Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 5 avril 2011 à 09h29

Energie : Fillon annonce un gel des prix du gaz


Le Premier ministre met fin (provisoirement) à la hausse des prix du gaz
Le Premier ministre met fin (provisoirement) à la hausse des prix du gaz
Le Premier ministre met fin (provisoirement) à la hausse des prix du gaz (©dr)

Le gouvernement indique mardi matin qu’il annule la hausse des prix du gaz prévue au 1er juillet prochain, alors que les tarifs ont déjà augmenté de 5,2 % le 1er avril. Les prix de l'électricité doivent également être gelés entre le 1er juillet 2011 et le 1er juillet 2012.

(LaVieImmo.com) - Face au tollé provoqué par les hausses des prix de l’énergie, et particulièrement ceux du gaz, le gouvernement est intervenu mardi matin pour tenter d’apaiser les esprits. Le Premier ministre a annoncé dans un communiqué avoir pris « un ensemble de mesures destinées à limiter l’impact du prix de l'énergie sur le pouvoir d'achat des Français ». Les prix du gaz avaient déjà subi une hausse de 5,2 % le 1er avril, portant à 20 % la hausse sur les douze derniers mois. François Fillon assure qu’ils n’augmenteront pas le 1er juillet prochain de 5 %, comme annoncé. Il a par ailleurs demandé qu’une nouvelle formule tarifaire soit négociée. En outre, le contrat de service public qui lie GDF Suez à l'Etat devra être rendu « plus favorable au consommateur final lorsque les prix de marché sont durablement inférieurs au prix des contrats long terme ».

Hausse de 2,9 % des prix de l'électricité le 1er juillet

Concernant les prix de l’électricité, Matignon a déclaré que ceux-ci augmenteront de 2,9 % le 1er juillet prochain, mais qu’ils resteront inchangés jusqu’au 1er juillet 2012. Après les négociations sur les tarifs de rachat à EDF par les nouveaux distributeurs, il était convenu que l’électricité augmente de 5 à 6 %. Enfin, François Fillon a demandé à Christine Lagarde et Eric Besson de saisir pour avis la Commission de régulation de l'énergie (CRE) d'une proposition de hausse des tarifs réglementés de l'électricité de 1,7% au 1er juillet 2011. « Cette hausse, inférieure à l’inflation, répercute les coûts liés aux réseaux de transport et de distribution d’électricité », indique Matignon.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...