Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 10 octobre 2016 à 16h04

Forte hausse des litiges entre bailleurs et locataires


Les plaintes d'usagers du logement ont bondi de 25% en 2015
Les plaintes d'usagers du logement ont bondi de 25% en 2015
Les plaintes d'usagers du logement ont bondi de 25% en 2015 (©Philippe Huguen - AFP)

La CGL, une association de défense des consommateurs, revient sur les principaux litiges entre propriétaires et locataires. En tête de ce top 5, le dépôt de garantie et les troubles de jouissance.

(LaVieImmo.com) - Les plaintes d'usagers du logement (locataires, propriétaires ou copropriétaires) ont bondi de 25% en 2015, selon le 7e baromètre annuel de la Confédération générale du logement (CGL) publié lundi 10 octobre, qui a recensé 2.934 demandes d'aides l'an dernier contre 2.344 en 2014. Il y a plusieurs explications à ce phénomène.

Michel Fréchet, son président, avance tout d'abord une meilleure notoriété de l'association parmi les consommateurs ainsi qu'un possible "changement d'état d'esprit chez les personnes concernées, les locataires, qui aujourd'hui se laisseraient peut-être un petit peu moins faire qu'avant".

D'autant plus que le marché du logement, qui reste toujours tendu, s'assouplit tout doucement à la suite des progrès dans la construction depuis un ou deux ans. Le dirigeant évoque également l'hypothèse d'une moindre qualité des biens qui se sont loués ces dernières années, en raison du manque chronique de logements.

Les principaux conflits entre bailleurs et locataires

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Dans un communiqué, la CGL a aussi établi un classement des principales plaintes dans le secteur locatif. En tête de ce top 5, le dépôt de garantie et les troubles de jouissance, qui arrivent ex-aequo. L'an passé, elles représentaient chacune 12,2% des demandes d'aide réceptionnées par l'association.

Dans le premier cas, la mauvaise volonté du bailleur pour restituer cette "caution" en fin de bail pose problème, mais c'est surtout la facture de remise en état du logement qui est contestée. De leur côté, les troubles de jouissance (insalubrité, humidité, conformité électrique, fuites d'eau, chauffage…) sont dues en grande partie à un mauvais entretien des lieux: isolation thermique des murs et fenêtres insuffisante, mauvais fonctionnement du système de chauffage, etc.

Les charges locatives (8,66% des plaintes) sont également source de conflits entre bailleurs et locataires. Ces demandes concernent très souvent la répercussion abusive et injustifiée de certaines charges sur le locataire, comme le remplacement d’une chaudière ou la consommation excessive d'eau en raison d'une fuite non réparée.

Autres motifs de griefs, les réparations et les travaux (8,38%), qui montent sur la troisième marche du podium. Ces demandes regroupent les désaccords concernant les travaux et surtout à qui incombe le paiement de la facture. Suivent les demandes portant sur le délai de préavis à respecter lorsque le locataire ou le propriétaire souhaite résilier le bail (5,39%), et les questions sur les expulsions (4,64%).

Avec AFP

J. M. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...