Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 9 février 2016 à 16h47

Détecteurs de fumée : 85% des Français disent être équipés


Un détecteur de fumée
Un détecteur de fumée
Un détecteur de fumée (©dr)

De plus en plus de Français disposent d'un détecteur de fumée dans leur logement. Mais parmi les locataires qui n'ont pas installé le dispositif, la responsabilité du propriétaire est souvent mise en avant, selon une enquête BVA.

(LaVieImmo.com) - Seuls 15% des Français ne sont toujours pas équipés en détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF), selon BVA réalisée pour Kidde*. Du mieux – c'est 4 points de plus qu'en septembre 2015 – même si les réfractaires sont donc toujours présents. Parmi ceux qui sont les plus équipés, les locataires arrivent en tête (89%), ainsi que les Français les plus âgés, de 50-64 ans et retraités (89%).

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Quant aux Français non-équipés, ils disent majoritairement (56%) vouloir le faire prochainement. Mais 21% d'entre eux évoquent la responsabilité du propriétaire et 20% l’absence de risques. Enfin, 17% des personnes interrogées soutiennent que la pose d'un détecteur de fumée chez soi n'est pas obligatoire. Rappelons que la loi impose l'installation du dispositif dans tous les foyers au plus tard au 31 décembre 2015, et que c'est au propriétaire de veiller à l'installation de l'appareil et au locataire de veiller à son entretien.

18% de fausses alarmes

Et pour les autres, ceux qui disposent de leur DAAF, quel bilan tirer du fonctionnement de ce petit boitier ? Toujours selon l'enquête, les fausses alarmes sont peu fréquentes, même si 18% des Français équipés en font état un peu partout sur le territoire. Et face aux dysfonctionnements, le réflexe premier, pour 44% des sondés, est d’aérer la pièce pour arrêter l’alarme du détecteur. "Devant le fait de retirer la pile et ne pas réinstaller le détecteur (32%), de passer un chiffon sec ou l'aspirateur sur le détecteur (10%) ou de contacter le service consommateurs du fabricant (3%)", précise BVA. Enfin, près des trois quarts des Français qui réinstallent leur détecteur de fumée disent ne plus constater de problème de fonctionnement après.

*Enquête réalisée du 15 au 16 janvier 2016.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...