Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 1 février 2010 à 16h09

L'Abbé Pierre pour un habitat plus juste


3,5 M de personnes sont non ou mal logées en France
3,5 M de personnes sont non ou mal logées en France
3,5 M de personnes sont non ou mal logées en France (©dr)

La Fondation Abbé Pierre vient de présenter son rapport chiffré 2010 sur l’état du mal-logement en France et expose quatre piliers dans le but de « fonder une politique de l’habitat plus juste, plus soucieuse des modestes et des faibles et plus vigilante à une égalité d’accès aux droits et aux territoires pour chacun ».

(LaVieImmo.com) - Le rapport fait état de 3,5 millions de personnes non ou très mal logées. Ce chiffre inclut les sans-domicile-fixe, les personnes privées de domicile personnel, les personnes vivant dans des conditions de logement très difficiles et les personnes en situation d’occupation précaire. S’ajoute à cette liste plus de 6,6 millions de personnes en situation de réelle fragilité, comprenant les personnes en copropriétés dégradées nécessitant une intervention publique, les personnes en situation d’impayés, les personnes vivant en situation de surpeuplement « au sens large » ou les personnes hébergées chez les tiers.

Quatre axes pour un habitat plus juste

Les quatre axes développés par la fondation s’intitulent « produire et capter des logements à loyer accessible », « rendre le coût du logement acceptable », « permettre au secteur de l’hébergement de jouer pleinement son rôle » et « tarir les sources d’exclusions sociale et territoriale ». Pour la Fondation, elles tracent les orientations à suivre pour mener une politique véritablement en rupture avec les années passées.

Parmi les propositions avancées, la fondation souhaite notamment imposer sur tout le territoire et dans tout programme immobilier de plus de 10 logements un quota minimum de 30 % de logements à loyer accessible ou le financement de 150 000 logements vraiment sociaux par an.

L’organisation souhaite également mobiliser dans les plus brefs délais 100 000 logements supplémentaires dans le parc privé afin de loger au niveau du loyer social les personnes très modestes.

Laetitia André - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...