Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 19 avril 2011 à 11h10

Electricité : Le gouvernement tranche en faveur d'EDF


EDF vendra sa production à 42€/MWh à compter du 1er janvier 2012
EDF vendra sa production à 42€/MWh à compter du 1er janvier 2012
EDF vendra sa production à 42€/MWh à compter du 1er janvier 2012 (©EDF)

EDF a obtenu gain de cause et vendra, dans le cadre de la loi Nome, son électricité nucléaire à ses concurrents au prix fort. Les associations de consommateurs craignent pour la facture des particuliers.

(LaVieImmo.com) - Bonne nouvelle pour EDF, mais pas pour les particuliers.... Le ministre de l’Energie, Eric Besson a confirmé ce matin les informations de presse selon lesquelles EDF revendrait son électricité nucléaire à ses concurrents au prix de 40 euros le mégawatheure à partir du 1er juillet prochain, puis de 42 euros à compter du 1er janvier 2012.

« Conforter EDF »

Cette décision intervient dans le cadre de la loi sur la nouvelle organisation du marché de l'électricité, dite loi Nome, qui impose notamment à EDF de revendre jusqu'au quart de la production de ses centrales nucléaires à GDF Suez, Poweo et Direct Energie. Les discussions allaient bon train depuis plusieurs mois sur le prix de cette cession, EDF faisant valoir que l'entretien et le renouvellement de son parc nucléaire justifiaient un tarif d’au moins 42 euros le MWh, quand ses concurrents jugeaient qu’un prix de 35 euros serait plus approprié. « Le Président de la République et le Premier ministre ont décidé ce week-end des tarifs […] en tenant compte du rapport d’expert de la Commission Champsaur, qui fixait une fourchette de 38 à 40 euros, [et] avec le souci d’approvisionnement des Français en électricité », a indiqué Eric Besson. Le gouvernement a également voulu « conforter EDF, qui est une entreprise majeure pour notre électricité, et […] tenir compte pour l’avenir, par précaution, des travaux [que le groupe] pourrait être amené à engager après la catastrophe de Fukushima, et après l’audit de nos centrales nucléaires », a-t-il ajouté.

+30 % d’ici 2015 pour les particuliers

Reste à savoir quel sera l’impact de cette décision sur la facture d’électricité des particuliers. Rappelant que les prix de l’électricité en France sont actuellement « 40 % moins chers que dans les autres pays européens », Eric Besson a assuré qu’il n’y avait « pas de lien mécanique entre ce qu’on appelle le prix de l’Arenh [accès régulé à l'électricité nucléaire historique, NDLR] et le prix de détail pour les particuliers ». Les abonnés n’auraient donc rien à craindre… Mais ce n’est pas l’avis de l’UFC-Que Choisir. Fin novembre, au moment du vote de la loi Nome à l’Assemblée nationale, l’association de consommateurs s’était inquiété d’une conclusion de la Commission de régulation de l’énergie selon laquelle le prix de 42 euros demandé par EDF se solderait par une hausse de près de 30 % des tarifs d’ici à 2015. « Entre EDF et les consommateurs, les députés doivent choisir », estimait-elle alors. Contactée, l’association déplore ce matin que le gouvernement ait effectivement fini par trancher en faveur d’EDF...

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...