Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 5 juin 2013 à 17h24

Hébergement d'urgence : 58 % des demandeurs restés sur le carreau cet hiver


(LaVieImmo.com) - Un constat alarmant. La fédération nationale des associations d’accueil et de solidarité (Fnars) pointe les insuffisances des dispositifs d’hébergement d’urgence, alors que les demandes d’hébergement ont augmenté de 31 % par rapport à l’hiver dernier.

Dans sa « synthèse hivernale du baromètre 115 », qui a couvert 37 départements, la Fnars explique que 58 % des demandes n’ont pu être satisfaites entre le 29 octobre 2012 et le 31 mars 2013. « Sur les 50 000 personnes qui ont sollicité le 115 cet hiver, 20 000 ont obtenu un refus systématique à leurs différentes demandes », est-il indiqué. Aucun profil n’est épargné : des familles (dont la proportion a progressé de 58 % cet hiver), des hommes seuls et des personnes étrangères non ressortissantes de l’Union européenne ont particulièrement pâti des carences du dispositif, souligne la Fnars.

Un « système pervers » s’est institué, explique à LaVieImmo.com Florent Guéguen, directeur général de la Fnars : « les personnes sont hébergées pour de courtes périodes puis remises à la rue pour laisser de la place aux autres, sans même que soit faite une évaluation sociale permettent de les orienter vers une solution plus pérenne », précise le rapport. Résultat, après la fin de la trêve hivernale, au mois d’avril, 66 % des demandes n’ont pu être satisfaites.

La fédération appelle à « un changement urgent », aussi bien pour les demandeurs que pour les « écoutants qui sont en souffrance sur leur lieu de travail ».

L. M. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...