Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 27 avril 2010 à 15h18

L'Etat fait le point sur sa politique immobilière


Le ministère des Finances
Le ministère des Finances
Le ministère des Finances (©dr)

Réduction des surfaces, cessions et rénovation : l’Etat poursuit la rationalisation de son patrimoine immobilier.

(LaVieImmo.com) - Engagée en 2007, la réduction des surfaces occupées par les ministères et administrations s’est poursuivie au premier trimestre. En trois ans, elle a concerné 184 000 mètres carrés. « Ce mouvement se poursuivra dans les années à venir », explique François Baroin, ministre du Budget des Comptes publics et de la Réforme de l’Etat, dans un document présenté mardi en Conseil des ministres. La réforme de l’administration territoriale de l’État devrait en particulier permettre de libérer 750 sites et de réduire de 500 000 mètres carrés la surface de bureaux occupée. A terme, l’objectif reste d’atteindre un ratio moyen d’occupation de 12 mètres carrés par agent, contre 20 mètres carrés avant mise en place de la rationalisation.

Plus de 3Mds€ de cessions

L’Etat poursuit par ailleurs son programme de cessions. Depuis 2005, il a réalisé plus de 3 milliards d’euros de vente. Un programme pluriannuel prévisionnel des opérations de cessions à venir sera présenté prochainement. « Il concerne 1 700 biens immobiliers dans toute la France, très divers en importance, en valeur et en nature », précise le document. Ces ventes sont la conséquence des importantes réformes administratives réalisées par le gouvernement, comme les restructurations militaires, la nouvelle carte judiciaire ou la création de la direction générale des finances publiques. « Elles contribuent à l’accroissement de l’offre de logements ».

Enfin, le gouvernement met en place une politique d’entretien des bâtiments de l’Etat. Des audits des bâtiments seront réalisés en 2010, qui « permettront de préparer une programmation des travaux, plus préventive en 2011, et de la mettre en œuvre, localement, à partir de 2012 », ajoute François Barouin.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 28/04/2010 à 15:50 par Bienvenu

    la surcharge de travaux et le monopole de 4 ascensoristes qui tiennent le marché sont des sources d'incapacité pour les copropriéraires d'obtenir aute chose que des propositions standards, coûteuses et orrientés vers une rénovation obligations 2013.
    L'Etat toujours prêt a intervenir dans la vie des Français serait bien inspiré de créer une commision pour vérifier les conséquences de ses actes.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...