Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 8 avril 2009 à 19h57

Kaufman & Broad pâtit de la crise, regain de vigueur des réservations


(LaVieImmo.com) - Victime de la crise immobilière, Kaufman & Broad a vu son résultat net chuter dans le rouge au premier trimestre. Le promoteur note une « amélioration des réservations » depuis le mois de février, mais ne fait aucune prévision chiffrée.

Le résultat net, part du groupe de Kaufman & Broad est ressorti négatif à hauteur de -2,7 millions d’euros au premier trimestre de son exercice 2009 (clos fin février), contre un bénéfice de 6,3 millions un an plus tôt. « Les résultats sont affectés par le fort ralentissement du marché au quatrième trimestre 2008, qui s’est traduit par une baisse sensible des réservations et par les mesures prises par Kaufman & Broad pour vendre rapidement les logements en stocks physiques, ou livrables à court terme », explique Guy Nafilyan, PDG du groupe. « Ces éléments continueront de produire leurs effets tout au long de l’année 2009 ».

Le chiffre d’affaires ressort à 179,3 millions d’euros, en baisse de 34 % sur un an. Le chiffre d’affaires de la branche Logements, qui représente 98 % de l’activité totale, perd 31,7 %, à 175,5 millions d’euros - « pénalisé par les difficultés rencontrées par les acquéreurs à obtenir des crédits-relais ». En forte baisse également, les réservations de logements sont en repli de 26 % en volume, pour un total de 975, et de près de 44 % en valeur, à 309,5 millions d’euros. « Il est à noter que cette baisse des réservations est en ligne avec la baisse de l’offre commerciale, qui est passée de 7 806 logements à fin février 2008 à 4 280 logements à fin février 2009, en baisse de 45 % ».

La baisse des taux, le PTZ et le Scellier en soutien Sans fournir de de chiffre, Kaufman & Broad assure que les réservations du mois de février sont soutenues par la baisse des taux d’intérêt et les mesures de soutien du secteur de l’immobilier, comme le doublement du prêt à taux zéro (PTZ) pour les constructions de logements et le régime Scellier, nouveau dispositif d’incitation fiscale à l’investissement locatif. Grâce à ces soutiens, « les opérations nouvelles bénéficient d’un rythme de commercialisation satisfaisant », assure Guy Nafilyan.

Au 28 février, le carnet de commandes du pôle logement s’élève à 838,7 millions d’euros, en 30 % en valeur et de 20,4 % en volume. Il représente 12,9 mois d’activité, contre 12,6 mois fin février 2008.

En termes de perspectives, « la priorité de Kaufman & Broad est double : vendre le plus rapidement possible les opérations lancées avant 2008 afin de générer une bonne trésorerie d’exploitation et, parallèlement, développer des opérations nouvelles avec une marge brute de l’ordre de 18 à 20 % », explique le dirigeant. Au premier trimestre, le taux de marge brute du groupe est tombé à 17,3 %, en baisse de 4,4 points sur un an.

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...