Aubrives
LaVieImmo.com
Diversmardi 11 décembre 2012 à 16h21

Isolé et sous curatelle, il vivait depuis des années dans un taudis


Le village d'AubrivesLe village d'Aubrives (©Google Street View)

Le drame du mal-logement n’affecte pas que les grandes villes. Un homme de 47 ans, isolé et placé sous curatelle renforcée, a vécu des années dans un « taudis insalubre » de la ville d’Aubrives (08), rapporte le quotidien L’Union.

(LaVieImmo.com) - Désargenté et décrit comme « dépressif » après avoir perdu son travail, celui-ci louait depuis 2001 une maisonnette dans laquelle « les plafonds pourris d'humidité menacent de s'effondrer (…), le sol n'est pas à niveau et le plafond n'a pas la hauteur réglementaire », décrit le journal.

Le salon de ce logement dépourvu de système de ventilation affiche quant à lui une température de 14 degrés, et n’est guère plus chauffé par les radiateurs, cassés, alors que « l'unique fenêtre du rez-de-chaussée est dans un état lamentable ». S’il bénéficiait d’un modeste terrain, celui-ci, situé en zone inondable, « charrie les eaux de la Meuse une année sur trois », précise L’Union. Enfin, cet homme qui devait malgré tout s’acquitter d’un loyer de 275 euros, était obligé de traverser le village pour aller se laver, n’ayant pas la chance de bénéficier non plus d’une chaudière.

Les pouvoirs publics ont néanmoins fini par prendre conscience de sa situation : « L'état d'insalubrité du logement et la mise en danger du locataire ont été reconnus », conclut le quotidien.

Près d'un logement sur 10 est indécent dans la région, mais c'est l'Ile-de-France qui détient le triste record du plus grand nombre d'habitations concernées, concentrant près de 30 à 45 % des logements « indignes » du territoire, selon un constat de l’Agence régionale de santé pour l’Ile-de-France (ARS-IDF).

Léo Monégier - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)