Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 29 octobre 2012 à 09h46

Duflot brandit le spectre de la réquisition des logements vides


La réquisition comme arme contre le mal logement
La réquisition comme arme contre le mal logement
La réquisition comme arme contre le mal logement (©dr)

La ministre du Logement a annoncé samedi qu’elle n’exclurait pas de recourir à la réquisition de logements vacants pour faire face à la pénurie de logements.

(LaVieImmo.com) - La première annonce de Cécile Duflot, après le camouflet de sa loi sur le logement social, censurée mercredi dernier par le Conseil constitutionnel, tape fort. Lors d’un point presse samedi, la ministre a en effet déterré la hache de guerre, en menaçant les propriétaires qui refusent de louer leurs biens de réquisitionner leurs biens non occupés, alors que près de 2 millions de logements manquent à l’appel en France.

« S'il est nécessaire, je ferai appel à l'ensemble des moyens disponibles, la réquisition fait partie de cette panoplie. Elle a déjà existé, elle a été mise en œuvre notamment lorsque Jacques Chirac était président de la République parce que la crise était particulièrement difficile, chacun s'en souvient », rapporte Le Figaro. En pratique, il n’y a qu’à actionner un texte de loi qui existe déjà : l’ordonnance du 11 octobre 1945, promulguée en son temps afin de lutter contre la crise du logement, souligne le quotidien.

«Loyer payé par le locataire »

Attention pour unilatérale qu’elle semble, la mesure n’est pas dépourvue de compensation. « Si un appartement est réquisitionné, le bailleur touchera un loyer payé par le locataire, pas par l’Etat », assure au quotidien le député maire PS de Cachan, Jean-Yves Le Bouillonnec, qui a par ailleurs été l’un des experts logement du chef de l’Etat lors de sa campagne présidentielle. Rien, pour l’instant, au sujet des bureaux vacants, mais Cécile Duflot a également invité les ministères à faire de même avec les biens vides de l’Etat, citant « d’anciens bâtiments de bureaux, d’anciennes casernes, des hôpitaux qui ne servent pas ».

Le collectif Jeudi Noir, célèbre pour ses occupations sauvages de biens vides dans la capitale, « se félicite » dans un communiqué de « cette prise de conscience automnale du gouvernement ». Mais de rappeler que d’anciens ministres en charge du logement, «  Christine Boutin en son temps puis Benoist Apparu avaient eux aussi fait mine de s'interroger sur la réquisition, sans jamais la mettre en œuvre »…

Pour retrouver les prix de l'immobilier en France au m², cliquez ici.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 29/10/2012 à 17:20 par marc19

    " Le locataire va payer un loyer" et s'il le paye pas ..........c'est l' Etat qui paye ??
    Et la majorité des locaux vacant le sont justement parce qu'inadaptés , soit par vétusté, soit par autre destination .
    Concrètement , on va "manu militari" introduire des gens dans des logements vides.
    Cette DUFLOT, inmangeable décidément .............

  • 0 Reco 29/10/2012 à 10:45 par bebete

    Allons vous faites pas plus betes que vous ne l'êtes, vous vous doutez bien qu'on va pas foutre des gens dans un bloc opératoire ! non mais, certains quand même...

  • 1 Reco 29/10/2012 à 10:31 par hollandissime

    Certes, certes mais la réquisition d'un ancien hôpital répond-t-il aux normes de sécurité? Si jamais iil prend feu du fait de la vétusté de son électricité par exemple, qui sera responsable?
    Madame Duflot!!
    Plaidera-t-elle responsable mais pas coupable comme ses prédécesseur pour le sang contaminé.
    Ras le bol de ces politicards fiers de leur effet d'annonce mais complètement décérébrés.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...