Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 20 mars 2014 à 13h52

Immobilier : Les Franciliens ne font confiance à personne


Les agents immobiliers n'ont pas la cote
Les agents immobiliers n'ont pas la cote
Les agents immobiliers n'ont pas la cote (©Fotolia)

Un sondage commandé par l’antenne francilienne de la Fnaim met en chiffres la désaffection du public pour les acteurs de l’immobilier autant que pour les politiques.

En immobilier, les Franciliens se méfient d’à peu près tout le monde. Un sondage Harris Interactive pour la Fnaim Île-de-France montre que 30 % seulement des habitants de la région estiment pouvoir obtenir « de bonnes informations en matière de logement » auprès des agents immobiliers. L’intégration à l’un des réseaux commerciaux (Orpi, ERA, Century 21…) n’est pas vue comme un gage de qualité (33 % d’opinions favorables), pas plus que l’affiliation à un syndicat - même si les sondés sont 47 % à dire faire confiance à la Fnaim. Il n’y a guère que les associations de locataires qui trouvent grâce aux yeux des Franciliens, avec 65 % d’opinions favorables.

16 % jugent la politique du gouvernement efficace

A l’approche des élections municipales, l’enquête teste également le degré de satisfaction des Franciliens en matière de politique du logement. Les maires et les conseils régionaux sont vus comme ceux qui mènent « la politique la plus efficace », même si aucun ne dépasse 50 % d’opinions favorables (respectivement 46 et 49 %). Les partis politiques dans leur ensemble sont largement déconsidérés (5 %), de même que le gouvernement (16 %) et les associations dans leur ensemble (18 %).

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

A noter que plus d’un quart des sondés (26 %) reconnaît tout de même ne faire confiance à « aucun de ces acteurs ».

« Cette enquête met en avant les nombreux clivages qui existent sur le thème du logement et donc la difficulté de constituer une politique consensuelle, indépendamment des visées électoralistes, commente Gilles Ricour de Bourgies, le président de la Fnaim Île-de-France. Plus que jamais, une politique du logement efficace exige du courage ».

François Alexandre
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 20/03/2014 à 15:33 par Antoine

    Après les multiples arnaques, ils ont bien raison: que ce soit les vendeurs, les maires parfois de mèche avec les voisins, les agences, les notaires, les promoteurs, les courtiers, les banquiers: tous ne veulent qu'une seule chose: ne pas etre emmerdés et gagner un max de blé!

    A partir de ce postulat, il ne faut faire confiance à personne, seuement à soi meme et a son petit doigt...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...