Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 13 août 2013 à 12h08

La "class-action à la française" bouleversera-t-elle l'immobilier ?


Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

(LaVieImmo.com) - La question est posée. Henry Buzy-Cazaux s’interroge, dans son blog sur Capital.fr, sur l’éventuelle onde de choc dans l’immobilier qu’entraînera l’adoption du texte sur les actions de groupe. Un texte qui permettra à « un groupe de consommateurs identifiés comme ayant subi en commun le même préjudice, imputable à la même malveillance, pourra ester en direct en tant que tel et être indemnisé », rappelle l’expert.

Or, selon lui, les groupes d'administration de biens et de transaction nationaux « sont incontestablement » menacés par le projet de loi. Et pour cause : « Ils servent en effet une large clientèle, apportant des services le plus souvent répétitifs -en gestion-, avec des facturations récurrentes, sous-tendues par des contrats. Or ces contrats, qui sont en droit des contrats négociés, sont en fait des contrats d'adhésion, c'est-à-dire que le professionnel les fournit au client, qui en discute peu ou n'en discute pas les stipulations », explique M. Buzy-Cazaux.

Pour lui, « il faut que les opérateurs professionnels, les principaux étant indéniablement plus exposés que les autres, mesurent le péril, et mettent de l'ordre où il pourrait y avoir du désordre, avant que la loi n'entre en vigueur ». En d'autres termes, le temps de la remise en question est venu.

Retrouvez la tribune de Henry Buzy-Cazaux ici.

A. F. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...