Pdg de Pythagore et stratège chez Factset, dans une chronique écrite pour La Tribune. « En règle générale, un retournement immobilier est lourd de conséquences pour les ménages : alors que leur consommation contribue à 61,5 % à la croissance des 14 pays étudiés avant une crise immobilière, celle-ci tombe à seulement 36,5 % après l'éclatement de la bulle », explique-t-il. « Au contraire, l'éclatement d'une bulle boursière pèse bien moins sur la consommation des ménages : sa contribution à la croissance du PIB passe en moyenne de 57,4 % avant à 55,2 % après ».   Les ménages ne sont pas les seuls à être touchés, et l’éclatement d’une bulle immobilière pèse également plus que l’éclatement d’une bulle boursière sur l’investissement en machines et matériel des entreprises.   « Au final, le ralentissement de la croissance a toujours été très fort après une crise immobilière », note Luc Buchalet, pour qui il semble ne pas faire de doute qu’un krach immobilier approche et que nous n’échapperons « probablement pas » à « cette malédiction ».   « Mais le contexte économique mondial diffère de celui des précédentes crises », tempère-t-il toutefois. « Les pays développés (Europe, États-Unis et Japon) n'expliqueront plus que 18.3 % de la croissance mondiale en 2007. À l'opposé, la Chine et l'Inde y contribueront à plus de 40.3 %. Et rien ne justifie que les pays en développement ralentissent fortement dès 2008. Les États-Unis devraient donc échapper de justesse à une récession, grâce à la force de leurs exportations tirées par la faiblesse du dollar et une robuste croissance mondiale. Nous estimons la probabilité de réalisation d'un tel scénario à 60% », conclut-il.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...