Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 14 juin 2016 à 15h39

Euro : France / Royaume-Uni sur le terrain... de l'immobilier


Le Crédit Foncier confronte la France avec le Royaume-Uni sur le terrain de l'immobilier
Le Crédit Foncier confronte la France avec le Royaume-Uni sur le terrain de l'immobilier
Le Crédit Foncier confronte la France avec le Royaume-Uni sur le terrain de l'immobilier (©dr)

Flambée des prix à Paris et à Londres, nette domination des prêts à taux fixe... La France et le Royaume-Uni semblent faire jeu égal sur le terrain de l'immobilier, selon une étude du Crédit Foncier.

(LaVieImmo.com) - Après avoir dressé un panorama du marché immobilier en Espagne et en Allemagne, le Crédit Foncier s'intéresse cette fois au Royaume-Uni. Et la première chose qui frappe dans cette étude, c'est la structure même du marché britannique, très proche de celle de la France.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Tout d'abord, la Grande-Bretagne compte 65 millions d’habitants et un parc de 28 millions de résidences principales, soit presque les mêmes données qu'en France. Et si les Anglais habitent surtout dans des maisons (85% de la population), ce qui est moins le cas chez nous (69%), la proportion de propriétaires dans les deux pays s'élève à 65%.

Cependant, ils sont nettement plus endettés outre-Manche. En 2015, le montant des crédits immobiliers restant à rembourser s'élevait pour chaque ménage à 83.000 euros, contre 47.000 euros en France, soit 22% du patrimoine non financier du ménage (12% en France). La moyenne européenne tourne autour des 41.000 euros.

Domination du taux fixe et flambée des prix

Quant au crédit immobilier, les Britanniques semblent désormais s'inspirer du modèle français, que les régulateurs bancaires veulent d'ailleurs chambouler. "Le taux d'intérêt révisable, qui dominait traditionnellement la distribution de prêts immobiliers, est en train de perdre du terrain au profit du taux fixe" qui représentait l'an dernier 80% des nouveaux volumes en crédit, souligne l'étude.

Côté prix, une fois encore, les deux capitales font jeu égal. Londres n'a certes pas connu l'accalmie qui a marqué la fin de l'année 2015 sur le marché parisien, avec des prix en hausse de 10% sur un an autour de 10.500 euros/m² (voire au-dessus des 15.000 euros dans certains quartiers londoniens !).

Mais au cours de la dernière décennie, la capitale britannique a vu ses tarifs flamber de 113%, une situation quasiment identique à celle de Paris où les prix se distinguent de ceux du reste du territoire français, conclut le Crédit Foncier.

Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France

J. M. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...