Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 29 août 2011 à 15h52

De Sainte-Maxime à Saint-Tropez, l'enfer du trafic


Les riverains saturent !
Les riverains saturent !
Les riverains saturent ! (©Google Map)

La route qui relie les deux villes varoises est régulièrement empruntée par les automobilistes, créant des embouteillages, rapporte Le Figaro. Les riverains ont manifesté samedi contre ce trafic qui jamais ne s’arrête.

(LaVieImmo.com) - Saint-Tropez est une terre prisée, mais pour s’y rendre les chemins sont tortueux et très fréquentés. Notamment la route de seize kilomètres qui arrive de Sainte-Maxime. Entre ces deux villes de la Côte d'azur, tout l’été, les voitures se succèdent sans jamais laisser les riverains écouter les rouleaux de la méditerranée frappée la plage de sable blanc. Afin de manifester leur mécontentement, samedi dernier, plusieurs dizaines de riverains ont répondu à l’appel lancé par l’association environnementale Site Sainte-Maxime. « Depuis trente ans, le réseau routier n’a pas bougé d’un pouce sur ce tronçon, estime au Figaro Jean-Pierre Duprilot, vice-président de l’association. Or, dans ce laps de temps, le trafic a décuplé, sans compter que la population de Sainte-Maxime elle-même est passée de 7 000 à 12 000 habitants ».

Une gêne continue

Ce qui rend ce problème de circulation omniprésent pour les riverains, c’est qu’il se pose toute l’année ! Pendant les vacances d’été, il s’accentue. Le reste du temps, il perturbe le quotidien des habitants. « Nous vivons toute l’année ces bouchons infernaux, notamment le jeudi et le vendredi, poursuit M. Duprilot. Cela nous gêne pour aller à Saint-Tropez, mais aussi à Toulon, ce qui nous contraint à faire quarante kilomètres de plus pour rejoindre l’autoroute. Sur le plan de l’environnement, c’est aberrant ».

Etat et Conseil général se relaient mais s'essoufflent

L'Etat s'est penché sur la question : il est prévu qu'une déviation soit construite à l'entrée de Sainte-Maxime jusqu'au carrefour de la Foux, artère majeure qui dessert Saint-Tropez. Seul problème : la gestion de cette route n'est plus de son ressort. C'est le Conseil général qui est désormais aux commandes, et aucune intention pour ce problème ne s'est manifestée. Quoiqu'il en soit, aucune date n’a encore été fixée pour soulager les riverains de la nuisance sonore.

Maxime Laurent - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 10/09/2011 à 18:49 par Blandin

    Ce fléau perdurera tant que que les élus locaux auront une influence sur le dossier.
    Trop d'intérêts sont en jeu.
    Les maires des villes du Golfe sont les principaux responsables de cette situation.
    Le conseiller général chargé des routes est l'ancien maire de sainte-Maxime !
    Le maire actuel de sainte-Maxime s'oppose au contournement EST de sa ville !
    Le maire de Grimaud qui pourtant aurait tout intérêt à désenclaver sa ville s'oppose à tout nouveau tracé passant sur sa commune;
    Trouvez l'erreur.....


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...