Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 30 mai 2012 à 12h33

Jeudi Noir demande des comptes à Cécile Duflot


Le collectif demande des comptes
Le collectif demande des comptes
Le collectif demande des comptes (©dr)

Le collectif appelle à manifester, aujourd’hui 30 mai, pour le maintien des places dans les centres d'hébergement d'urgences.

(LaVieImmo.com) - Il y a huit jours, Cécile Duflot, ministre du Logement, annonçait le report au 31 mai des premières fermetures de centres d’hébergement d’urgence de SDF, promettant à l’antenne de Canal+ de « faire en sorte que d’ici [là], on ne mette plus personne à la rue ». Revendiquant son appartenance à la catégorie des personnalités politiques « qui agissent » par opposition à celles « qui ont des formules », la ministre s’était engagée à « mobiliser l’ensemble des acteurs » du logement, pour « que ceux qui sont aujourd’hui hébergés alors qu’ils pourraient […] être logés dans des logements traditionnels » le soient, et pouvoir ainsi « accueillir des personnes qui sont en plus grande fragilité dans des lieux d’hébergement de meilleure qualité ».

Inique et inhumain

A la veille de l’échéance fixée, Jeudi Noir veut des comptes. Demandant dans un communiqué en quoi « ne pas savoir où dormir le 1er juin serait […] plus acceptable que de ne pas savoir où dormir le 30 mai », l’association des « galériens du logement » appelle le gouvernement à « continuer à accueillir [les personnes sans logis] tant qu'elles en auront besoin. Il est inique et inhumain de remettre des gens dans la rue aux premiers beaux jours quand c’est par millions que l’on peut compter les mètres carrés de bâtiments vacants », poursuit le collectif.

Encadrer les loyers

Mais comme l’hébergement d’urgence n’est, par définition, pas une solution de long terme, Jeudi Noir rappelle l’« urgence » qu’il y a à « garantir l'inconditionnalité et la continuité de l’accueil en hébergement pour les personnes sans logis », d’une part, mais aussi à « permettre aux gens de se loger et de garder leur logement ». A cette fin, le collectif demande une mise en place de l’encadrement des loyers promis par le gouvernement, en même temps que l’arrêt des expulsions locatives, l'application des lois sur le droit opposable au logement (Dalo) et la solidarité et le renouvellement urbain (SRU), ainsi que la réquisition des logements vides.

Avec le 115 juridique, site d’aide aux sans-abri, Jeudi Noir appelle à manifester cet après-midi à 17h, place du Palais Royal, dans le 1er arrondissement de Paris.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 31/05/2012 à 16:54 par antoine

    Et oui cher MIMI95

    Duflot, elle se décarcasse...

    hihihihihih

  • 0 Reco 30/05/2012 à 18:08 par MIMI95

    JE VOUDRAIS REMERCIER
    MADAME MINISTRE CECILE DUFLOT
    POUR TOUS CE QUEL FAIT EN CE MOMENT BON COURAGE MADAME DUFLOT .
    JAIMERAIS AVOIR MON LOGEMENT AVEC MES 4 ENFANTS EN CE MOMENT JE VIS DANS UN LOGEMENT TEMPORAIRE ET LE TEMPS PASSE VITE JE FAIS PARTIE DES FAMILLES DOIT HABITER AU HLM . S V.P AIDEZ NOUS .
    MERCI
    MADAME LE MINISTRE


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...