Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 13 février 2015 à 09h18

Halte aux coupures d'eau abusives


Coupures d'eau : La justice veille au grain
Coupures d'eau : La justice veille au grain
Coupures d'eau : La justice veille au grain (©dr)

(LaVieImmo.com) - La CLCV fait le point sur les coupures d'eau, après les récents « rappels à la loi » de la part de la justice après la loi Brottes du 15 avril 2013.

L'association de consommateurs salue ainsi la décision du 26 septembre 2014, « une première », condamnant un fournisseur d'eau dans l'Asine à verser 5 680 € de dommages et intérêts à une mère de famille pour lui avoir illégalement coupé l’eau pendant un mois et demi.

Après la condamnation d'un autre fournisseur en novembre, cette fois au titre du « préjudice moral », un tout récent jugement rendu le 6 janvier a cette fois mis en lumière la situation de locataires « qui payent leurs charges, mais se sont vu couper l’eau… parce que leur propriétaire (ou syndic) n’avaient pas réglé leurs factures », rapporte la CLCV. Verdict : la régie publique et le propriétaire ont dû respectivement payer 1000 € et 500 € de dommages et intérêts.

Le bailleur est tenu de remettre au locataire un logement décent, doté des éléments le rendant conforme à l’usage d’habitation. Ce qui est le cas de l’alimentation en eau, rappelle l'association de consommateurs.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...