Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 12 octobre 2010 à 10h45

Electricité : Une nouvelle hausse des tarifs se profile


La hausse à l'étude couvrirait les charges liées au développement du photovoltaïque
La hausse à l'étude couvrirait les charges liées au développement du photovoltaïque
La hausse à l'étude couvrirait les charges liées au développement du photovoltaïque (©dr)

Le gouvernement étudierait une nouvelle hausse des prix de l’électricité, afin de faire face au boom des énergies renouvelables. Celle-ci pourrait atteindre 3 %. La décision devrait être prise dans les tout prochains jours.

(LaVieImmo.com) - Mauvaise nouvelle en vue pour les particuliers. Deux mois à peine après la dernière hausse des tarifs de l’électricité, de 3,4 % en moyenne, une nouvelle revalorisation d’ampleur comparable est à l’étude. Selon Les Echos, qui révèlent l’information, le but de cette révision est de « couvrir les charges liées au développement massif des énergies renouvelables, et plus particulièrement du photovoltaïque ». Ces charges sont financées par la contribution au service public de l’électricité (CSPE), dont la part représente près de 5 % de la facture des ménages.

Hausse des tarifs de 3 % ?

Encore en suspens, la question pourrait être tranchée dans le cadre du projet de loi de Finances (PLF) pour 2011, qui sera discuté à partir de demain par la commission des Finances de l’assemblée nationale. Un amendement a en effet été déposé par Michel Diefenbacher, député UMP du Lot-et-Garonne, en faveur d’un relèvement du montant de la CSPE. Le montant de la taxe est resté inchangé depuis 2004, à 4,50 euros par mégawattheure, « alors que les subventions aux énergies renouvelables, les tarifs sociaux, la production d’électricité dans les îles et les contrats d’achat de cogénération nécessiteraient cette année une contribution de 6,50 euros par mégawattheure », poursuit le quotidien.

Selon Michel Diefenbacher, « la répercussion de cette hausse sur les factures des particuliers se traduirait par une augmentation de plus de 3 %. Et de prévenir : « comme la production photovoltaïque ne cesse de croître, plus on attend, et plus l’augmentation des tarifs sera forte »…

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...