Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 13 septembre 2011 à 17h06

Des pistes pour réformer les professions immobilières


Six propositions pour faire "évoluer" la profession
Six propositions pour faire "évoluer" la profession
Six propositions pour faire "évoluer" la profession (©Fotolia)

La fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) et l’Union des syndicats de l’immobilier (Unis) viennent de publier leur Livre blanc, dans lequel ils font part de leurs propositions sur une réforme des professions immobilières.

(LaVieImmo.com) - Fruit d’une large concertation durant le premier semestre avec les professionnels du secteur, ces deux acteurs incontournables annoncent « six grands chantiers qui placent le consommateur au cœur des préoccupations des professionnels ». Des mesures qui consistent pour partie en un encadrement plus strict de la profession immobilière.

Ainsi, il s’agit de renforcer les compétences professionnelles dans les métiers de l’immobilier, d’instaurer un « Code de déontologie applicable à l’ensemble de la profession » et d’une commission nationale de discipline « présidée par un magistrat indépendant » pour faire appliquer les règles professionnels, ou encore de créer un « Conseil national des professions immobilières ».

Une évolution nécessaire

Côté particuliers, l’Unis et la Fnaim prévoient de créer des « commissions régionales de conciliation en cas de litiges entre professionnels de l’immobilier et consommateurs », de même qu’un « renforcement de la protection de ces derniers ». Des mesures qui, pour René Pallincourt, président de la Fnaim, sont destinées à « assurer l’avenir de nos métiers, en établissant un standard élevé de qualité de service et en servant la transparence pour restaurer la confiance des consommateurs ». Serge Ivars, président de l’Unis, juge quant à lui que « ces dernières décennies imposent aujourd’hui une évolution importante du cadre législatif de nos métiers, fixé en 1970 par la loi Hoguet ».

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 14/09/2011 à 18:13 par ORSONI

    L' immobilier veut se professionnaliser, tant mieux !
    Parmi les mesures qu'il faudrait prendre : le salariat et la formation. Tant que les agences immobilières continueront à recruter des agents commerciaux et non des salariés, il sera difficile d'encadrer la profession.

    Par ailleurs, il serait souhaitable que les chasseurs immobiliers soient enfin considérés comme faisant partie des "professions immobilières" en France, tout comme c'est le cas du buyer agent aux Etats-Unis.
    Ces derniers travaillent exclusivement pour les futurs acquéreurs et défendent leurs intérêts sur le marché immobilier.

    Corinne
    Chasseur immobilier à Marseille

  • 0 Reco 14/09/2011 à 09:51 par Presse

    Les transactions immobilières évoluent dans le monde entier c'est a un niveau Européen qu'il faut réglementer nous vivons une profonde période de changement liée a la globalisation et a l’émergence des réseaux sociaux internet Urban-Profil.com en est un nouvel acteur a thématique immobilière et global qui vont révolutionner les transactions internationales.
    Arrêtons de vouloir protéger nos acquis nous devons en tant qu'européens inventer et guider plutôt notre volonté vers une vision innovante qui tendra vers la globalisation du partage des fichiers entre les professionnels pour que l’intérêt des consommateurs soit préserver ! Ne regardons pas vers le passé pour nous préserver mais inventons l'avenir pour conquérir de nouveaux marchés ! http://urban-profil.com/p rofile/presse

  • 0 Reco 14/09/2011 à 09:47 par papyboomer

    - qu'ils proposent un forfait raisonnable au lieu d'un %, et déjà ils donneront un signe de confiance au marché.
    - qu'ils arrêtent de pleurer quand les volumes se ralentissent car, en partie à cause d'eux, les prix ont explosé au-delà du raisonnable
    - qu'ils arrêtent de vendre des biens à des acheteurs qui prennent en moyenne pour plus de 20 ans, comme si c'était un téléphone portable (la comparaison n'est pas involontaire .... ces dernières années, tout le mond es'est reconverti en agent immobilier expert de son marché)
    - qu'ils arrêtent de flatter les vendeurs avec des estimations farfelues juste pour faire rentrer le mandat
    - qu'ils arrêtent de prendre de haut les personnes qui passent leur porte et qui n'ont qu'un "petit" budget de 300k€ en IdF
    - qu'ils assument qu'ils se sont tirés une balle dans le pied
    - qu'ils s'assainissent eux-mêmes de leurs erreurs et comportements

  • 1 Reco 13/09/2011 à 21:46 par Bzbz

    Je partage votre amusement jemesuisbienmarré. Ce qu'il faudrait, pour moraliser l'immobilier en France, c'est d'abord que les représentants de la profession cessent de faire des communiqués de presse mensongers (l'immobilier ne baisse pas, précipitez-vous sur les faibles taux ...).

  • 0 Reco 13/09/2011 à 20:24 par jemesuisbienmarré

    Tient, comme c'est bizarre! Ils sortent un livre blanc juste au moment ou il vont se taire taper durement sur les doigts ...
    C'est pas avec les micro-mesurettes qu'ils proposent que les choses vont changer ...
    "créer des « commissions régionales de conciliation en cas de litiges entre professionnels de l’immobilier et consommateurs »" ... SUPER!!!!

    Il faut contrôler l'accès aux professions de l'immobilier (mettre en place des formations, des diplômes)
    Limiter le nombre d'agences
    Encadrer plus strictement les rétributions des agences (il y a 15 ans : Un T3 100k€ : 8000€ de commission. Aujourd'hui un T3 250k€ : 20 000€ de commission. Pourtant la charge de travail n'a pas augmenté ...)

    IL FAUT QUE CELA CHANGE!!!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...