Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 14 octobre 2016 à 15h39

Immobilier : les frais d'agence désormais négociables ?


Le site a déjà séduit une trentaine de vendeurs à Bordeaux et convaincu 150 agences
Le site a déjà séduit une trentaine de vendeurs à Bordeaux et convaincu 150 agences
Le site a déjà séduit une trentaine de vendeurs à Bordeaux et convaincu 150 agences (©Vanted)

Créé il y a quelques mois, le site Vanted permet aux vendeurs de fixer eux-mêmes le montant des honoraires d’agence que devront payer leurs futurs acquéreurs. Malgré un été compliqué, le succès semble être au rendez-vous.

(LaVieImmo.com) - Les entrepreneurs ne manquent pas d’imagination pour changer la manière de louer ou vendre un bien immobilier. Dernier exemple en date avec le site suisse de e-commerce Cronodeal.ch sur lequel un propriétaire a mis en location trois de ses appartements dans le cadre d’une "vente aux enchères inversées".

En France, c’est une start-up bordelaise qui a récemment fait parler d’elle en proposant aux vendeurs de fixer eux-mêmes le montant des honoraires d’agence que devront payer les acquéreurs.

Aujourd’hui, les professionnels déterminent librement cette commission lorsqu'un mandat de vente leur est confié. Elle représente en moyenne autour de 5% du prix de vente d'un bien, mais certaines agences sont bien plus gourmandes. Car la loi ne leur impose pour l’instant aucune limite si ce n'est le respect du plafond de leur barème, contrairement à la location dont les honoraires sont plafonnés. Mais tout cela est en train de changer.

Le calme après la tempête

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

La société s’est lancée en avril dernier mais son site n’est réellement opérationnel que depuis cet été. Après s'être attiré les foudres des associations, dont la Fnaim qui leur reprochait de tirer les prix vers le bas et dénonçait les méthodes de la plateforme, Vanted a visiblement franchi les obstacles qui l’empêchaient jusque-là de démarrer son activité en toute quiétude. Maintenant que le calme est revenu, l'entreprise va d'abord faire ses armes à Bordeaux, avant de se développer sur l’ensemble du territoire.

Malgré l’Euro 2016 en juillet et un mois d’août un peu poussif, les dirigeants sont plutôt satisfaits du lancement. "En deux mois, nous avons reçu une trentaine de propositions de vendeurs qui ont mis leur bien sur notre site, soit 200.000 euros de commissions potentielles au total", se réjouissent Edy Abboud et Vivien Cazaubon. Au final, le montant moyen des honoraires demandés par les propriétaires s’établit à 7.000 euros. Côté agences, près de 150 professionnels à Bordeaux se sont déjà inscrits sur le site de Vanted, dans une ville qui en compte environ 500.

Si l’enthousiasme des vendeurs surprend peu compte tenu des avantages que leur procure cette plateforme (une commission moins élevée gonfle logiquement le prix net vendeur), un tel succès auprès des agences est plutôt inattendu. "Le concept plaît car il leur permet de capter une clientèle qui leur avait jusque-là échappé", explique Vanted, qui contribue également (sans le vouloir) à redorer le blason d’une profession qui ne s’est pas fait que des amis. Le site apporte également des compléments de revenus non négligeables, notamment pour des petites agences qui n'ont pas vraiment pignon sur rue, dans un marché souvent dominé par les grands réseaux.



>> Vous souhaitez vendre votre bien immobilier ? Estimez-le gratuitement.

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...