Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 23 juin 2010 à 16h30

Expulsions locatives : Une situation toujours alarmante


45 % des appelants ont des difficultés liées à l'emploi
45 % des appelants ont des difficultés liées à l'emploi
45 % des appelants ont des difficultés liées à l'emploi (©dr)

Un an après le lancement de sa plateforme téléphonique contre les expulsions locatives, la Fondation Abbé Pierre dresse un bilan « alarmant » de la situation des familles confrontées aux impayés de loyer.

(LaVieImmo.com) - Triste anniversaire. Le 1er juin 2009, la Fondation Abbé Pierre lançait « Allô Prévention Expulsion », une plateforme téléphonique* destinée à « prévenir l’expulsion locative et à sensibiliser le public » à la progression du nombre de ménages rencontrant des difficultés pour se maintenir dans leur logement. Douze mois et 2 500 appels traités plus tard, le bilan n’est guère encourageant. « 45 % des ménages expliquent leur problème d’impayé par une difficulté liée à l’emploi, indique l’association caritative - que ce soit le passage d’un temps plein à un temps partiel, la précarité de l’emploi avec des périodes d’instabilité financière, l’insécurité des artisans ou chefs d’entreprise, ou un licenciement ». Une situation qui ne s’est évidemment pas arrangée avec la crise. La Fondation constate parallèlement que le nombre d’appelants exerçant une situation professionnelle a chuté de 15 % en un an.

Des droits mal connus

La fragilité des ménages ayant eu recours à la plateforme s’exprime également dans leur capacité à accéder à leurs droits : 40 % d’entre eux ne connaissent pas d’assistance sociale, et 15 % seulement ont déposé un dossier auprès d’une commission de médiation chargée d'évaluer les demandes formulées au titre de la loi Dalo. « 35 à 45 % d’entre eux pourraient pourtant être éligibles » au droit au logement opposable, note l’association.

La situation ne devrait guère s’arranger, dans la mesure où « pour de nombreux ménages, les effets des « amortisseurs de la crise » (prestations sociales, indemnités chômage…) arrivent à leur terme, entraînant, en 2010 davantage qu’en 2009, des conséquences sociales catastrophiques », conclut la Fondation.

*« Allô Prévention Expulsion » est accessible au 0810 001 505, numéro Azur (prix d'un appel local depuis un téléphone fixe). La plateforme s'adresse aux personnes menacées d'expulsion (locataire, propriétaire), ou souhaitant éviter une expulsion (bailleur).

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...