Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 4 septembre 2013 à 09h35

Duflot souhaite des solutions pérennes pour les sans-abri de Clermont-Ferrand


Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

(LaVieImmo.com) - Le ministère du Logement assure travailler « depuis lundi » avec la préfecture du Puy-de-Dôme, « afin que des solutions d’hébergement individuel soient proposées au plus vite » aux 360 personnes privées d’hébergement du fait des difficultés financières de l'Anef, l'association gestionnaire du 115 dans le département.

« L’ensemble des opérateurs publics et des collectivités ont étés sollicités pour répondre à cette situation de crise, assure un communiqué. Tout est mis en œuvre afin qu’aucune des personnes concernées ne se trouvent sans solution d’hébergement ».

Une « étude approfondie » devra par ailleurs déterminer les « responsabilités respectives » et mettre à jour un « possible dysfonctionnement budgétaire ayant conduit l’association à se trouver dans cette situation ».

Pour l’heure, le gouvernement a délégué 400 000 euros de crédits.

Dans un entretien à L’Express.fr, le directeur général de l’Anef, Gilles Loubier, indiquait en début de semaine que l’Etat n’avait remboursé que « 5 % environ des 2,3 millions d’euros » engagés depuis le mois de janvier pour loger les 360 personnes concernées.

E. S. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 04/09/2013 à 18:35 par Super Spéculateur

    Tu as entièrement raison ce n'est pas un problème d'offre immobilière, un rapide coup d’œil sur le bon coin montre 1808 logements vacants. C'est la demande solvable qui n'existe plus avec ces prix de OUFS.

  • 0 Reco 04/09/2013 à 10:40 par Mister-Hadley

    Et après cet inédit total, il y en aurait encore pour croire que ces gens là peuvent (veulent) résoudre quoi que ce soit, en terme de "mal logement", et plus généralement aux VRAIS problèmes de l'immobilier..?

    Tsss...

    Combien gagnent-ils toutes et tous chaque mois, où non seulement, rien n'est fait, mais tout s'aggrave, déjà..!?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...