Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 16 juillet 2013 à 10h11

L'octogénaire mise à la porte par ses squatteurs retrouve son logement


Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

(LaVieImmo.com) - Odette Lagrenaudie « va pouvoir rentrer chez elle ». Selon Sud-Ouest, cette Bordelaise de 84 ans a découvert la semaine dernière son logement occupé par deux familles sans domicile. Une opération chapeautée par l’association Droit au logement DAL, qui a par la suite déclaré avoir pensé que ce logement « réquisitionné » était inhabité, rapporte le quotidien.

Mme Lagrenaudie a porté plainte pour « violation de domicile », permettant à la justice d’intervenir dans le cadre du flagrant délit, et à l'octogénaire de récupérer son bien.

Les enquêteurs ont entendu les deux familles Bulgares et Géorgiennes, avec des enfants de trois ans et neuf mois, et vont entendre le DAL dans la journée. De son côté, la préfecture a indiqué avoir trouvé un hébergement d’urgence pour la famille géorgienne.

« Une des deux familles a vécu pendant près de trois mois sous le Conservatoire, sans eau ni électricité, ont souligné les militants du DAL. Aujourd’hui elle va retrouver la rue alors qu’une des jeunes femmes est enceinte, et qu’un membre de la famille souffre d’un cancer. »

Mais le « faux-pas » de l'association qui lutte contre le mal-logement lui a coûté cher. Après sa « réquisition », son standard était « d’appels malveillants : de la simple insulte aux menaces de mort », selon Sud-Ouest.

A. F. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 23/07/2013 à 13:58 par Nico37

    Ce logement relève de l'article L.2212-2 du Code général des collectivités territoriales. Le préfet aurait pu utiliser l'ordonnance du 11 octobre 1945 ou encore la loi du 29 juillet 1998.
    Cela montre que le DAHO ou le DALO est une escroquerie intellectuelle...

  • 0 Reco 18/07/2013 à 14:54 par preacher

    Ces associations sont toujours très généreuses avec le bien d'autrui. J''aimerais qu'elles montrent l'exemple. Au lieu de réquisitionner les biens d'un tiers, violant ainsi le droit de propriété, leurs membres hébergent, nourrissent et habillent gratuitement les miséreux. Ceux-ci viennent en France car on octroie des aides à outrance pour eux, alors qu'on en fait pas autant pour les locaux.

  • 0 Reco 18/07/2013 à 12:07 par Toussebar

    Notre seul malheur : être encore français !

  • 0 Reco 17/07/2013 à 22:00 par roudoudou

    Quel article lâchement orienté: jetter les gens de chez eux en se permettant de pleurnicher ensuite lorsque les lois d'un état de droit s'appliquent... Il fut un temps, on empêchait la misère du monde de venir en Europe, on avait inventé des frontières pour celà et on savait assez exactement pourquoi! Pourquoi faut-il le redécouvrir à chaque génération?

    En plus, l'auteur de l'article se permet d'insister sur les menaces (certes peu courtoises mais tout-à-fait justifiées) qu'a recu et mérité la ligue d'extrême gauche DAL plutôt que sur la détresse de l'octogénaire, le 2 poids 2 mesures est proprement hallucinant!

  • 1 Reco 16/07/2013 à 20:37 par Gironimo

    J'espère que l'association va payer les travaux de remise en état du logement !

  • 2 Reco 16/07/2013 à 17:20 par michel

    partez jeunes français chercher un emploi ou un logement à l'étranger, vous verrez on sait recevoir dans l'ensemble des pays de la planète...avec des méthodes plus musclées!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...