Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 24 décembre 2009 à 12h11

L'Etat propose une nouvelle GRL aux propriétaires bailleurs


(©dr)

(LaVieImmo.com) - Un nouveau dispositif de garantie des risques locatifs (GRL) verra le jour début 2010. Née des négociations entre le gouvernement, Action Logement (ex-1 % logement) et les représentants des sociétés d’assurance, la GRL nouvelle formule devra permettre trois choses : inciter les propriétaires à louer leur bien en leur apportant des « garanties fortes » contre les risques d’impayés, empêcher la discrimination entre les locataires et réduire le nombre d’expulsions. Un triple objectif qui n’est pas nouveau, mais que la précédente mouture du dispositif, créé en 2006, n’est pas parvenue à remplir.

De l’aveu des pouvoirs publics, « la coexistence [de la GRL] avec d’autres produits proposés directement par les sociétés d’assurance a freiné son développement ». Le dispositif a ainsi « pu être considéré par les propriétaires comme une assurance aux ménages les plus modestes ». De fait, seuls 150 000 contrats environ ont été signés depuis le lancement de la garantie.

Afin de ne pas répéter les erreurs du passé, ce sont les assureurs liés au dispositif qui proposeront un produit unique couvrant les propriétaires contre les risques d’impayés. A deux conditions : le loyer pratiqué ne devra pas dépasser 2 000 euros ni excéder 50 % des ressources du ménage – au lieu de 33 % jusqu’à maintenant. En cas de défaillance des locataires les plus modestes (ceux dont le taux d’effort est compris entre 28 et 50 %), les assureurs recevront une compensation financière de la part d’Action Logement ou de l’Etat, afin de pouvoir faire face à leurs engagements.

E.S.

Plus de renseignements sur www.passgrl.fr.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 07/04/2010 à 09:58 par Banquier.

    Au tout début de l'assurance loyers impayés, il ne fallait surtout pas que le locataire sache qu'il y avait une telle assurance (des fois que ça lui donnerait des idées), maintenant, le locataire est tout à fait au courant. On veut complètement pourrir le marché de la location. Certains vont raisonner : on va pas s'embêter à payer, puisqu'il y a une assurance.
    Bravo le gouvernement...

  • 0 Reco 07/04/2010 à 09:52 par PAUL

    L'assurance ne rembourse pas directement les loyers, le propriétaire doit faire des démarches pour tenter de récupérer son loyer. Ensuite l'assurance ne paie que pendant 24 mois, et après terminé, on est au même point qu'avant, et l'assurance ne voudra plus couvrir ce locataire, ça, on nous le cache. Encore une arnaque et toujours sur le dos du propriétaire pour ne pas changer. Merci le gouverneme

  • 0 Reco 07/04/2010 à 09:20 par Aline

    50% des revenus, même s'il y a des aides, déjà, il ne faut pas que le locataire ait la paresse de faire les démarches. On est à peu prés certain d'avoir des problèmes : pas d'assurance locative, pas d'entretien de chaudière, enfin un tas de problème que l'on rencontre avec des gens trop justes financièrement et qui ne savent pas se gérer.Sachant qu'il y a une assurance, certains ne paieront pas.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...