Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 3 mars 2009 à 12h57

De plus en plus de logements construits en zones inondables


(LaVieImmo.com) - Le nombre de logements implantés en zones inondables s’est accru en France entre 1999 et 2006. C’est ce que révèle la dernière étude rendue publique fin février par le Commissariat général au développement durable.

Sur ces sept années, près de 100 000 logements ont été construits dans les zones inondables de 424 grandes communes, soit un taux de croissance de 7% dans les zones à risque, contre 6% en moyenne sur les zones non inondables. Notons toutefois que tous les logements localisés dans les zones inondables sont pris en compte par cette étude, quelle que soit l’intensité du risque auquel ils sont effectivement exposés. « Certains ne sont susceptibles d’être inondés qu’en cas de crues très rares et d’intensités exceptionnelles », indique à ce titre Valérie Laporte, du Service de l’observation et des statistiques (SOeS) du ministère Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire. « L’accroissement du nombre de logements dans ces secteurs provient de la pression démographique qui s’est répercutée dans les parcelles exposées comme dans les parcelles hors d’eau », commente Valérie Laporte.

De fortes disparités départementales… Ce constat global recouvre des disparités. Dans 7% des communes étudiées, le nombre de logements exposés diminue même, tandis que dans 13% d’entre elles, ses proportions sont largement majorées, avec un taux de croissance nettement plus élevé à l’intérieur des zones inondables qu’à l’extérieur. (8.2% contre 4.4%). De même, il semblerait que les logements en zones inondables aient eu d’autant plus de chances d'augmenter qu’ils étaient déjà nombreux en 1999. Déjà caractérisés par un grand nombre de logements exposés en 1999, les départements des Alpes-Maritimes, du Var et du Val-de-Marne sont aujourd’hui encore les plus touchés, avec un rythme de croissance moyen de 5 à 8% sur sept ans.

« Afin de limiter les risque, de nombreux plans de prévention du risque inondation (PPRI) ont été instaurés, notamment pendant la période étudiée : 61 % des communes étudiées étaient couvertes fin 2007 contre 13 % en 1999 », tempère le ministère. Toutefois, 9 départements avec plus de 1 000 logements supplémentaires dans les zones inondables étudiées se distinguent par une implantation en majorité dans des espaces exempts de PPRI : l’Hérault, le Gard, la Haute-Garonne, les Bouches-du-Rhône, le Rhône, la Seine-et-Marne, la Meurthe-et-Moselle, l’Ille-et-Vilaine et l’Aude.

A.R.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...