Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 13 mai 2013 à 17h18

Immobilier et emploi font-ils mauvais ménage ?


.
.
. (©Fotolia)

Une étude de deux économistes américains établit un lien entre taux de propriétaires et taux de chômage. Vers une France de locataires ?

(LaVieImmo.com) - Accéder à la propriété nuirait-il à l’emploi ? Dans une étude* qui promet de faire grand bruit, les économistes du Peterson Institute for International Economics avancent qu’« une hausse du taux de propriétaires dans un Etat américain [donné] peut être un signe annonciateur d’une forte progression du chômage au sein de ce même Etat ». Pis, un doublement du premier entraînerait, « à long terme », une progression plus que proportionnelle du second. Non pas que les propriétaires soient moins employés que les locataires mais en raison de ce que les auteurs de l’étude, David Blanchflower et Andrew Oswald, nomment les « externalités négatives » du marché de l’immobilier.

Conservatisme

Les deux économistes démontrent ainsi qu’un accroissement du taux de propriétaires réduit la mobilité des salariés en même temps qu’elle accroît leur temps, et coût, de transport. Moins intuitif mais tout aussi néfaste : une tendance au conservatisme semble se développer dans les Etats à fort taux de propriétaires, lesquels se montreraient réfractaires à l’implantation dans leur secteur de nouvelles entreprises dont ils pourraient subir les nuisances – grands bâtiments, usines, stades etc. Ces mécanismes, dont les deux auteurs reconnaissent qu’ils méritent d’être étudiés de plus près, ne se mettraient en place que très progressivement, ce qui expliquerait selon eux pourquoi le phénomène n’a pas été mis en lumière plus tôt.

En l’état, l’étude ne s’intéresse qu’aux seuls Etats-Unis. Ses conclusions pourraient cependant s’appliquer à d’autres marchés et, comme le précisent ses auteurs, permettre de mieux appréhender les différences entre des pays comme l’Espagne, qui compte 80 % de propriétaires et plus de 20 % de chômeurs, et la Suisse, où ces taux ne sont que de 30 et 3 % respectivement. Au passage, elle devrait consoler ceux que l’échec de la France de propriétaires souhaitée en son temps par Nicolas Sarkozy aurait déçus. Pour mémoire, l’hexagone compte un peu plus de 58 % de propriétaires et près de 11 % de chômeurs.

*Does High Home-Ownership Impair the Labor Market?

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 16/05/2013 à 17:49 par 00000

    " les taxes enrichissent l'état "...État=1700 milliard de dette, pour sauver votre système de riche héritier nantie. Vous traitez de profiteur ceux qui gagne difficilement 1200euros/mois, et aduler ceux qui échappe au fisc de plusieurs milliers d'euros voir pire reçoivent des chèques est sont donc une charge de vrais gros profiteurs pour ce même état.

  • 0 Reco 16/05/2013 à 16:59 par Lapoliss

    @Dede
    Je pense également que les prix vont baisser, mais je ne crois pas que "la récession annoncée ce jour" change grand chose. La croissance devrait être positive au deuxième trimestre, sans que cela fasse repartir les prix pour autant

  • 0 Reco 16/05/2013 à 13:00 par Gironimo

    @ooooo et @Marie

    les taxes servent au bon vivre ensemble... arrêtez de vous moquez du monde : les taxes enrichissent l'état et ceux qui en dépendent et en vivent à savoir de manière non exhaustive les fonctionnaires et les assistés (quoi que parfois on se demande si les premiers ne sont pas intégrés dans la seconde catégorie).

    Profiteurs va !

  • 0 Reco 15/05/2013 à 10:17 par Dede

    Avec la recession annonce ce jour, c'est 5 ans de baisse a venir.
    Il suffit d'attendre un peu et les pix feront -50% et rejoindront la moyenne allemande.

  • 0 Reco 15/05/2013 à 09:32 par Moulimix

    Intéressant... Cf les situations de l'Allemagne et du Japon ?

  • 0 Reco 15/05/2013 à 07:52 par louis

    bossez en Allemagne pour 8euros par jour : pas cher !

  • 0 Reco 14/05/2013 à 20:34 par Marie

    Tout à fait d'accord avec ooooo. Les taxes sont mises en place pour le "bon vivre" ensemble.

  • 0 Reco 14/05/2013 à 15:11 par ooooo

    sa c la meilleurs " a cause de 10% de taxes" qui servent au bien commun, à la société toute entière et qui est une condition primaire de la civilisation telle qu elle existe, pas a cause des 90% destiné a un particulier, ne servent que ces propre intérêt.

  • 0 Reco 14/05/2013 à 13:30 par Igloo

    Un fait déjà démontré dans des études antérieures, qui montre encore quelle calamité représente un Immo. Koalaii : toi tu devrais lire in bouquin d'économie de lycée, tu te coucherais un peu moins mal comprenant.

  • 0 Reco 14/05/2013 à 09:24 par Robert

    Non seulement la réduction de mobilité lié à la propriété diminue les opportunités professionnelles, mais les coûts immobiliers exorbitants pèsent sur la compétitivité des entreprises au travers des salaires....donc insidieusement, moins d'emploi pour la France.

    Heureusement que les grands penseurs prônant "une France de propriétaire" ne sont plus au pouvoir....

  • 4 Reco 13/05/2013 à 21:18 par koalaii

    Corrélation ne signifie pas causalité.

    Le vrai frein à la mobilité ce n'est pas la propriété, c'est devoir payer 10% de taxes et impôts divers sur le montant total de l'achat/vente d'un bien immo.

    Sinon on peut être mobile et être proprio et je parle en connaissance de cause. Au contraire c'est souvent cette mobilité qui pousse à disposer quelquepart d'un refuge, d'un endroit à soi où se retrouver.

    Comme pour la voiture beaucoup aimeraient voir la fin de la propriété... ou plutôt que seules les banques, institutions étatiques ou privées ne détiennent la propriété. Ca permet surtout de rendre les gens plus dépendants. Créer des "services" partout c'est surtout décider qui fait quoi et comment, avec comme objectif de prélever toujours plus sur les individus.

    De même qu'on a chassé l'individu de la bourse on le chassera de l'immobilier. Le pire, c'est ce que ce sera avec la bénédiction des bien pensants. On fustigera les gras propriétaires, soi disant responsable des loyers élevés alors qu'il ne reçoit pas plus qu'un propriétaire Allemand dont on vante dans la presse le loyer modéré. Le gras on sait où il est, l'essentiel du loyer va dans les poches de l'état.

  • 0 Reco 13/05/2013 à 17:58 par Roger

    Et oui, il fallait bien faire une étude là dessus!!!! Evidemment que la propriété va à l'encontre de la logique actuelle du marché du travail.
    Là où à une époque, on travaillait toute une vie dans une même entreprise ou une même ville est révolue depuis bien longtemps, désormais on parle de mobilité à tout les étages de la société, de réactivité...mais les comportements compulsifs des Français pour la pierre a persisté, sans doute en majeure partie pour le sentiment de stabilité (même complètement virtuel) que cela procure...
    .


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...