Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 3 août 2011 à 10h48

Eric Woerth de nouveau dans la tourmente


Eric Woerth, une nouvelle fois jeté en pâture
Eric Woerth, une nouvelle fois jeté en pâture
Eric Woerth, une nouvelle fois jeté en pâture (©Wikimedia)

L’ancien ministre du Travail, Eric Woerth, impliqué dans l’affaire de l’hippodrome de Compiègne, est de nouveau sous le feu des projecteurs. En effet, trois nouveaux documents, publiés ce matin par le Canard Enchaîné, enfoncent un peu plus le maire de Chantilly.

(LaVieImmo.com) - Le soldat Woerth est une nouvelle fois à terre. Attaqué de toute part sur l’affaire Bettencourt, et aussi sur celle de l’hippodrome de Compiègne, l’ex-ministre a affronté une vive tempête médiatique, l’obligeant à osciller entre montées au front et replis dans les tranchées. Mais cette fois-ci, il lui sera peut-être difficile de se relever. En effet, trois nouveaux documents publiés par le Canard enchaîné au sujet de la vente à bas prix de l’hippodrome de Compiègne, l’enfoncent un peu plus dans ses retranchements. Vendu à 2,5 millions d’euros, ce théâtre des courses hippiques est en effet estimé, dans le document de l’Office national des forêts, à 15 millions d’euros !

Parcours du combattant pour Eric Woerth

Cette vente au coût avantageux gangrène, encore plus lentement que l’affaire Bettencourt, la notoriété et la personne d’Eric Woerth. A l’origine, cette affaire concerne une parcelle de 57 hectares de la forêt de Compiègne, dotée d'un hippodrome, vendue à une société de courses hippiques avec l’aval du ministre du Budget de l’époque, M. Woerth. Ainsi, la Cour de cassation a jugé nécessaire d’étudier les liens entre le maire de Chantilly, ville hippique, et les acheteurs. Depuis le début de l’affaire, l’accusé nie en bloc toutes suspicions de malversations et déclare que cette vente s’est effectuée sous l’œil attentif de « l’état major » de Matignon. A bon entendeur.

Maxime Laurent - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 04/08/2011 à 09:31 par hiihihihihi

    "pourquoi lui jeter la pierre? Voila au moins un vendeur de bien immo qui casse les prix.."

    ::::::::::))))))))))))))) )))))))))))))))))))))

  • 0 Reco 03/08/2011 à 22:54 par Safia

    laissez le trankil ! c'est mon gangsta à moi ! il a fait parti du ministère ....

  • 0 Reco 03/08/2011 à 12:23 par ProMac

    Dans un autre genre, Sablé sur Sarthe, 12 000 âmes, aura sa belle gare de TGV pour la modique somme de 36ME (le maire n'étant autre que Mr Fillon).
    Je doute que çe soit un bon coin pour un investissement immo tout de même :p

  • 1 Reco 03/08/2011 à 11:19 par albidochon

    Il a fait tellement de coup foireux, qu'il va devenir de plus en plus difficile de les cacher tous, surtout si du coup la justice s'intéresse trop à lui. Il va finir par manger le morceau et mouiller les responsables au dessus de lui qui l'ont soit couverts soit poussés à faire des malversations, comme pour MAM ou Lagarde.
    Vraiment une république bananière de truands, la france !

  • 0 Reco 03/08/2011 à 11:15 par Michou

    Bonjour , peut être qu'il a vendu à l'insu de son plein grés .

  • 0 Reco 03/08/2011 à 11:15 par domino

    Ne dit-on pas : qui a bu, boira...

  • 1 Reco 03/08/2011 à 10:42 par investisseur pro

    pourquoi lui jeter la pierre? Voila au moins un vendeur de bien immo qui casse les prix.. ahhahahhahahhahaa

  • 1 Reco 03/08/2011 à 10:42 par investisseur pro

    hahahahhahhaaa, je vais lui apprendre a bien vendre un bien immobileir moi::

    ahahahhahahahaa


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...