Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 29 juillet 2016 à 12h39

Immobilier: pourquoi les acheteurs ne se feront plus avoir sur le mobilier


Immoproof veut sécuriser la partie mobilière lors d'un achat immobilier
Immoproof veut sécuriser la partie mobilière lors d'un achat immobilier
Immoproof veut sécuriser la partie mobilière lors d'un achat immobilier (©Eric Piermont - AFP)

Vous venez d'acquérir un appartement et le lave-vaisselle que vous avait promis le vendeur a disparu voire ne fonctionne plus? Pour éviter toute mauvaise, la société ImmoProof a créé un outil qui sécurise la partie mobilière lors d'un achat immobilier, à un prix très attractif.

(LaVieImmo.com) - Depuis quelques mois, la société ImmoProof tente de se faire une place dans le monde de l'immobilier. Lancée au printemps dernier, cette plateforme de services en ligne a développé un outil permettant de sécuriser la partie mobilière lors de l'acquisition d'un logement, afin d'éviter toute mauvaise surprise au moment de la remise des clés.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Patrick Victor, son président, est parti d'un constat très simple: une immense majorité des Français pensent -à tort- que les meubles et aménagements sont systématiquement pris en compte lors de l’acquisition d’un appartement ou d’une maison. Surtout, aucun état des lieux n’est prévu lors de la vente d'une maison ou d'un appartement, alors qu'il est obligatoire et plutôt très pointilleux dans le cadre d'une location.

Dès lors, il n'est pas rare de tomber sur des vendeurs peu scrupuleux qui laissent leur logement dépourvu de mobiliers, alors qu'ils s'étaient engagés vis-à-vis des acheteurs à céder un certain nombre d'équipements (éléments de cuisine, appareils électroménagers etc.).

>> Vous souhaitez vendre votre logement ? Estimez-le gratuitement

Aucun recours juridique pour l'acheteur

Une mauvaise foi d'autant plus pénalisante qu'il n’existe aucun recours juridique pour le consommateur, qui ne peut pas se retourner contre le vendeur ou l’agent immobilier, et encore moins demander des comptes au notaire.

En effet, "rien n’est a priori prévu pour garantir la présence ou le fonctionnement de la partie mobilière de la transaction. Hormis une éventuelle mention dans le compromis de vente, destinée exclusivement à minorer les droits de mutation (frais de notaires)", assure la société.

C’est pour cela qu’ImmoProof propose une garantie. Pour en bénéficier, l'acquéreur doit tout d'abord être certain de faire une offre d'achat sur le bien qu'il convoite. Si c’est le cas, l'acheteur doit s'inscrire gratuitement sur le site et créer un profil en dressant une liste du mobilier qu'il souhaite conserver. Libre au vendeur d’accepter ou non.

Le contrat ImmoProof engage le vendeur

Si les deux parties trouvent un accord, un contrat est signé électroniquement. Coût pour l'acheteur: 29,90 euros. Il s’agit d’un prix d’adhésion unique qui lui permettra ensuite d'obtenir de la part du propriétaire un engagement sur la bonne présence et le bon fonctionnement du mobilier et ce, pour une durée de 30 jours. Si malgré tout le vendeur ne respecte pas ses engagements, "ce qui n'arrive que dans 0,01% des cas" selon la société, il risque de payer des dommages-intérêts.

Car l'acquéreur peut également souscrire une option pour 9,90 euros de plus, qui lui assure une couverture juridique fournie par l'assureur AXA, avec lequel ImmoProof s’est associé. Elle est valable un mois après l'entrée dans les lieux. Au final, pour moins de 40 euros, l'acheteur est certain de retrouver dans son futur logement tous les meubles promis.

Le groupe n'en est pour l'instant qu'à ses débuts, mais compte bien exporter son service dans des pays européens comme la Belgique, l’Italie ou encore l’Allemagne, où les problématiques en matière de sécurisation du mobilier sont les mêmes qu’en France. La plateforme n’exclut pas en outre de lever des fonds afin d'accélérer son développement.

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...