Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 4 juin 2015 à 15h39

Droit au logement opposable : l'Etat mauvais payeur


Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

(LaVieImmo.com) - Le Haut comité pour le logement des personnes défavorisées (HCLPD), membre du comité de suivi du Droit au logement opposable (Dalo), alerte sur « les conséquences du non paiement par l’Etat de l’intégralité de ses condamnations » au titre de ce droit.

Le Fonds national d’accompagnement vers et dans le logement (FNAVDL), créé en 2011, est « alimenté par les astreintes payées par l’Etat en cas de condamnation pour non respect de son obligation de relogement » des personnes éligibles au Dalo. Ce qui a représenté 25,8 millions d'euros en 2013, rappelle l'organisme dans un communiqué.

Or, le dispositif connait aujourd'hui « de graves dysfonctionnements », selon le Haut comité, qui « constate d’importants retards de liquidation des astreintes par les tribunaux et de leur versement effectif par les services de l’Etat ». Conséquence : la diminution, voire la suspension de l’accompagnement des personnes en difficultés.

L'organisme demande que « les juridictions liquident les astreintes permettant leur règlement par les services de l’Etat dans des délais appropriés », et que « l’Etat paye le montant des astreintes auxquelles il a été condamné afin d’assurer la stabilité du financement » du FNAVDL.

A. F. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...