Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 3 mai 2012 à 11h43

Débat présidentiel : Mais où est le logement ?


Le logement, grand absent du débat présidentiel
Le logement, grand absent du débat présidentiel
Le logement, grand absent du débat présidentiel (©http://www.audraygaillard.com)

Le logement qui traverse actuellement une crise dans tout le territoire national, n’a pas fait l’objet d’échange lors du débat présidentiel de l’entre deux tours. Une situation qui rappelle celle de 2007, où l’absence de la question au débat avait été critiquée.

(LaVieImmo.com) - Le traditionnel débat télévisé de l’entre deux tours qui a opposé les deux candidats en lice pour la présidence, n’a à aucun moment touché à la question du logement. Pourtant annoncé par les deux animateurs en début de l’émission, le sujet n’a pu être abordé par les candidats, qui se sont plutôt attardés sur d’autres thématiques. Le secteur, qui est dans une situation critique actuellement, est aussi l’un des plus importants, générant 75 milliards d'euros et soutenant 858 000 emplois.

« Aucun candidat n’a pris la mesure de la gravité de la situation »

Et le débat d’hier est loin d’être une exception. La situation suscite l'inquiétude des professionnels depuis quelques temps. C'est le cas de René Pallincourt, président de la Fédération nationale de l'immobilier, qui dans un entretien accordé à LaVieImmo en avril dernier, avait déploré « que la question du logement, qui est pourtant l’une des préoccupations essentielles des Français, soit à ce point absente du débat électoral. Aucun des candidats ne semble avoir vraiment pris la mesure de la gravité de la situation ».

Rappelons que le président de la Fnaim n’a pas été le seul à s’inquiéter de cette absence notable du logement dans les discussions entre les candidats. La fondation Abbé Pierre avait elle aussi critiqué l’approche de tous les candidats vis-à-vis du sujet, quelques semaines avant le 22 avril. Autre exemple frappant de ce « désintérêt » : aucun des candidats en lice pour le premier tour n’avait assisté physiquement au colloque « Le logement : cause nationale », organisé par neuf acteurs-clé du secteur en avril dernier. Tous étaient signataires du rapport contre le mal logement, à l’initiative de la fondation Abbé Pierre, en février dernier. Tous, sauf Nicolas Sarkozy, représenté alors par Henry Guaino, son conseiller spécial. En effet, selon Benoist Apparu, l’UMP était d’accord sur certains points du rapport comme l’objectif fixé de production de logements abordables mais a refusé le blocage des loyers et le moratoire sur les expulsions.

Des regrets de part et d’autre

En tout cas, si le sujet n’a pas été soulevé, les deux protagonistes de cette élection semblent regretter cette omission. A la sortie du débat télévisé, le candidat de l’UMP a exprimé sur son compte Twitter, son regret de n’avoir pu aborder des questions essentielles telles que le logement, la santé ou encore la sécurité, rappelant son vœux inexaucé de vouloir trois débats. François Hollande quant à lui, a déclaré à l’Express que « sur le logement, une des questions oubliées, j'aurais précisé mes propositions. J'aurais insisté sur les terrains de l'Etat que j'entends mettre à la disposition des collectivités locales et l'encadrement des loyers ».

Cependant, pour se faire une idée sur les mesures logement prévues par les programmes des deux aspirants au poste de président de la République, LaVieImmo a interviewé deux acteurs principaux du secteur. A savoir Benoist Apparu, ministre en charge du Logement pour le camp Sarkozy, et Thierry Repentin sénateur et responsable du pôle Habitat et politique de la ville de la campagne du Parti socialiste pour le camp Hollande.

Badr Lebnioury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 06/05/2012 à 22:15 par Manu

    Gironimmo : la fiscalité immo, c'est une goutte, une grosse goutte mais une goutte quand même dans la balance qui va faire chuter l'immo. Le nerf de la guerre, c'est les taux immobiliers, qui sont indexés sur l'OAT donc la qualité de la dette française vue par les investisseurs.
    Le meilleur programme pour les propriétaires immos est celui qui permet de maintenir l'OAT bas par la réduction des dépenses publiques. Et là dessus, tout le monde voit bien la différence entre les deux programmes... Il suffit de regarder en arrière dans l'histoire moderne, pour voir quel est l'évènement déclencheur de l'éclatement des bulles immobiliers : à chaque fois, ce sont les taux qui ont augmenté. Peu importe la fiscalité qu'il pouvait y avoir, ca ne joue qu'à la marge.
    Sur ce bon courage au nouveau président...

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:55 par Gironimmo

    Mais si hollande parviens à gagner l'élection il n'alourdira pas davantage la fiscalité immo.
    Alors que si Sarko passe lui va taxer l'immo.

    C'est à ne plus comprendre qui est de gauche et qui est de droite...

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:52 par Gironimmo

    Avec 250000 par an sur 5 ans ça peut vouloir dire qu il a laissé 500 000 à cecilia

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:47 par Gironimmo

    Ceci dit Johnny je pense qu'il paye des impôts parceque à chaque fos il doit encore faire une dernière tournée

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:46 par Gironimmo

    Non c'est le pen

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:40 par antoine

    il la pas volé mais il devra payer les impots sur les paparts, ou alors ils le revdend: la france tu l'aimes ou tu las quite, cest sarko qui disat ca non?

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:39 par antoine

    cets surtout les jhournaleux qui ne sont pas coherents: certains disent un million 100, d'autres deux millions 100..

    toujours est il que le patrimoine en 2012 serait de 2.7 millions!

    augmentation de 700,000 alors, pas 1 million, oups pardon

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:37 par Gironimmo

    Sur Sarko tas la mémoire qui flanche

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:37 par Gironimmo

    Donc toi aussi tes un fils à papa

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:36 par Gironimmo

    Mais même Johnny haliday il ne l'a pas vole son oseille
    T as qu'à chanter si tu veux gagner autant que lui

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:36 par antoine

    la preuve:

    http://www.linternaute.co m/actualite/dossier/05/pr esidentielles-2007/patrim oine-candidats/2-nicolas- sarkozy.shtml

    des questions?

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:35 par antoine

    non non 1 million, jaio bonne memoire...

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:34 par antoine

    je ne suis pas orphelin..:)) je suis juste fils de parents modeste qui m'ont appris a lme debrouilelr seul et a gagner ma vie et non pas a compter sur un eventuel heritage, qui de toute facon ne serait pas tres grand

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:33 par antoine

    mais bon je te comprends: tu colectionnes les apparts, ramasse l'osil en ne faisant rien, sauf en en mettant trois coup de pinceau au moment des changements de locataires, tout en ramassant la caution a chaque fois, biensur... et tu nas pas envie de payer el moindre impot dessus. cest bienconnu, plus les gens ont du blé, plus ils en veulent et sont avare et egoistes..

    je te comprends geronimus.. depuis la nuits des temps cela a été ainsi...

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:33 par Gironimmo

    Je suis désolé d'apprendre que tu es orphelin lantoine

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:32 par Gironimmo

    Sur le patrimoine de Sarko je crois de mémoire que tes chiffre sont faux!
    Il avait 2 million en 2007 avant divorce et depuis il a gagné 240.000 par an en tant que president

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:31 par antoine

    "depuis plusieurs générations"

    et ben cela sera fini car la taxe sur les heritages sera remise par Hollande:!

    Il faut une redistribution des richesses au moment de lza mort et non pas une accumulation de l'argent dans toujours les memes familles!

    Il faut en finir avce les fils a papa

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:30 par antoine

    "Donc une taxation supplémentaire n'est pas juste."

    le gars qui colectionne els apparts a louer, style Johnny haliday, et rapasse l'oseil en se tournnat les pouces avec ses rentes , doit payer dur !

    cest tout.

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:29 par antoine

    "Les proprios comme tu dis qui ont une residence secondaire ne l'ont pas voler. Ils ont travailler dur pour l'obtenir parfois depuis plusieurs générations."

    non ils ont eu du pot d'acheter en 99 à prix tres bas , et de voir les banques racheter leur credit, leur faisant gagner plusieurs dizaines de milliers d'euros (facilement 40,000 en IDF, j'en connais)

    la génération sacrifié est celle des 25-35 ans actuels avant on ns'endettait à 30% sur 15-20 ans maxi. aujiurdhui, cest du 33% minimum sur du 25 ans minimum, et on acehte pas avant 30 ans car pas assez d'apport!!!

    et si les gens louent plus au bord de mer, ca fairt travailer les hotels et donc augmente l'emploi!

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:24 par Gironimmo

    Cest un point de vue que je ne partage pas. Les proprios comme tu dis qui ont une residence secondaire ne l'ont pas voler. Ils ont travailler dur pour l'obtenir parfois depuis plusieurs générations.
    Et pour ton info les taxes locales sont déjà élevées pour les résidences secondaires aux bénéfices des habitants à l'année. Donc une taxation supplémentaire n'est pas juste.

    Et je te rappèlerai juste que les congés payés qui permettent aux gens de profiter de vacances c'est le front populaire 1936 qui les a mis en place.

    D'autres part, les stations balnéaires sont rarement des bassins d'emplois ce qui réduit l'intérêt d'y vivre à l'année pour un habitant éventuel que tu suggérés ou alors sans emploi.

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:21 par antoine

    note cependant cher Geronimus, que le patrimoine declaré de Sarko en 2007 etait de 1 million (assurance vie), et qu'il est de 2 million en 2012!

    doublement du patrimoine en 5 ans: pas mal!

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:18 par antoine

    cela dit geronimus, tu marques un poirnt, et un bon, avec la sapiniere SCII: un bel exemple de gauche caviar, reine du faites ce que je dis et pas ce que je fais....

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:16 par antoine

    cher geronimus, il n'est as question d'empecher d'acheter des residences seconaires, mais de decourager de le faire au nom du partage, via des taxes lourdes. Avoir une maison secondaire au bord de mer, avoir un chalet a la montage, lesquels sont vides toutes l'année sauf 15 jouirs penhdant l'ete, cest du luxe, et cest une abberation qu'il faut taxer lourdement!

    Je trouverai ca beaucoupl plus juste que de taxer l'essence alors que les gens n'ont pas le choix de prendre leur voiture pour aller au boulot!

    cest tout.

  • 0 Reco 03/05/2012 à 22:06 par Gironimmo

    Quelqu'un connaît le droit de propriété ?

    La France pays du partage, c'est sur et cela fait des décennies que c'est comme ça. Mais ce que veulent certains ici c'est la spoliation. On n'est pas encore dans la collectivisation.

    Et ceux qui voudront voir se réaliser en France la collectivisation de la société devront y laisser leur sang et celui de leur famille.

    La spoliation mènera à la guerre civile... Bon on en est pas encore la.

    Mais ceux qui attendent un geste de taxation d'hollande sur les biens immos ne connaissent pas la sapinière SCI qui a elle seule justifie la non intervention d'hollande.

    Seul Sarko veut taxer l'immo. C'est normal lui son blé il est place en assurance vie....

  • 1 Reco 03/05/2012 à 18:00 par moris06

    "Quel président pourrait se permettre d'avoir à son actif la fonte du patrimoine de ses concitoyens?"
    Si tu savais qu'est ce que le monde, les gvt,les avocats, les juge, sens foutent que t'ai sur-payer une maison ou une machine a laver le linge propre...Sa ce voyais non +20 ou 30% en 3 ans même une apple ne fait pas mieux.
    Y a toujours des gens sur terre des générations qui arrivent, le monde ne s’arrête pas même si 80% a un instant "T" sont ruiné. Sinon l'humanité n'aurait pas survécu à la première crise eco.

  • 0 Reco 03/05/2012 à 17:26 par hé-hé

    @antoine : tout à fait d'accord avec toi !

  • 2 Reco 03/05/2012 à 15:48 par antoine

    toutes les 50-70 ans actuels ont acheté vers la fin des années 90, au meilleurs moment (prix au plus vas, et taux élevés).

    ces gars la ont vu alors les taux chuter, et les banques ont racheté leur credit. beau d'entre eux se cru riches et ont décidé d'acheter une residence secondaire (maison / appart a Paris, au bord de la mer, a la campagne), et ont ainis contribué grandement a l'explosion des prix.

    d'autres ont vu via le scelleir dans l'ancien une aubaine pour ne rien payer du tout, et meme recevoir des benefices en achetant un appart, totu etant geré par des agences...

    il faut remmetre tout ce petit monde se croyant "nouveau riche" sur terre: taxer tous ces gars la pour leur faire comprendre que la France est un pays de partage: voir des apparts ou des maisons vides 90% du temps de l'année est uen abberation: il faut taxer ces gars et lourdement, et inciter les autres a ne pas faire pareil!

    Hollande l'a promis.... voyons s'il tient promesse!

  • 0 Reco 03/05/2012 à 15:43 par antoine

    tu saius, chers repos, cest pas pour rien je pense que nos chers politicards se son tmis a decider d'inverser la fiscalité....

    Je preche cela depuis plus d'un an, et je pense que j'ai contribué a les faire changer d'avis, car la vie immo est le premier site immobilier lu!!!

    Si tout le monde preche comme moi dans le bon sens, les politicards suivront pour leur prore intéret: tout est une question d'interet particulier!!! Il faut juste savoir flatter les gens dans le sens du poil, sauf chez les v.. c.. de rentiers..:))

    quand ces derniers seront devenus minoritaires (ce qui semblent etre deja le cas), les gvts les lacheront car leur poids electoral sera nul: ils vont payer dur toutes ces années d'escroquerie!!

  • 0 Reco 03/05/2012 à 15:18 par Repos

    Suis pas absolument pour le maintient des prix immo, Antoine, c'est juste ce que je pense que c'est ce que le prochain gvt espère/prendra les mesures pour.

  • 0 Reco 03/05/2012 à 14:54 par antoine

    scoopp:

    a Palaiseau, il ya un an, il y avait 98 maisons a vendre.
    il ya six mois, il y en avait 120...

    Et la aujourdhui, il y en as plus de 140....

    Les maisons s'accumulent, les prix ne baissent pas, certes, les vieux car c.. de proprios ont la peau dure et preferent se voir prelevés d'un rein plutot que de baisser de 1000 euros, mais il va falloir leur faire comprendre qu'ils vont crever dans leur bicoque avant de la vendre!!!

  • 1 Reco 03/05/2012 à 14:49 par antoine

    l"lequel les relations avec la pierre sont viscérales (ou pathologiques, au choix)"

    ahahhahaha n'importe quoi!!!!

    cest pas ca le probleme!!!!

    le probleme cest que les maires empechent les construction, bloquent les terrrains abatir, et la fiscalité actuelle incite les vieux c... de faire de la retention de terrain!!

    tout le pb est la!!!

    si on libere le foncier, les prix des terrrains baissera, donc les gens feront construire et du coup les v. c.. de proprios auront l'air de gros debiles avec leur bicoque pourrie au prix double du flambant neuf BBC!

  • 0 Reco 03/05/2012 à 14:47 par antoine

    mon cher repos,

    mais les veux c.. de proprios ne perdent rien, puisse que les prix ont été multiplié par 1.5 depuis les année 90.. C'est pas une baisse de 15-20% qui va les ruiner!!!!

    allons un peu de bon sens!

  • 0 Reco 03/05/2012 à 14:01 par Repos

    Il faut être réaliste : aucun candidat/président ne peut s'aliéner les propriétaires. L'immo représente l’immense majorité, parfois la totalité du patrimoine des ménages français. Quel président pourrait se permettre d'avoir à son actif la fonte du patrimoine de ses concitoyens? Sa place dans l'histoire serait assurée en tant que catastrophe nationale, dans un pays (latin) dans lequel les relations avec la pierre sont viscérales (ou pathologiques, au choix). Ne nous y trompons pas. Le prochain président fera tout (et y arrivera certainement) pour faire en sorte que l'immobilier se maintienne. La solution idéale en termes politiques étant sans doute une stagnation des prix (donc une baisse légère en défalquant l'inflation) de façon à ce que le chef de la Nation puisse se vanter d'avoir attaqué le problème du logement cher tout en rendant la baisse moins douloureuse, voir "invisible" aux yeux des actuels propriétaires. Résultats concrets : tout le monde perd. Sauf lui.

  • 0 Reco 03/05/2012 à 13:07 par bungle

    Pas besoin de parler de logement, j' en suis très content d' ailleurs, monsieur pallincourt pensait peut être que des annonces seraient faite afin de continuer à soutenir l immo sous perfusion ?? Pas la peine, , ça va se casser la gueule et tout le monde devrait s' en réjouir, moi le premier, allez rené, pleures dans ton coin et regardes les prix baisser de 40 %, mouah ah ah ah !!!!!!!!!

  • 0 Reco 03/05/2012 à 12:36 par antoine

    la faute aux journalistes qui nont pas posé les bonnes questions.....

    pas la eine de les payer autant (40,000 euros par mois): ce sont des bons a rien!

  • 0 Reco 03/05/2012 à 12:07 par pongolo

    Les 2 impétrants sont logés ... à la même enseigne.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...